Next Page: 10000

          Sample Political Science Essays On International humanitarian Action      Cache   Translate Page      

Homework Question on International humanitarian Action Can international humanitarian action help end conflicts in countries like Congo? Homework Answer on International humanitarian Action As prolonged internal conflicts are becoming more frequent and more dangerous, the impact on inhabitants has drastically increased. A research implies that the Post Cold War clashes caused more than five million

The post Sample Political Science Essays On International humanitarian Action appeared first on Homework Help.


          Mountain gorilla. №1. Congo (DRC)      Cache   Translate Page      
COPYRIGHT 2018 - Buy Now
Mountain%20gorilla.%20%E2%84%961.%20Congo%20%28DRC%29


          AVEC NOMBRE D’OPPOSANTS CONGOLAIS SUR SON SOL ET LA VISITE DE DIDIER REYNDERS A LUANDA RDC : BRUXELLES DE NOUVEAU À LA MANŒUVRE !      Cache   Translate Page      
none
          #luz - vagner_demoura      Cache   Translate Page      
Mora no mato um menino e um velho. O velho fala para o menino de tudo, ensina ele o nome das ervas, e de como conversar com elas, ensina os mistérios das pedras, conta verdades muito antigas que vem do coração, ensina a olhar as estrelas com demora e com amor, a reconhecer suas energias e verdades, o menino ouve tudo com os olhos estralados. O velho ri das brincadeiras do menino, acha ele engraçado, os dois são felizes na maioria dos dias e nos dias que o menino chora e tem medo ele corre desesperado para o colo do seu velho, avó, pai e irmão, aquele que desde sempre lhe compreendeu, o velho afaga os cabelos escuros e crespos do menino e acalente seu coração. Nem todos podem ver o velho, mas o menino gostaria, por vezes alguns o veem com o coração, mas já o menino com o espirito. Gratidão meu velho Rei do congo. #vagnerdemoura #terapeuta #terapiaholística #gratidão #amor #cura #espiritualidade #namaste #energia #desenvolvimentoespiritual #fé #ervas #natureza #luz #universo
          RDCongo: l'opposition unie met en garde Kabila de Bruxelles      Cache   Translate Page      

Le président de RDC, Joseph Kabila (centre) arrive pour la prise de fonctions de son homologue du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, le 26 août 2018
 AFP Jekesai NJIKIZANA

Six responsables de l'opposition congolaise, dont deux candidats à la pré

read more


          Nieuw boek: O’Hanlon is met de blik van een ontdekkingsreiziger verliefd geworden op Almere      Cache   Translate Page      
Redmond O’Hanlon schreef boeken over Congo en Borneo. Woensdag werd zijn jongste werk, De Groene Stad, gepresenteerd. Het gaat over, jawel, Almere.
          Les candidats de l’opposition mettent en garde contre une parodie d’élections en RDC      Cache   Translate Page      

Réunis à Bruxelles, les candidats validés et invalidés de l’opposition congolaise pour la présidentielle du 23 décembre disent refuser de cautionner “une parodie d’élections”. “La Céni et le gouvernement seront tenus responsables du chaos et des conséquences auxquelles conduira l’organisation d’une parodie d’élections”, affirment-ils dans leur déclaration conjointe. Ils ont, lors de la rencontre, posé […]

L’article Les candidats de l’opposition mettent en garde contre une parodie d’élections en RDC est apparu en premier sur Senegal direct.


          Wikipedia: Repubblica del Congo      Cache   Translate Page      
Propone informazioni sulla storia, la geografia, le caratteristiche demografiche, l'ordinamento dello stato, la politica e l'economia del Paese.
          Jongeren die “Congo is van ons” zongen op Pukkelpop moeten als straf naar Dossinkazerne      Cache   Translate Page      

Het parket heeft de twee jongeren die zich op Pukkelpop schuldig maakten aan racistische gezangen een alternatieve straf opgelegd. De negentienjarigen moeten de Dossinkazerne, die in de Holocaust werd gebruikt, bezoeken en daarna een verslag opstellen, inclusief zelfreflectie. Dat maakte minister van Justitie Koen Geens (CD&V) bekend in het parlement, zo bericht de VRT.


          Jongeren die ‘Congo is van ons’ zongen, moeten op bezoek naar Dossinkazerne      Cache   Translate Page      

Twee jongeren maakten zich afgelopen zomer op Pukkelpop schuldig aan racistische uitspraken, toen ze ‘Handjes kappen, Congo is van ons’ zongen. Nu moeten ze van het parket een bezoek brengen aan de Dossinkazerne, als alternatieve maatregel. Dat meldt VRT NWS.


          OPERADOR DE PRODUÇÃO - Grupo Selpe - Congonhas, MG      Cache   Translate Page      
Controlar equipamentos de produção da usina (peneira, alimentador, britador, bomba de polpa e outros). Hoje há muito além do que soluções em gestão de pessoas,...
De Grupo Selpe - Wed, 12 Sep 2018 19:35:07 GMT - Visualizar todas as empregos: Congonhas, MG
          A Kaleidoscope of Color and Culture      Cache   Translate Page      

Over many years, long before Erin and I were even married, God was weaving together a beautiful story, made possible through adoption. I was unexpectedly adopted from the Congo at just a few months old, as my biological mother died in child-birth with me. In the tribe I was born into, the cultural practice, if […]

The post A Kaleidoscope of Color and Culture appeared first on No Hands But Ours.


          Réunion de l’Opposition à Bruxelles: Un complot mis à nu      Cache   Translate Page      
Les leaders de l’Opposition congolaise se sont réunis hier mercredi 12 septembre 2018 à Bruxelles en Belgique, en vue de statuer sur la situation politique de l’heure en République démocratique du Congo, particulièrement sur le processus électoral en cours. En outre, Jean-Pierre Bemba (Mouvement de Libération du Congo), Vital Kamerhe (Union de la Nation Congolaise), Félix Tshilombo (Union pour la démocratie et le Progrès Social), Adolphe Muzito (Parti Lumumbiste Unifié et Nouvel Elan), Mbussa Nyamuisi du RCD/KML et Moïse Katumbi (Ensemble) ont aussi réfléchi autour de la candidature commune et programme commun de l’Opposition à la présidentielle du 23 décembre 2018. Malheureusement dans leur lecture biaisée du processus électoral en cours en RDC, ils sont revenus sur les mêmes exigences qui témoignent leur volonté de ne pas aller aux élections. De longs discours pour faire plaisir aux combattants d’Europe, alors que le fond reste vide. Dans le communiqué final publié hier mercredi à l’issue de leur rencontre de Bruxelles, les leaders de l’Opposition congolaise exigent à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le rejet de la machine à voter, le nettoyage du fichier électoral, afin d’identifier et d’extraire le 16,6% d’électeurs sans empreintes, après que le fichier électoral ait été audité par les experts de l’Organisation internationale de la Francophonie. De ces deux points sus-évoqués, il convient de dire que la CENI, qui jusque-là demeure fidèle et respectueuse de ses engagements, ne pourra en aucun cas reculer pour céder à la pression des personnes capricieuses. Car, cela va sans dire, ces dernières tiennent à tout prix à boycotter les élections en RD Congo. Pour démontrer que  la CENI ne reculera pas, l’opinion a été informée de l’arrivée prochaine à Kinshasa d’un important lot de machines à voter, en provenance de la Corée du Sud. Et à l’instant précis, des techniciens de la CENI sont en formation dans ce pays, pour avoir une parfaite connaissance de desdites machines, notamment en cas de panne technique et autres. Les opposants n’ont qu’à rêver et à continuer à distraire le peu de Congolais de la diaspora qui se délectent de leurs allégations. Le fichier électoral qui a été jugé inclusif, exhaustif, actualisé mais surtout perfectible, ne peut en toute logique que susciter des réactions en sens divers. Il est toutefois souhaitable que lesdites réactions soient réfléchies. Les améliorations qu’a recommandées l’OIF ne veulent pas dire qu’il faille les radier. Le cas échéant, à quoi servirait alors l’inclusivité que crient les opposants ? Si l’OIF qui a audité ce fichier électoral avait axé sa mission sur l’intégrité et l’inclusivité des données collectées à la lumière des instruments nationaux et internationaux, avec un fichier globalement représentatif de la population en âge de voter en RDC, les leaders de l’Opposition ont intérêt à faire confiance à ces experts venus de la Francophonie. Car multiplier de litanies en chargeant Kinshasa, c’est  vouloir une chose et son contraire à la fois. De la décrispation politique Les leaders de l’Opposition ont dans ce même communiqué final évoqué le point relatif à la mise en œuvre immédiate des mesures de décrispation politique, conformément aux dispositions de l’Accord de la Saint Sylvestre. Par-là, ils exigent la libération des prisonniers politiques, le retour des personnalités politiques exilées, notamment les cas emblématiques traités dans le rapport sur la décrispation politique sous la houlette des évêques de la CENCO, la réouverture des médias publics, la liberté de manifestation, la fin des tracasseries policières et administratives contre les opposants… La lâcheté, ça ne passera pas en RDC. Quel est cet Etat souverain en Afrique comme partout ailleurs qui opte l’anarchie comme mode de gestion? Et à plus forte raison s’agissant des personnes qui assument ou aspirent à de hautes responsabilités à la tête du pays. Tolérer des faussaires, permettre aux étrangers de briguer les hautes charges, faire venir à la magistrature suprême des repris de Justice… Ce sont des exigences à dormir debout que les leaders comploteurs de la République veulent imposer à Kinshasa. Ce n’est pas fini ! Les présumés leaders de l’Opposition exigent à Kinshasa la participation des candidats exclus ou invalidés, gage selon eux, des élections inclusives ; l’accréditation et le déploiement des observateurs des instances internationales dont les Nations-Unies, l’UE, la SADC, l’OIF et autres ; l’assistance de la communauté internationale sur le plan politique, financier et matériel pour organiser des élections inclusives dans la paix ;  le déploiement d’une force régionale de la SADC pour sécuriser le processus électoral, les candidats et la population ; la participation effective de la Monusco au processus électoral pour le transport du matériel et la logistique, la restructuration et l’audit de la Ceni conformément au prescrit de l’accord de la Saint Sylvestre. De tout ce qui précède, il convient de signaler que la République Démocratique du Congo est devant ses dignes fils qui complotent malheureusement contre leur propre pays. Chercher à ce qu’une force régionale soit déployée encore en RDC, ceci démontre la volonté des opposants d’imposer le chaos au pays et se mettre à l’abri de cette prétendue force régionale. Malheureusement, il s’agit des exigences dont Kinshasa ne fera aucun cas. Et Kinshasa a même réagi hier qu’il rejettera tout interventionnisme extérieur. Alors que tout le monde s’attendait à l’annonce du candidat commun  de l’Opposition, les opposants en villégiature en Belgique se sont livrés à des sujets ne relevant plus de l’actualité. Ils ramènent aux calendes grecques ce que tous les Congolais attendaient d’eux. Comme la main qui est derrière ces opposants est déjà à découvert, et partant, le complot déjà déjoué. Comme qui dirait non sans apaisement, plus de peur que de mal. Bernetel Makambo
          Conférence minière de Kolwezi (Lualaba): J. Kabila exige la mise en œuvre du code minier      Cache   Translate Page      
Le président de la République, Joseph Kabila Kabange  a ouvert hier les travaux de la 3e édition de la Conférence Minière à Kolwezi, chef-lieu  de la province de Lualaba, sous le thème : « Exploitation minière face aux impératifs du développement durable des zones productrices : apport, rôle et responsabilité des parties prenantes à la lumière du Code minier révisé ». A l’en croire, seule la synergie des apports entre l’Etat, l’investisseur, la main d’œuvre et la Communauté locale peut fournir une réponse adéquate à cette problématique. Dans son discours d’orientation  des travaux de cette conférence minière, le Chef de l’Etat a exigé la mise en œuvre effective du nouveau Code minier et demandé au Premier ministre ainsi qu’aux membres de son gouvernement de veiller à l’applicabilité de ce code. Il a invité les investisseurs  à ne pas se concentrer sur les patrimoines reconnus, mais à découvrir d’autres zones à travers le pays. Il a précisé que la libéralisation du secteur minier n’avait pas pour objectif d’écarter les entreprises publiques, mais de leur faire bénéficier des appuis techniques, technologiques et financiers dont elles avaient besoin de la part des partenaires privés en vue de garantir leur compétitivité. A ce propos, il a promis un appui à la GECAMINES et à d’autres entreprises du pays pour améliorer les conditions de vie de leurs travailleurs respectifs. Joseph Kabila a rappelé aux participants à ces assises, la décision qu’il a prise depuis janvier 2013 d’organiser un forum minier où tous les acteurs sont réunis pour évaluer la situation dans ce secteur en RDC. Il a fait l’historique du  secteur minier en RD Congo depuis 2011 à nos jours en évoquant les performances réalisées notamment le pic de la production de 1 million de  tonnes de cuivre en 2014. Grâce à la paix retrouvée, la production de l’or a dépassé la barre de 30 tonnes en 2015 et la cassitérite a augmenté considérablement, a-t-il poursuivi. Par ailleurs,  le Président Joseph Kabila a souligné que le Congo de demain, avec ses importantes ressources minières, sera  notamment tributaire de trois projets  pour  parvenir à son développement durable, améliorer les conditions de vie des Congolais surtout ceux qui habitent autour des concessions  minières. En ce qui concerne le dernier projet, le Chef de l’Etat, tout en insistant sur la modernisation du pays et  l’entreprenariat des jeunes, a relevé la nécessité de créer une zone économique minière spéciale avec un marché national et régional susceptible de permettre aux investisseurs étrangers de réaliser de bonnes affaires  en RDC. Il  a lancé  cet  appel  particulièrement aux producteurs des voitures électriques, a également épinglé le besoin de réaliser des évaluations économiques rigoureuses au bénéfice des apports et expériences des autres. Sur ce sujet, le Chef de l’Etat a salué les efforts fournis par des sociétés productrices locales  des  matières premières   comme le cuivre, le cobalt, la cassitérite et le diamant qui ne seront plus exportées à l’étranger à l’état brut. Ces matières premières  pourront ainsi se lancer et être compétitives sur le marché mondial des minerais. Les mines, pilier de l’économie nationale Pour sa part, le ministre des Mines, Martin Kabwelulu, qualifiant la ville de Kolwezi de capitale du cobalt, a exprimé l’honneur pour le secteur minier d’organiser cette troisième édition de la  conférence minière de la RDC, avant de rendre un vibrant hommage au Chef de l’Etat qui a favorisé la relance du secteur minier. Martin Kabwelulu a appelé les entreprises minières et les acteurs œuvrant dans le secteur  à  appliquer  les dispositions de la loi minière révisée relatives, notamment à la responsabilité sociétale.  « Le secteur minier congolais est considéré comme le pilier de l’économie nationale », a dit M. Kabwelulu en précisant que ce secteur connait  d’énormes difficultés pour son développement. Il a cité entre autres, la persistance de l’exploitation minière par des personnes non autorisées, ce qui affecte les efforts de certification et de traçabilité des produits miniers ainsi que  la persistance de la fraude et de la contre bande minière dans  l’Est du pays, surtout dans les  filières aurifères et  l’engouement de la jeunesse congolaise désœuvrée  dans les exploitations minières artisanales. Par ailleurs, le ministre Kabwelulu a reconnu que le processus de démocratisation de la RDC a contribué,  de manière efficace,  à la relance du secteur minier et de la production dans différentes filières. Cette relance de la production, a-t-il ajouté, a permis au pays d’occuper, notamment le rang de 1er  producteur mondial du cobalt et de 1er producteur africain du cuivre. Il a fait savoir que le recours à l’exploitation minière artisanale, bien que salutaire pour la jeunesse  désœuvrée,  exige par contre, un encadrement rigoureux de la part de toutes les parties prenantes, afin de  combattre le phénomène de l’envahissement de périmètre minier exclusif des tiers. Le président du comité organisateur des assises, le conseiller principal en charge des mines au cabinet du Chef de l’Etat, le Pr Albert  Ongendangenda, a indiqué, dans son mot de circonstance, que les recommandations issues de la première conférence tenue à Lubumbashi sur le thème : « la transparence dans le secteur minier de la RDC, état des lieux et perspectives d’avenir », et de la deuxième conférence de Goma sur «la gestion durable et transparente des ressources naturelles dans le Congo post conflit », ont été exécutées à 79,6%. Il a précisé à ce sujet que sur les 183 recommandations arrêtées, 149 ont été exécutées, avant d’épingler la principale difficulté rencontrée, celle du changement des délégués membres du comité de suivi mis sur pied à cette fin. Auparavant, le gouverneur du Lualaba, Richard Muyej Mangez Mans, avait, dans son mot de bienvenue, remercié le Chef de l’Etat,  initiateur de la décentralisation, et lui a transmis les hommages et félicitations de la population de sa juridiction pour son élégance politique à travers le choix de son dauphin et pour le respect de la constitution. JMNK
          Grâce au soutien du CENADEP « Pour la dignité paysanne », un nouvel ouvrage présenté mardi au public      Cache   Translate Page      
Un nouveau-né dans la famille littéraire de la République démocratique du Congo. « Pour la dignité paysanne », c’est l’intitulé de ce nouvel ouvrage qui met en exergue des questions existentielles pour le développement de l’agriculture familiale en Rdc tout comme en Afrique. C’est le mardi 11 septembre courant que ce livre a été présenté au public par son auteur, M. Deogratias Niyonkuru, un ingénieur agronome d’expérience qui s’est inspiré de ses activités en Rdc, au Cameroun, et dans son pays le Burundi, ainsi que dans d’autres pays. Dans sa carrière de plus de 25 ans, il a eu aussi à créer une Ong dont les initiales sont ADISCICO avec l’ambition de créer un mouvement social. Profitant de la 5ème édition du Festival « Rumba Parade » organisé par le Centre Wallonie Bruxelles (CWB), la présentation de ce livre a bénéficié du soutien du Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP), une Ong de la Société civile congolaise. Son directeur général, M. Danny Singoma, a dans son mot de circonstance souligné que ce soutien a été possible puisque son organisation a toujours fait confiance au travail de l’auteur du livre, M. Deogratias Niyonkuru. Pour l’auteur, l’agriculture étant au cœur du développement, ce livre est édité pour soutenir et appuyer le travail des agriculteurs. Il déplore la pauvreté profonde qui sévit dans des communautés congolaises et africaines.  Par la même occasion, il a dénoncé ce que l’aide au développement a ravagé dans les sociétés africaines. Selon lui, l’aide a arraché la dignité des personnes. Et son livre, a-t-il avancé, vise à redonner aux communautés paysannes la dignité leur arrachée par l’aide. Voilà pourquoi il demande aux paysans producteurs agricoles de se lever pour défendre leurs intérêts et prendre leur destin en main. Dans son ouvrage, M. Niyonkuru pense qu’il faut croire à l’agriculture et que la pauvreté n’est pas égale au manque d’argent et de technologie. Il a expliqué au public les véritables causes de la pauvreté, dont le manque de confiance en soi, ainsi que la bataille des approches. Pour lui, les organisations paysannes ne sont pas le canal obligé. Elles ne sont pas la panacée… Mais elles peuvent avoir une réelle plus-value. Il a souligné tout de même que le manque de vision sociopolitique est le plus grand mal des organisations paysannes. Mais aussi, la complaisance dans l’aide. Ce livre parle également du financement des exploitations agricoles et des coopératives. Là-dessus, l’on indique qu’en Afrique, il y a seulement moins de 3% des crédits pour l’agriculture. La question fondamentale n’est pas l’argent, estime l’auteur de l’ouvrage « Pour la dignité paysanne ». Pourtant, il croit qu’il y a nécessité de subventions directes par l’Etat, ainsi que des projets novateurs rentables et durables à financer. M.Deogratias Niyonkuru a dans son ouvrage, expliqué aussi comment améliorer la part des paysans dans les chaines de valeur, et les fondamentaux de la feuille de route des pistes clé. Après sa présentation, la parole était accordée au président de la CONAPAC (Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo), M. Mathusalem Paluku Mivimba, comme à un expert du Ministère de l’Agriculture, M. Paulin Osit, pour des contributions. Puis, le public était appelé à s’exprimer également pour un échange et plusieurs préoccupations ont été soulevées, voire des commentaires ou suggestions. A la suite desquels, l’auteur du livre a répondu aux différentes questions luis posées. Dans son commentaire, la représentante de l’Ong internationale S.O.S Faim en Rdc, Mme Mireille Mushikwabo, a soutenu que le message donné par l’auteur dans son ouvrage est très important et mérite d’être répercuté dans d’autres occasions et espaces. D’autant plus qu’il s’agit non seulement de la dignité des paysans, mais de toutes les populations. Lepetit Baende  
          Dans les six provinces prioritaires de la Rdc à risque d’Ebola: L’OMS fournit un appui technique essentiel aux activités de préparation      Cache   Translate Page      
En réponse à la dixième épidémie de la maladie à virus Ebola qui s’est déclarée depuis  le 1er août 2018 dans la région de Beni (grand nord de la province du Nord-Kivu), puis son extension en Ituri (Nord-est) de la République Démocratique du Congo, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), avec un financement généreux de ses partenaires parmi lesquels le gouvernement norvégien, appuie le Gouvernement congolais au renforcement des activités de préparation à la réponse d’urgence dans les six provinces jugées prioritaires. Ces activités – entre autres le renforcement des coordinations provinciales, la surveillance à base communautaire pour une détection rapide des cas, la prise en charge des cas, la communication des risques, la mobilisation sociale et l’engagement des communautés, le laboratoire etc. – ‘‘permettront aux six provinces à risque (Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri, Maniema, Sud Kivu et Tanganyika) de mieux prévenir de manière efficace les risques et se préparer en amont à une éventuelle survenue de l’épidémie de la maladie à virus Ebola, afin de réduire son impact dans les zones de santé les plus exposées,’’ a indiqué le Dr Allarangar Yokouidé, Représentant de l’OMS en RDC. Le Dr Allarangar a souligné que l’OMS et ses partenaires financiers demeuraient ‘‘mobilisés dans leurs efforts pour apporter tout l’appui nécessaire aux activités de réduction des risques et de préparation au niveau des provinces ciblées, car une nouvelle flambée de la maladie à virus Ebola peut toujours s’annoncer à tout moment, dans n’importe quelle autre province de la RDC.’’ « Nous avons priorisé ces provinces en raison de leur proximité immédiate avec celles déjà en épidémie, en l’occurrence l’Ituri et le Nord Kivu, ou encore celle de l’Equateur qui venait d’enregistrer la 9ème épidémie de la maladie à virus Ebola »,  a précisé pour sa part le Dr Body Ilonga, Directeur général de la Direction générale d’organisation et gestion des services et soins de santé du Ministère de la Santé lors de l’ouverture des travaux de briefing des experts du Ministère de la Santé et de l’OMS  le jeudi 6 septembre 2018 à Kinshasa. Pour lui, « cette approche de préparation est extrêmement importante pour que les provinces ciblées soient bien préparées à réagir efficacement durant la période précédant la survenue d’Ebola, en mettant en place des mesures préventives robustes censées réduire l’impact négatif sur la population tout en renforçant les capacités locales et la résilience de ces provinces ». L’appui de l’OMS à travers ce briefing de trois jours à Kinshasa (6 – 8 septembre derniers) avec les experts concernés, renforce la République Démocratique du Congo dans ses capacités à disposer des mécanismes pratiques de réponse et adaptés au contexte actuel d’Ebola, particulièrement dans les domaines des systèmes d’alerte précoce, d’investigation des cas et recherche active des contacts à travers des outils mis à jour. Les experts formés à cet effet, permettront aux provinces à risque d’avoir des Equipes de réponse rapide capables de faire un contrôle sanitaire approprié, avec la possibilité d’isoler et de référer un cas suspect à partir des points d’entrée prioritaires. Au total, vingt-quatre experts du Ministère de la Santé, auxquels s’ajoutent ceux de l’OMS et des autres partenaires constituent l’essentiel de cette équipe multidisciplinaire de préparation à la réponse d’urgence. Ils seront déployés au cours de cette semaine par groupe de six membres dans les provinces susmentionnées. Les équipes vont travailler en étroite collaboration avec les autorités sanitaires provinciales sous le leadership des Gouverneurs des Provinces. ‘‘Ce que nous pouvons tirer de cette approche, c’est de permettre à la RDC de diminuer la fréquence des épidémies qui surviennent de manière récurrente comme c’est le cas actuellement avec Ebola, afin de contribuer à sauver des vies et à accélérer le relèvement des communautés,’’ a souligné le Dr Ngoy Nsenga, Gestionnaire de l’Incident de l’OMS pour Ebola en RDC. Des équipements de protection individuelle (EPI) ainsi que d’autres matériels et outils essentiels de prévention et contrôle de l’infection octroyés par l’OMS pour les hôpitaux généraux de référence et formations sanitaires identifiés, permettront de s’assurer que les personnels de santé de première ligne recevront au cours de trente jours à venir les formations et capacités requises pour se protéger avant toute prise en charge des cas suspects. Prince Yassa/Cp
          Les Anamongo pour l’autonomisation des femmes      Cache   Translate Page      
Pour le développement économique de  la République Démocratique du Congo, la contribution de congolais est exigée dans le secteur d’activité qui est le sien. En d’autres termes, chaque congolais est invité à mettre la main à la patte comme l’avait prôné en son temps l’ex-président chinois Mao.   Les femmes de la Ligue Nationale des ‘’Anamongo’’ dont le comité était installé le samedi 08 septembre dernier sont déterminées à s’adonner aux projets de développement pour l’autonomisation de la femme thème international de cette année. Pour atteindre l’objectif visé, un comité national  des femmes de la Lina est mis sur pied avec une tâche spécifique confiée à chacune d’elle. Rebecca Akoka : Présidente. Elle est secondée par cinq vice-présidentes. Dénise Kokibali (chargée de l’administration), Nsa Claude (chargée de la mobilisation et communication), Ifaso BombokoBéatrice (chargée de l’mplantation), Bébé Sawela (chargée des finances) et Jeanne Tunda (chargée des stratégies, protocole et Relations Publiques). Marie Louise Bodjoke (secrétaire), Mariam Lyombe (caissière), Yandjo Charly (caissière adjointe), Chantilly Ekofo (chargée de la Promotion culturelle et de la discipline) secondée par  Yohali Selemani, Apendeke Ivoirienne, Okako Marie Jeanne, Ngoja Marie et Toyale Marie Thérèse toutes chargées de la Promotion culturelle et Discipline adjointes, Ngando Marie Jeanne (chargée des Projets et Développement), Walo Génevieve (chargée de l’implantation), Wanyema Joyce (chargée des stratégies), Mapendo Jacquie (chargée des Projets et développement adjointe), Ikopo Marie (chargée des Affaires sociales), Booto Amba (chargée des Affaires sociales adjointe), Odito Nelly (Commissaire aux fêtes), Yakanga Isabelle (Commissaire aux Fêtes adjointe), Bokoko caroline (Commissaire aux comptes), Françoise salumu (chargée de Protocole), Lolo Bomboko (chargée de Protocole adjointe), Bolodjwa Valentine, Loliki  Jeanne, Anenda Pitshuna, Bomolo Brigitte, Akatshi Suzanne, Bokonde Alice, Mansoka Chantal, Mulasi Mutambala, Bosumbe Hélène, Bora Kiyero, Mboyo Dandine, Ngwama Emilienne, Mboyo Francisca, Akedi Julienne, Lisimo Brigitte, Ndjeka Marie Thérèse, Maulisa Anne, Asele Godelive, Imwangombi Cécile, Shoma Brigitte, Efonda Pélagie, Mbo Marie Louise et Tsa Marie toutes chargée du Procole, Nyekoki Marie(encadreuse des femmes de la communauté du Sankuru), Lisenga Dorothée (encadreuse des femmes de la Communauté de la Tshopo), Bibi Marie Jeanne (encadreuse adjointe des femmes de la communauté de la Tshopo, De langue Marie (encadreuse adjointe des femmes de la communauté du Bandundu, Mafuta Bibiche (encadreuse adjointe des femmes de la communauté du Kasaï), Asowa Emérence (encadreuse adjointe des femmes de la communauté de Mubakin), Mputu Antoinette (encadreuse adjointe des femmes de la communauté Mongo) et Wanyema Joyce (encadreuse adjointe des femmes de la communauté Bembe).             Avec des projets innovants et bancables pour lesquels on peut chercher des financements,  M. Barthélemy Okito Oleka, président ai de la Lina estime sans être contredit que les femmes Anamongo peuvent booster l’économie de la RDC. Autre élément de taille, les Anamongo qui sont issus d’un ancêtre commun qui s’appelait Mongo, on les retrouve presque partout à travers le territoire national et dans certains pays africains. Au Maindombe : Tomba,Ekonda, Basengele, Bolia, Nkundo et Iyembe. Kwilu : Wongo et Ngole. Kasaï : Ndengese, Kuba et Batshilele. Au Tshuapa, Equateur  et Mongala/Bongandanga : Mongo. Au Tshopo : Ngando, Topoke et Mbole sans oublier Lokele enfant de la fille de Mongo/Kele.  Au Nord-Kivu : Kusu et Nianga. Sud-Kivu : Bembe. Katanga/Kongolo : Benya Lubunda. Au Sankuru : Tetela. Ituri/Mambasa : Tetela. Au Maniema : Kusu, Ngengele, Balanga, Benya Lubunda et Benyasamba. On retrouve les Anamongo au Gabon : Amba Amba, au Congo/Brazza : Mboshi, Mosaka et Makwa,  au Cameroun : Mongo. Au Kenya : Tetela. Et en Tanzanie : Bembe. Par ailleurs, les Anamongo représentent 30 à 33 % de la population congolaise. Que ne peuvent-elles pas réaliser si réellement ces femmes mettent du sérieux dans les différents projets qui les tiennent à cœur ? Antoine Bolia                            
          IUT World 2018: Léon-Juste Ibombo vante la politique du Congo dans le développement du numérique      Cache   Translate Page      
La première table-ronde portait sur le « risque de l’utilisation du cyber espace », tandis que la seconde a planché sur « le financement du développement digital ». Paneliste sur la problématique du financement du développement digital, le ministre Léon-Juste Ibombo a dit et redit que le Congo est engagé à devenir un modèle dans la promotion et l’utilisation des services numériques, à travers une politique volontariste. Pour qu’il en soit, a soutenu Léon-Juste Ibombo, le Congo s’assure des bases. Aussi, c’est ce qui justifie l’élaboration par le gouvernement congolais, avec la participation des acteurs de l’administration publique, de la société civile et du secteur privé d’une stratégie nationale de développement de l’économie numérique, assortie d’un plan d’actions pour la période 2018-2022. Des documents indispensables, qui répondent bien aux recommandations internationales, pouvait-il ajouter. Invitant ses interlocuteurs à s’approprier la stratégie nationale de développement de l’économie numérique, Léon-Juste Ibombo a précisé que celle-ci s’articule autour de trois piliers que sont : le ’E-gouv, le E-citoyen et le E-business. Elle se propose, ainsi, de faire du numérique un levier majeur pour la compétitivité des entreprises, l’attractivité du Congo en matière d’investissements directs, et la diversification de l’économie. A l’évidence, cette stratégie, instrument de chevet devrait, pense le ministre Ibombo, favoriser un accès équitable aux services numériques pour tous les citoyens ; développer de nouvelles compétences et des activités innovantes créatrices de valeur ajoutée ; moderniser les usages et les pratiques des services publics et développer les contenus numériques ; mettre en place les principes d’une bonne gouvernance du numérique ; garantir la sécurité et la protection de la vie privée des utilisateurs dans le cyberespace et engager le Congo vers l’innovation numérique pour en faire la cyber référence en Afrique centrale. Autant dire, que ce soit pour s’imposer sur de nouveaux marchés, positionner ses potentiels investisseurs  au cœur de sa stratégie ou plus simplement ne pas perdre pied dans un environnement toujours plus concurrentiel, le Congo a entamé sa transformation digitale. Une profonde mutation qui, au-delà de sa dimension technique, va redessiner le rôle et le fonctionnement de nombreuses administrations congolaises. Et le département ministériel, dont il a la charge travaille sans relâche à relever ce challenge, tel que prescrit comme feuille de route par le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso, « d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique. » Pour matérialiser cette ambition, le ministre Ibombo a martelé que le pays s’emploie à construire plusieurs infrastructures large bande et d’assurer sous peu, à la suite du Gabon, l’interconnexion avec le Cameroun et la Centrafrique. Par conséquent, l’assistance a été amenée à intérioriser cette volonté du gouvernement du Congo qui se résume en ces termes : « Se lancer dans un processus de digitalisation, c’est décider d’intégrer le Congo dans le monde de l’information et du savoir. » Pour qu’une telle société soit possible, et en réponse à la problématique en débat au cours de cette table ronde, il faut un environnement de confiance. Afin de rassurer les potentiels partenaires du Congo, le ministre n’a pas manqué de souligner que son ministère a transmis au gouvernement pour approbation avant adoption par le parlement quatre avant-projets de lois. Il s’agit de l’avant-projet de loi portant protection des données à caractère personnel, l’avant-projet de loi relatif à la cyber-sécurité, l’avant-projet de loi portant lutte contre la cybercriminalité enfin l’avant-projet de loi relatif aux transactions électroniques. Au terme de ces échanges il s’est dégagé l’idée de la collaboration, de la sensibilisation et formation des populations et du changement des mentalités dans l’utilisation responsable des TIC, pour faire éclore, réellement la « Révolution du numérique » en Afrique. Et le Congo n’entend pas rater ce rendez-vous. Roch Bouka/Correspondant Rtga World au Congo
          En dépit de la récession de 2016, 2017 : Un leadership gouvernemental qui redresse légèrement la croissance      Cache   Translate Page      
La Banque mondiale reconnait les efforts fournis par le Gouvernement de la République, dans un contexte extrêmement difficile, et qui ont permis à l’économie de résorber la crise de 2016 de manière significative. « Et la résilience a été soulignée par tout le monde et cela sans aucune assistance extérieure. A l’initiative du président Joseph Kabila, nous nous sommes réunis pratiquement tous les jours pour réfléchir sur les voies et moyens afin de sortir de la crise », a indiqué Pierre Kangudia, ministre d’Etat en charge du Budget, lors de la présentation  du rapport de la situation économique, avant de renchérir que nous sommes le seul pays qui a essayé tant soit peu à maintenir un certain niveau de rémunération. Et d’ajouter que nous avons jugulé l’inflation, nous avons arrêté la dépréciation monétaire et nous  avons donné à l’économie congolaise la possibilité de repartir sur une bonne base. Comme l’Avenir l’a souligné dans sa dernière édition, c’est hier que la Banque mondiale  a procédé à la dissémination de son rapport intitulé : « Améliorer la dépense de santé pour renforcer le capital humain et assurer une croissance inclusive ». C’était en présence du ministre d’Etat au Budget, du Directeur de cabinet du ministre des Finances, du représentant du Directeur des Opérations de la Banque mondiale, du secrétaire général à la Santé, des coordonnateurs des programmes financés par la BM et plusieurs invités de marque.  Ce rapport scindé en deux grandes parties examine les conséquences sur l’évolution des principaux indicateurs macroéconomiques de la Rd Congo à la suite du ralentissement de l’économie mondiale et de la chute des cours mondiaux des matières premières intervenus en 2015. Cette édition aborde également la question de l’étroitesse de l’espace fiscal qui restreint les capacités d’une réponse efficace du Gouvernement aux chocs externes auxquels le pays est exposé, en mettant en exergue les principales conclusions de la récente étude sur l’écart fiscal en Rdc conduite par la Banque mondiale. Messages principaux Dans sa 1ère partie intitulée : « Développements économiques récents », le rapport donne quatre principaux messages : la situation macroéconomique a affiché des signes encourageants d’une reprise modérée avec une croissance estimée à 3,7% en 2017 suite à la remontée des prix des matières premières et de la production minière ; la réduction du déficit du compte courant à -3,1% du PIB n’a pas permis l’accroissement du niveau des réserves internationales qui demeure dangereusement bas et expose le pays à d’éventuels chocs de la balance des paiements ; malgré la réalisation d’un excédent budgétaire de 0,1% du PIB -hors arriérés de paiements-, l’espace fiscal s’est davantage rétréci avec des recettes publiques au plus bas, à 8,1% du PIB entrainant une chute des dépenses, notamment d’investissement et pro-pauvres et enfin, la priorité à court et moyen terme est d’accroitre la mobilisation des recettes internes pour renforcer les capacités de l’Etat à mieux adresser les multiples défis de développement du pays. Dans sa 2ème partie qui porte sur : « Accroitre le niveau, l’efficacité et l’efficience des ressources allouées au secteur de la santé », également quatre messages méritent d’attirer l’attention de tout le monde. Ici, l’offre des services de santé est limitée et continue de faire obstacle à un développement humain inclusif et durable ; les ressources publiques consacrées au secteur de la santé restent bien en deçà du seuil critique défini pour la prestation d’une série de services de santé de base ; les dépenses publiques de santé sont certes en progression, mais restent faibles et nettement en deçà des niveaux observés dans les pays comparables, ce qui impacte négativement la qualité des services et enfin, les dépenses publiques en faveur du secteur souffrent d’insuffisances en termes d’efficacité, d’efficience et d’équité, en partie dues aux dysfonctionnements du système national de gestion des finances publiques. Les assurances du Gouvernement Après le discours du représentant du Directeur des Opérations de la Banque mondiale, des exposés d’Arsène Richmond Kaho (Economiste Principal) et de Moïse Tshimenga (Economiste), la parole a été accordée à l’assistance qui a posé plusieurs questions, mais aussi soumis quelques préoccupations. Pourquoi la Rdc refuse-t-elle l’appui de la communauté internationale pendant que les hôpitaux n’ont pas de financement ? Etes-vous du travail qui est fait pour réduire la pauvreté ? En abordant la question de la faiblesse des structures et personnel, avez-vous aussi inclus les structures privées ? Quid de l’investissement dans l’homme  et avez-vous proposé des recommandations de manière multisectorielle ? Quel est l’impact du boom minier sur la santé ? Un autre participant à fait observé que les divisions provinciales de la santé se plaignent de l’irrégularité de la rétrocession, tout en demandant l’évaluation des recettes générées par les formations sanitaires publiques ? Premier à prendre la parole, le ministre d’Etat en charge du Budget reconnait que c’est le secteur minier qui est le plus porteur de croissance, même si la distribution reste faible. Par rapport au financement des élections sur ressources propres, il insiste sur le fait que c’est une option levée , parce qu’il s’agit d’une question de souveraineté. A l’en croire, il est difficile pour un gouvernement de se faire imposer les options par l’extérieur. Et cela ne veut pas dire que le Gouvernement arrête la coopération, parce qu’il continue à recevoir les aides dans le secteur de la santé. Il a aussi dit que la faiblesse de la mobilisation des recettes est endémique en Rdc et par rapport au PIB, le taux de pression fiscale est très faible. Il dit avoir initié la migration vers le budget programme, pour une meilleure mobilisation des recettes internes. Pour sa part, le Directeur de cabinet et représentant du ministre des Finances a recommandé au ministère de la Santé de se concentrer sur les réformes pour améliorer l’exécution budgétaire en vue d’augmenter significativement les performances de ce secteur. Et en vue d’assure l’efficacité des investissements, le ministère des Finances s’engage à mettre en lumière le processus de budgétisation et le système de passation des marchés afin  d’améliorer les performances des dépenses publiques.  « Le ministère des Finances entend soutenir le secteur de la santé par la création d’une directive fudiciaire  au sein de ce ministère au niveau central et provincial, ce qui permettra d’améliorer l’efficacité et la transparence dans la gestion des finances publiques. Il est prévu de mettre en évidence la poursuite des réformes, notamment à travers le paiement  des salaires et le système de gestion des ressources humaines pour améliorer l’efficience du secteur de la santé », a indiqué Mutombo Mule Mule, avant de conseiller l’intensification de l’assainissement de la paie, afin de réduire  le risque de détournement pour l’ensemble des fonctionnaires de l’administration publique. Il promet de veiller à ce que le personnel de santé retraité ne puisse pas recevoir les salaires, mais la pensions de retraite. Pour renforcer la couverture sanitaire universelle, il y a lieu de noter également que cette couverture est encore insuffisante. Le défi majeur du secteur de la santé consiste à organiser une offre de service des soins de santé de qualité disponible et accessible financièrement pour la population, en exploitant le dividende démographique. C’est dans ce cadre que le gouvernement  va encourager la politique de couverture sanitaire universelle. Jean-Marie Nkambua                                                
          Denuncian robo de $us 40 mil de una cooperativa minera       Cache   Translate Page      
El minero Javier Mamani Villacorta, de la cooperativa Cerro Negro, denunció que en la avenida "6 de Marzo" de la ciudad de El Alto, un antisocial le robó una mochila con aproximadamente 40 mil dólares, que era para pagar salarios. Notablemente acongojado, el minero relató que había dejado el dinero en ...
          Mais de 30 municípios da PB não atingem meta de vacinação      Cache   Translate Page      
redação - 
Termina nesta sexta-feira (14) a Campanha de Vacinação e mais de 30 municípios da Paraíba não atingiram a meta de vacinar, pelo menos, 95% das crianças de um a menores de cinco anos contra o sarampo e a poliomielite. Dados preliminares do Sistema de Informação do Programa Nacional de Imunização (SI-PNI), alimentado pelos estados, apontam que o estado da Paraíba vacinou 97,12 do público-alvo contra a pólio e 96,86% contra o sarampo. João Pessoa registra coberturas baixas, com menos de 90% das crianças vacinadas. Em todo o estado, foram aplicadas mais de 451.759 mil doses das duas vacinas.

Todas as crianças de um a menores de cinco anos devem se vacinar independente da situação vacinal. O ministro da Saúde, Gilberto Occhi, destaca a importância da mobilização de toda a sociedade para atingir a meta de vacinação. “A Campanha termina na próxima sexta-feira (14). Pais e responsáveis devem buscar os postos de vacinação. A vacina é a forma mais eficaz de proteger nossas crianças contra doenças já eliminadas no país”, enfatizou o ministro.

Campanha de vacinação para Sarampo e Poliomielite

A média nacional de vacinação está em 94%. Foram aplicadas em todo o país cerca de 20,8 milhões de doses das vacinas (10,4 milhões de cada vacina). Onze estados e mais de 4 mil (72%) municípios atingiram a meta. Mas cerca de 1.500 cidades ainda devem buscar alternativas para vacinar 95% do público-alvo até a sexta-feira (14), quando se encerra a Campanha Nacional de Vacinação.

Na faixa etária de 3 e 4 anos, a cobertura vacinal está acima da meta, com 96,95% e 95,44%, respectivamente. A maior preocupação é com faixa de um ano de idade, cuja cobertura ainda está em 85,45%.

O sarampo e a poliomielite são doenças infectocontagiosas que podem resultar em complicações graves para as crianças, além de levar até a casos de morte.

Confira os municípios da Paraíba que estão com a cobertura vacinal de Pólio e Sarampo abaixo de 95%
Municipio
Poliomielite
Sarampo (Triplice Viral
Cobertura
Cobertura
AGUA BRANCA
                                      93,7
                           93,7
BELEM DO BREJO DO CRUZ
                                      79,3
                           78,8
BOM SUCESSO
                                      90,3
                           90,3
BREJO DO CRUZ
                                      87,7
                           86,8
CACIMBAS
                                      94,6
                           93,6
CARAUBAS
                                      83,1
                           83,1
CARRAPATEIRA
                                      83,3
                           83,3
CATOLE DO ROCHA
                                      83,8
                           83,8
CONDADO
                                      75,1
                           75,6
CONGO
                                      77,5
                           76,3
CUBATI
                                      89,7
                          89,7
CUITE
                                      88,7
                           86,8
DESTERRO
                                      88,6
                           87,3
EMAS
                                      70,2
                           70,2
IMACULADA
                                      76,3
                           76,3
JERICO
                                      94,4
                           94,4
JOAO PESSOA
                                      89,4
                           89,3
LAGOA SECA
                                      90,7
                           90,7
LIVRAMENTO
                                      86,4
                          86,4
MATO GROSSO
                                      75,6
                           75,6
NOVA PALMEIRA
                                      89,7
                           89,7
PASSAGEM
                                      92,6
                           92,6
POCINHOS
                                      79,5
                           79,8
RIACHO DOS CAVALOS
                                      79,9
                           79,9
SANTA LUZIA
                                      91,1
                           90,9
SAO JOAO DO TIGRE
                                      80,7
                           80,7
SAO JOSE DE ESPINHARAS
                                      72,6
                           72,6
SAO JOSE DO BONFIM
                                      87,2
                           86,3
SOLANEA
                                      88,5
                           88,5
VIEIROPOLIS
                                      80,2
                           80,2

Leia mais notícias em diariodocurimatau.com,  siga  nossas páginas no Facebook, no Twitter,  Instagram e veja nossos vídeos no Youtube. Você também pode enviar informações à Redação do Jornal Diário do Curimataú pelo WhatsApp (83) 9 8820-0713.


          Analista Comercial Júnior/Pleno - Talent Brand - São Paulo, SP      Cache   Translate Page      
Rua Baronesa de Bela Vista, 411 – CJ 08i, 09i – Vila Congonhas – São Paulo – SP – CEP 04612-001. Motivos para entrar na Talent....
De Talent Brand - Tue, 28 Aug 2018 14:18:53 GMT - Visualizar todas as empregos: São Paulo, SP
          We Need to Stop Ebola – for the Right Reasons      Cache   Translate Page      
Ebola is back. The current outbreak has occurred in one of the most politically unstable countries in Africa, the Democratic Republic of the Congo (DRC), where after decades of US backed dictatorship and international suppression of
          Analista Comercial Júnior/Pleno - Talent Brand - São Paulo, SP      Cache   Translate Page      
Rua Baronesa de Bela Vista, 411 – CJ 08i, 09i – Vila Congonhas – São Paulo – SP – CEP 04612-001. Motivos para entrar na Talent....
De Talent Brand - Tue, 28 Aug 2018 14:18:53 GMT - Visualizar todas as empregos: São Paulo, SP
          Ituri : les notables des Andisoma dénoncent l'insécurité dans leur entité      Cache   Translate Page      


Les notables de la chefferie des Andisoma en territoire d’Irumu (Ituri) dénoncent plusieurs cas d’insécurité, dont leur entité est victime de la part des présumés miliciens de la FRPI. Dans un mémorandum adressé au gouverneur de province, ils décrient des meurtres, des enlèvements, des incendies des maisons et des pillages des biens des habitants.


          RDC : le collectif d’actions de la société civile plaide pour une transition citoyenne      Cache   Translate Page      


Le Collectif d’actions de la société civile (CASC), une plateforme qui regroupe des organisations de la société civile, rejette le processus électoral en cours et exige une transition citoyenne. La déclaration de cette organisation a été lue ce mercredi 12 septembre au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.


          Caf- C1/C2 : un trio arbitral marocain pour Primeiro-Mazembe et malien pour Vclub- Renaissance      Cache   Translate Page      



 


La Confédération africaine de football (Caf) a désigné un trio arbitral marocain pour officier le match aller des quarts de finale de la ligue des champions qui opposera Primeiro de Agosto (Angola) au club congolais du Tout Puissant Mazembe samedi 15 septembre (16hTU) au stade du 11 Novembre, à Luanda.


          Kikwit : saisie de 7 tonnes de farine non conforme      Cache   Translate Page      


L’Office congolais de contrôle (OCC) a présenté à la presse, mardi 10 septembre soir à Kikwit (Kwilu), 7 tonnes de farine de froment qu’il avait saisies la veille. Cette farine est jugée non conforme à la règlementation en vigueur en RDC.


Ces tonnes de farine de froment de marque Farinha Premeira appartiennent à la société Congo Plus. La saisie est intervenue au moment du déchargement de ces sacs devant le dépôt de cette société à Kikwit. 


          Conférence de Lualaba: Martin Kabuelulu dénonce l’exploitation minière par des personnes non autorisées      Cache   Translate Page      


Des personnes non autorisées persistent à exploiter les mines, surtout dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), a dénoncé mercredi 12 septembre, le ministre des Mines, Martin Kabuelulu.


Dans son discours prononcé à l’occasion de l’ouverture de la IIIe conférence minière de la RDC à Kolwezi dans le Lualaba, il a aussi fustigé l’existence d’une contrebande et l’engouement des jeunes désœuvrés vers l’exploitation artisanale des mines. 


          Belgique : le dossier du passeport de Moïse Katumbi classé sans suite      Cache   Translate Page      


L’information judiciaire contre l’opposant congolais Moïse Katumbi, ouverte en août dernier en Belgique pour faux en écriture publique au sujet de son présumé passeport, est classée sans suite. L’annonce a été faite mardi 11 septembre à Radio Okapi par Olivier Kamitatu, directeur de cabinet et porte-parole de l’opposant en exil.


          Kinshasa : le commissaire provincial de la police appelle ses éléments à la neutralité en période électorale      Cache   Translate Page      


« La neutralité de la police nationale congolaise doit être rigoureusement observée surtout en cette période électorale. La police n’appartient donc pas à aucun parti politique », a rappelé le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa mardi 11 septembre après la parade qu'il a tenue au camp Lufungula.


          ACP : « Joseph Kabila lance à Kolwezi, la 3ème édition de la conférence minière de la RDC »      Cache   Translate Page      


Revue de presse congolaise du mercredi 12 septembre 2018.


La troisième édition de la conférence minière, le débat sur le processus électoral entre Bruxelles et Luanda sont les principaux sujets que les médias congolais exploitent dans leur parution de mercredi 12 septembre 2018.


          Ebola patient rejects treatment, flees to city of 1M in Congo      Cache   Translate Page      
none
          El Parlamento Europeo retoma los denostados artículos 11 y 13 del reglamento revisado sobre propiedad intelectual      Cache   Translate Page      

Aunque el plenario del Parlamento Europeo votó el pasado mes de julio contra los artículos 11 y 13 del reglamento revisado sobre protección de la propiedad intelectual una nueva votación llevada a cabo el 12 de septiembre de una nueva versión revisada del reglamento los ha vuelto a poner en juego.

El artículo 11, también conocido como el impuesto a los enlaces, permite a los editores de prensa exigir una licencia para que puedas por enlazar sus contenidos si al hacerlo incluyes más de dos palabras seguidas del título del artículo enlazado. Eso afecta a la forma en la que muchos enlazamos, usando precisamente el título del artículo enlazado, o cosas como las previsualizaciones al estilo de las que hace Facebook o pequeños extractos como los de Google.

En cualquier caso leyes muy similares que están en vigor en Alemania y en España y que buscaban que los editores de noticias pudieran cobrar por que les enlazaran demostraron fracasar espectacularmente a la hora de generar ingresos. Otra cosa son los efectos «acongojantes» que el artículo 11 pueda tener sobre lo que los usuarios publicamos.

El artículo 13 exigirá a cualquier sitio al que los usuarios puedan subir contenidos que instale filtros para detectar si lo que se está subiendo está sujeto a derechos de autor –lo que no quiere decir que al subirlos se estén violando estos, ojo– y además prevé responsabilizar al sitio en el caso de que se cometa una infracción. ¿Pre-crimen? Que se lo digan al pianista James Rhodes, quien vio como una grabación hecha por él mismo en su casa de una pieza de Johan Sebastian Bach interpretada por él mismo era bloqueada por Sony durante unos días porque decían tener los derechos sobre la obra. Pero en peor; veréis cuando empecemos a querer compartir memes basados en alguna imagen o vídeo popular como la famosa bronca de Hitler en La caída.

Afortunadamente los procedimientos europeos son tan complicados que no todo el pescado está vendido. El resultado de la votación de hoy ha fijado la posición negociadora del Parlamento Europeo para las reuniones que tendrán lugar en los próximos meses con el Consejo Europeo en las que la Comisión Europea hará de intermediaria entre ambos. Seguramente podían haberlo hecho más complicado pero no se me ocurre muy bien cómo.

Estas negociaciones llevarán, en teoría, a una posición común compartida por el Parlamento y el Consejo, posición que se votará de nuevo, probablemente a finales de 2018 o principios de 2019, antes de las elecciones europeas.

Así que aún tenemos tiempo de pedir a nuestros europarlamentarios que se lo piensen mejor y que defiendan los intereses de quienes les votamos y no los de los lobbies que parecen manejarlos a su antojo.

# Enlace Permanente


          RD Congo : Anthony Mossi « Je n’avais pas de pression particulière »      Cache   Translate Page      

Alors qu’il a feté sa première titularisation lors de la rencontre de la RD Congo face au Liberia ce dimanche dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de […]

Lire l'article RD Congo : Anthony Mossi « Je n’avais pas de pression particulière » sur Africa Top Sports.


          Congo: un ultimatum pour le sélectionneur Valdo      Cache   Translate Page      

Valdo a passé un mauvais quart d’heure en compagnie du Comité exécutif de la Fecofoot (Fédération congolaise de football). Après le match nul contre le Zimbabwe (1-1) à Brazzaville dans […]

Lire l'article Congo: un ultimatum pour le sélectionneur Valdo sur Africa Top Sports.


          Rwandan mother and baby      Cache   Translate Page      

iwys posted a photo:

Rwandan mother and baby

Taken at a beach on the border between Rwanda, where one war had ended, and the Congo Republic, where one had begun.


          Mid-Term Review (MTR) of the WWF Forest Governance Programme in the Democratic Republic of Congo (DRC)      Cache   Translate Page      

Main responsibilities:

  • Ensure the development and implementation of the programme towards the set outcomes and goals in the results framework;
  • Evaluate the relevance of a programme or a project;
  • Measure the extent to which an aid activity attains its objectives, according to NORAD's (Norwegian Agency for Development Cooperation) predefinition standardised reporting information;
  • Measure efficiently the outputs -- qualitative and quantitative -- in relation to the inputs;
  • Study the positive and negative changes produced by a development intervention, directly or indirectly, intended or unintended;
  • Evaluate the sustainability of a programme or a project.

What you need:

Required Qualifications
  • Bachelor degree in Natural Resource Management or related field;
  • 10 years of proven experience in forest management and rural Development;
  • English and French required;
  • Computer literate (Microsoft: Word, Excel, Access, PowerPoint, Publisher).
 
 
Required Skills and Competencies
  • Proven experience in Mid-term reviews and evaluation programmes Knowledge on issues related to governance, forestry, and preferably FSC certification and REDD+ initiative in the Congo basin
  • Leadership and team management skills;
  • Strong organizational and analytical competencies;
  • Proven facilitation and communication (written and oral) skills;
  • Adhere to WWF's values: Knowledgeable, Optimistic, Determined and Engaging.

Please consult the attached Terms of Reference for more information on the position.

 

How to apply?

Applications including a cover letter and a detailed curriculum vitae should be sent electronically
to recruit-wwfdrc@wwfdrc.org. Female applicants are encouraged.
 
Deadline for applications: 25th June 2018.
The subject should read "MTR". 
PLEASE Kindly note that only shortlisted candidates will be contacted.

WWF is an equal opportunity employer and committed to having a diverse workforce!
 


          Fundraising Specialist - WWF-Gabon      Cache   Translate Page      
WWF-Gabon is looking for a rigorous, open-minded, passionate and persistent Fundraising Specialist to mobilize funds from diversified sources (public and private donors, corporates and other relevant investors and stakeholders) ensuring financial viability of the program to support the implementation of the Country Strategic Plan, covering Gabon and the Republic of Congo.

Main responsibilities:
  • Develop a two-year fundraising plan
  • Research and identify new institutional funding sources to optimize the office income basket;
  • Write effective fundraising applications based on existing programmes or in response to calls for proposals from government and institutional donors;
  • Attract, build and develop relationships with new and existing donors to secure long term funds;
 
  • Key expected achievements
 
  • Develop a fundraising action plan by end of December 2018;
  • Develop, finalise and submit at least 6 fund-raising proposals by June 2019
  • Raise a minimum of Euro 2,000,000/ year based on the fundraising plan, from new resources.
 
Required Qualifications, Skills and Competencies
  • Advanced University degree in Business Administration, Management, Economics, Development studies, Fundraising, Marketing, International Relations, Communication, Social Sciences or other related fields;
  • At least three (3) years of progressively responsible professional work experience at national and international levels in fundraising or business development for an international organization, non-profits or companies, coupled with significant managerial and leadership experience, including management responsibility for a national, regional or global fundraising programme covering multiple private sector audiences.;
  • Strong capacities in writing proposals;
  • Excellent experience in partnership building, especially with donors and WWF network;
  • Strong administrative and financial management skills and excellent organizational skills;
  • Good communication skills, in French and English;
  • Knowledge of Central African context and of Gabon in particular.
  • Excellent inter-personal skills, and proven ability to build and maintain strong relationships;  
  • Adherence to WWF's values, which are: Knowledgeable, Optimistic, Determined and Engaging.

How to apply?

Interested candidates who meet the above requirements are invited to send:
  • A cover letter
  • A detailed CV with 3 references 
 
All applications should be sent to recruit-roaydehub@wwf.panda.org. The subject should read FundSpeGab- 2018
Deadline for applications: 08 June 2018
 
WWF is an equal opportunity employer and committed to having a diverse workforce.
 
          WWF- DRC is looking for a Program Development and Policy Coordinator      Cache   Translate Page      
Location: Kinshasa, Democratic Republic of Congo

Duration : 2 years with possibility of extension.
 
  1. Major functions:
The Program Development and Policy Manager supports the delivery of transformational and lasting conservation impacts by building and leading WWF DRC's energy and infrastructure program, ensuring coherent integration of thematic and geographical plans as presented in the country Strategic Plan, connect with DRC ministries in charge of energy, infrastructure and others to support the regulation of the sector for the benefit of people and the environment.
 
He/She provides advices to the Head of Conservation on pertinent conservation issues in the country and their implication at regional and international level. He/She leads the tactical implementation of the WWF energy mix and infrastructure programme in all landscapes and in partnership with key international, governmental and local partners. As the Energy Practice focal point, he or she will lead the concertation and empowerment of civil society to take ownership of the future sustainable energy orientation in the DRC. By doing so, he or she will support the engagement with multilateral and bilateral institutions to influence the policies around energy (Oil, hydropower, solar power, mining...) in the DRC.    
 
He (She) will represent WWF-DRC in the Energy transformational project as developed by the Regional Office for Africa.  He/she will be the contact point with the WWF Freshwater Practice Rivers and Infrastructure Coordinator and E&C Practice team.
 
  1. Major duties and responsibilities:
 
In close collaboration with WWF-DRC Head of Conservation, program managers, landscape leaders, the Africa Energy Transfromational team and the relevant Global Practice Teams (Freshwater and Energy & Climate Change in particular) and other keys partners, the Program Development and Policy Manager will:
 
Strategy and orientations
  • Develop the energy and infrastructure program using a participatory, adaptive management approach. 
  • Engage in energy and infrastructure related policy work to influence the decision making in the way that supports other areas of WWF-DRC works.
  • Ensure that national and provincial strategies for sustainable energy mix are developed in a participative way by the government (mini hydropower, solar power, etc.).
  • Ensure the alignment between WWF-DRC energy programme and the Africa Energy transformational project while also acting as technical representative in the ETP working group.
  • Collect relevant law and application decrees on various aspects (particularly on energy and infrastructures) in order to give policy advices to WWF DRC office and landscapes leaders.
  • Collaborate with related stakeholders in the development of institutional relationships and partnerships relevant to the hydropower and infrastructures safeguards.
  • Connect with parliaments and senators and other government bodies (ADEPI, Ministry of Energy, presidency...) to influence the legal dimension of infrastructure.
  • Connect with Civil Society Organization to support their voice in the energy development in the DRC.
  • Provides technical expertise for WWF activities on Energy and Infrastructure and its relation with (REDD+) in coordination with relevant Practices and national offices;
  • Ensure that relevant global and regional issues are translated into pragmatic orientations in the new strategic activities in parallel to institutional and civil society concertation.
  • Provides support to WWF DRC in developing position in regards of WWF policies, Government and institutions orientations particularly on energy and infrastructure issues.
  • Coordinate WWF technical contributions into relevant high quality development project proposals, inception and implementation at national, sub-national and local scale;
  • Collaborate, with other appropriate partners, in the development of a financial mechanism supporting conservation of water basins related to hydro power dam generation;
  • As much as possible, practically develop based on current experiences, a pilot financial mechanism that could help maintain forest ecosystem services through hydro power revenue's generation;
 
Finance and Operations
  • With the direct support of the manager of finance and administration, ensures development of project budgets for approval, technical and financial reporting, and monitoring of expenditures against budgets.  Ensures establishment of financial management systems for the project(s) to adequately meet financial management needs and donor regulations and policies.
  • Analyze the current financial resources available and expected needs in the implementation of the new strategy;
Others
  • Works with WWF programme and Practice communicators to develop communication strategy approaches as necessary, and communication outreach to support WWF's objectives;
  • Other related tasks as required.
 
  1. Profile
 
Required Qualifications
  •   A minimum of a Master's degree or equivalent in economics of environment, hydro energy or infrastructure engineering or related disciplines.
  • Preferably a minimum experience of 10 years acquired in the area of conservation and development, regional cooperation, including interactions with development institutions. The last 3 to 5 years should be at a senior management level.
  • Familiarity with the work of other Conservation NGOs, Multilateral and Bilateral Development Finance Institutions in assisting conservation inputs in economic reform and addressing poverty reduction in developing countries;
  • Experience with working in large, multicultural organizations in the public or private sector with a diverse workforce and sensitivity to diversity concerns of staff and WWF network;
  • Understanding of institutional and legal framework in DRC as it relates to energy and infrastructure issues;
  • Leadership skills;
Required Skills and Competencies
  •    Excellent interpersonal, organizational, analytical and research skills;
  • Innovative, creative and willing to learn and to share knowledge with others.
  • Good writing and communication skills
  • Adherence to WWF's values, which are: Optimistic, Engaging, Determined and Knowledgeable.
  • Fluent in French and with a good command of English

 How to Apply ? 

If interested, please send your application letter with a CV stating your availability to the Human Resources Manager:
E-mail: recruit-wwfdrc@wwfdrc.org
Address: 14, avenue Sergent Moke, Concession Safricas, Quartier Socimat, Kinshasa / Ngaliema, DR Congo
 
          Tatem Telecom Partners with Star Solutions to Address Rural Telephony Challenges      Cache   Translate Page      

Powered by solar energy, the iCell® COMPAC delivers communications to rural communities in the Democratic Republic of Congo.

(PRWeb May 29, 2013)

Read the full story at https://www.prweb.com/releases/2013/5/prweb10777097.htm


          Aicha Okoko Tour du Monde awuti Vite fait Na Qatar na Capital Doha      Cache   Translate Page      

Aicha Okoko Tour du Monde awuti Vite fait Na Qatar na Capital Doha.

The post Aicha Okoko Tour du Monde awuti Vite fait Na Qatar na Capital Doha appeared first on La vérité sans censure, RDC et Diaspora.


          FONDATION Billy ya Londre asungi Home pour personnes agées      Cache   Translate Page      

FONDATION Billy Ya Londre asungi Home pour personnes agées.

The post FONDATION Billy ya Londre asungi Home pour personnes agées appeared first on La vérité sans censure, RDC et Diaspora.


          Les 5 poids lourds de l’opposition ba yokani, Kabila na Shadary ba subi na bilamba      Cache   Translate Page      

Les opposants réunis à Bruxelles, ce mercredi 12 septembre 2018, demandent « la participation effective aux élections des candidats exclus ou invalidés pour des raisons politiques afin d’assurer la tenue d’élections inclusives ». C’est l’un des points contenus dans la déclaration finale de la rencontre à laquelle ont participé Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito, … Continue reading "Les 5 poids lourds de l’opposition ba yokani, Kabila na Shadary ba subi na bilamba"

The post Les 5 poids lourds de l’opposition ba yokani, Kabila na Shadary ba subi na bilamba appeared first on La vérité sans censure, RDC et Diaspora.


          Grand témoignage ce 16 sept: Message spécial pour les chrétiens de Toronto      Cache   Translate Page      

Grand témoignage ce 16 sept: Message spécial pour les chrétiens de Toronto.

The post Grand témoignage ce 16 sept: Message spécial pour les chrétiens de Toronto appeared first on La vérité sans censure, RDC et Diaspora.


          9/13/2018: FRONT PAGE: Ethiopian displacement is now worse than Syria’s      Cache   Translate Page      
More people were internally displaced in Ethiopia in the first half of this year than in any other country. Displacement there outpaced the world’s worst conflict zones including Syria, Afghanistan and the Democratic Republic of the Congo. More than...
          Human Rights Activist Amit Singh Conferred the REX Karmaveer Global Fellowship      Cache   Translate Page      
Reading Time: 2 minutesHuman rights researcher and activist Amit Singh has received the REX Karmaveer Global Fellowship and Karmaveer Chakra for his commendable work for the society. A report. According to a press release, he has received the fellowship on Sunday (Nov. 27), in Gurgaon, at the exclusive awards function, which is a part of “iCongo’s Rex Conclave, organised on Nov. 25, […]
          Mavididi si è già preso la Juve B: dall’Arsenal all’Italia, numeri da top nel pre-campionato      Cache   Translate Page      
Mavididi sito ufficiale Juventus

Stephy Mavididi ha già conquistato la Juve B. Arrivato in estate dall'Arsenal, operazione da circa 2 milioni di euro, il talento classe 1998 si è messo in mostra nel pre-campionato con il club bianconero Under 23 che militerà in Serie C: 5 presenze e 5 reti, con annessi colpi e numeri da categoria superiore. Mavididi è diventato subito uno dei gioielli più brillanti della formazione allenata da Zironelli. Il primo sigillo è arrivato in un match ufficiale, il 26 agosto scorso contro l’Albissola, che però non ha evitato l’eliminazione della Juve dalla Coppa Italia di Serie C. Poi il gol nel test a Vinovo contro il Busto 81, a cui ha fatto seguito la super tripletta nell'amichevole contro l'Imolese di quattro giorni fa.

Un attaccante forte fisicamente dotato di una velocità supersonica, un vero e proprio blitz che vi abbiamo raccontato in esclusiva a metà agosto. Nato il 31 maggio del 1998 a Derby, in Inghilterra, da una famiglia di origini congolesi, dopo aver giocato per le strade del proprio quartiere, nel 2014 sostiene e supera a pieni voti un provino con i Gunners che lo tesserano senza pensarci due volte. Il suo talento cresce giorno dopo giorno e col passare del tempo, il giovane e duttile centravanti impiegabile anche come esterno offensivo, acquisisce sempre più consapevolezza nei propri mezzi. Dopo aver compiuto l'intera trafila con il club londinese, viene svezzato e mandato in prestito al Charlton nell'estate del 2017. Una volta rientrato alla base, accetta la chiamata del Preston, ma durante lo scorso gennaio fa ritorno al Charlton ancora a titolo temporaneo collezionando 12 presenze e 2 marcature personali in League One. Ora, il futuro in Italia a tinte bianconere: la Juve B se lo coccola dopo i numeri da top nel pre-campionato, in attesa di vederlo in azione anche in Serie C.

Foto: sito ufficiale Juventus

L'articolo Mavididi si è già preso la Juve B: dall’Arsenal all’Italia, numeri da top nel pre-campionato sembra essere il primo su Alfredo Pedullà.


          Racistische koorzangers Pukkelpop krijgen alternatieve straf      Cache   Translate Page      

De twee Pukkelpoppers die werden gefilmd terwijl ze “handjes kappen, de Congo is van ons” zongen, krijgen een alternatieve straf. Ze zullen een bezoek brengen aan de Dossinkazerne in Mechelen. Dat heeft het parket van Limburg beslist na onderzoek.


          Jongeren die 'Congo is van ons' zongen verplicht om Dossinkazerne te bezoeken      Cache   Translate Page      
Twee jongeren die vorige maand op Pukkelpop racistische uitspraken zongen aan het adres van twee meisjes van Rwandese origine, moeten van het...
          Re: Congo Brazzaville      Cache   Translate Page      
C'est une bonne question. Je suis alle plusieurs fois, mais je n'ai pas frequente un lieu comme cela. mais normalement, au centre ville... dans un resto ou café un peu "branche" peut-etre tu trouveras des amis. Il faut faire attention, mais il faut regarder ici et la. Voila :o
          Re: rencontres à Kinshasa      Cache   Translate Page      
here is an email you can get in contact with this guy : distony_didi@yahoo.fr

Or do a search to see more on this website I don't know if it's congo Brazaville or Kinshasa though at least it's close

http://www.gay-datanta.com/gy/gay/congo
          Africa Link on Air - 12 September 2018 - Deutsche Welle      Cache   Translate Page      

Deutsche Welle

Africa Link on Air - 12 September 2018
Deutsche Welle
The UN names and shames 38 countries including Rwanda,Cameroon and DR Congo for gross human rights violations +++ EU eyes free trade with Africa +++The plight of Fulani cattle herders in Nigeria. Listen to audio 29:59. Now live. 29:59 mins.


          UNICEF recrute 01 Consultant      Cache   Translate Page      

Consultance Nationale:UNICEF recrute 01 Consultant chargé de la Coordination et Accompagnement Programmatique des Interventions Nutritionnelles en Urgence   Niveau d’études: Non précisé Expérience: 5 ans Expire le: 16-09-2018 UNICEF Ituri, Congo, Dem. Rep Consultance Nationale: Consultant chargé de la Coordination et Accompagnement Programmatique des Interventions Nutritionnelles en Urgence, Ituri, NO-2 Job Number: 516143 | Vacancy Link Locations: Africa: Congo, Dem. Rep […]

L’article UNICEF recrute 01 Consultant est apparu en premier et en entier sur Concoursn.com.


          Commentaires sur Le salaire de Cédric Bakambu au Beijing Guoan par Kunda Kivule Emmanuel      Cache   Translate Page      
ça fait tres bien pour nous africain en particullerment les congolaisd'avoir un joueur qui partie au top 1o mieux paie en chine, <<>>
          Thousands Congolese refugees homeless after camps closure      Cache   Translate Page      
from JEAN KASSONGO in Kinshasa, DRC KINSHASA, (CAJ News) – MORE than 24 000 refugees in the eastern Democratic Republic of Congo (DRC) have again been rendered homeless after authorities razed down some camps for internally displaced people (IDPs). Three out of a total of 13 IDPs camps in the Tanganyika Province have been burnt […]
          Comment on Joseph Kabila n’a même pas terminé l’école primaire, laisser maboko pembe Félix tranquille! by GERMAIN      Cache   Translate Page      
CONGOMIKILI EST LA MERE DE TOUTES LES BATAILLES, EN ALLEMAND " KONGOMIKILI MUTTER ALLER SCHLACHTEN " DONT LE COMPATRIOTE REVOLUTIONNAIRE SPECIALISTE es BIFINGA BIFINGA NDAMI TAMBWE DIBEKELE ET LE GENERAL MONTGOMERY DES OPERATIONS DE RATISSAGE DE FAUX DIPOLOMOS, LE VAILLANT JURES BAMBREKETE SONGA NZILA, NOMME PAR L'ETAT MAJOR POUR DIRIGER CES FAMEUSES OPERATIONS DE " RATISSAGE D'ENVERGURE ". HEPP! HEPP! ALLEZ-Y! AU BOULOT MES DEUX GARS! SURTOUT PRUDENCE AVEC VITALOV KAMERHEV!
          Racistische koorzangers Pukkelpop moeten Dossinkazerne bezoeken      Cache   Translate Page      

De twee Pukkelpoppers die werden gefilmd terwijl ze “handjes kappen, de Congo is van ons” zongen, krijgen een alternatieve straf. Ze zullen een bezoek brengen aan de Dossinkazerne in Mechelen. Dat heeft het parket van Limburg beslist na onderzoek.


          Freedman on the first ICC trial      Cache   Translate Page      
Jim Freedman, Western University published A Conviction in Question: The First Trial at the International Criminal Court with the University of Toronto Press in 2017. From the publisher:
A Conviction in QuestionA lively narrative account of the first case to appear at the International Criminal Court, A Conviction in Question documents the trial of Union of Congolese Patriots leader and warlord, Thomas Lubanga Dyilo. Although Dyilo’s crimes, including murder, rape, and the forcible conscription of child soldiers, were indisputable, legal wrangling and a clash of personalities caused the trial to be prolonged for an unprecedented six years. This book offers an accessible account of the rapid evolution of international law and the controversial trial at the foundation of the International Criminal Court. 
The first book to thoroughly examine Dyilo’s trial, A Conviction in Question looks at the legal issues behind each of the trial’s critical moments, including the participation of Dyilo’s victims at the trial and the impact of witness protection. Through eye-witness observation and analysis, Jim Freedman shows that the trial suffered from all the problems associated with ordinary criminal law trials, and uses Dyilo’s case to further comment on the role of international courts in a contemporary global context.
Praise for the book:

"While containing a startling amount of scholarly content, A Conviction in Question reads like a well-told detective story, and I read it from cover to cover in one sitting, turning page after page to get to the next revealing detail." -Joanna Quinn

"Freedman delivers a rich and comprehensive account of the prosecution of warlord Thomas Lubanga. Including lively trial quotes, A Conviction in Question is gripping and accessible." -Mark Drumbl

Further information is available here.

          World: Food Assistance Outlook Brief, September 2018      Cache   Translate Page      
Source: Famine Early Warning System Network
Country: Afghanistan, Burkina Faso, Burundi, Cameroon, Central African Republic, Chad, Democratic Republic of the Congo, El Salvador, Ethiopia, Guatemala, Haiti, Honduras, Kenya, Lesotho, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritania, Mozambique, Nicaragua, Niger, Nigeria, Rwanda, Somalia, South Sudan, Sudan, Uganda, World, Yemen, Zimbabwe

PROJECTED FOOD ASSISTANCE NEEDS FOR MARCH 2019

This brief summarizes FEWS NET’s most forward-looking analysis of projected emergency food assistance needs in FEWS NET coverage countries. The projected size of each country’s acutely food insecure population (IPC Phase 3 and higher) is compared to last year and the recent five-year average and categorized as Higher ( p), Similar ( u), or Lower ( q). Countries where external emergency food assistance needs are anticipated are identified. Projected lean season months highlighted in red indicate either an early start or an extension to the typical lean season. Additional information is provided for countries with large food insecure populations, an expectation of high severity, or where other key issues warrant additional discussion. Analytical confidence is lower in remote monitoring countries, denoted by “RM.” Visit www.fews.net for detailed country reports.


          World: Global Weather Hazards Summary: September 14 - 20, 2018      Cache   Translate Page      
Source: Famine Early Warning System Network
Country: Afghanistan, Benin, Burkina Faso, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Democratic Republic of the Congo, Dominican Republic, El Salvador, Eritrea, Ethiopia, Gambia, Ghana, Guatemala, Guinea, Guinea-Bissau, Haiti, Honduras, Kazakhstan, Kyrgyzstan, Liberia, Mali, Mauritania, Nicaragua, Niger, Nigeria, Panama, Senegal, Sierra Leone, Somalia, South Sudan, Sudan, Tajikistan, Togo, Uganda, World, Yemen

Flood risk remains high over parts of Nigeria, as heavy rainfall is expected to continue

Africa Weather Hazards

  1. Heavy rainfall caused flooding in western and southern Nigeria. The forecast rain during the next week increases the risks for flooding over the region.

  2. Torrential rain has increased the level of the Atbara and Dindir Rivers. Additional rainfall over the region is likely to further raise water levels, including the Nile River and its tributaries.

  3. Irregular rainfall since June has resulted in deteriorated ground conditions across parts of western Uganda, northeastern DRC, and southern South Sudan.

  4. Despite an overall improvement in rainfall over the past four weeks, deficits remain over portions of southwestern Ethiopia and eastern South Sudan.


          Congo-Brazzaville:Lutte contre les violences en milieu scolaire      Cache   Translate Page      
[Les Dépêches de Brazzaville] Inquiète des conséquences négatives des actes de violences perpétrés dans des établissements scolaires sur les enfants, l'agence onusienne a publié, le 11 septembre, un rapport sur la question.
          Un collaborateur francophone de Theo Francken: "À Molenbeek, la N-VA s’adresse autant aux francophones qu’aux néerlandophones"      Cache   Translate Page      
A Molenbeek, c’est un proche collaborateur du secrétaire d’État à l’Asile, Theo Francken, qui va mener les candidats nationalistes : Laurent Mutambayi, un francophone d’origine congolaise. Pour lui, il n’y a aucune difficulté à parler la langue de ...
          Bukan di Indonesia, Penyakit Cacar Monyet Umum Ditemukan di Negara Ini      Cache   Translate Page      

Liputan6.com, Jakarta Penyakit cacar monyet yang biasanya ditemukan di negara-negara Afrika kini terdeteksi di Inggris. Kasus cacar monyet di Inggris tercatat telah menginfeksi dua orang dalam empat hari terakhir, hal itu telah dikonfirmasi oleh Badan Kesehatan Masyarakat Inggris.

Penyakit menular ini pertama kali terdiagnosis pada warga negara Nigeria yang tinggal di Cornwall pada Sabtu, 8 September 2018. Orang tersebut kemudian dilarikan ke London. Lalu, Selasa, 11 September 2018, pasien cacar monyet kedua ditemukan di Blackpool. Pasien itu baru saja berkunjung ke Nigeria dan kini dirawat di sebuah rumah sakit di Liverpool, mengutip laman Express, Kamis (13/9/2018).

Penyakit cacar monyet pernah melanda enam negara di Afrika pada 2017. Keenam negara tersebut yakni Afrika Tengah, Republik Demokrat Congo, Liberia, Nigeria, Sierra Leone, serta Republik Congo. Data Organisasi Kesehatan Dunia (WHO) menyebut, Nigeria mengalami outbreak cacar monyet paling besar pada tahun tersebut. Tercatat ada 197 suspek dan 68 orang benar terdiagnosis cacar monyet.

Tak hanya menginfeksi manusia, cacar monyet juga ditemukan pada hewan liar di Kamerun, Pantai Gading, serta Republik Demokrat Congo.

Sementara, penyakit cacar monyet pada manusia seringkali dilaporkan berasal dari lingkungan hutan belantara yang penduduknya mengandalkan daging hewan semak sebagi sumber protein.

"Proses berburu serta persiapan daging hewan semak menjadi faktor risiko infeksi cacar monyet," ungkap WHO.

 


          COCII Congo African Grey Parrots For New Home (Oodle) $700      Cache   Translate Page      
COCII Congo African Grey Parrots For New Home,Contact us by Text for Fast Respond (531) 6OO-8124 .These beautiful fluffy birds have been family raised and spoiled! They come with a three generation pedigree.DNA .IMPORTANT: NOTE : NOTE, PLEASE DO NOT RESPOND TO THE ADD,BECAUSE I DON'T CHECK MY EMAIL FREQUENTLY, JUST TEXT YOUR EMAIL ADDRESS, Send me a message to this contact number ONLY (531) 6OO-8124 .They are family pets who enjoys lots of freedom.1 year old. Fully feathered, pellet diet, talks, cage and toys The birds are vet checked,Vaccinated very friendly as well.Extensive vocabulary, comical, loving. New large cage, play stand.

          ZIII Congo African Grey Parrots For New Home (Oodle) $700      Cache   Translate Page      
ZIII Congo African Grey Parrots For New Home,Contact us by Text for Fast Respond (531) 6OO-8124 .These beautiful fluffy birds have been family raised and spoiled! They come with a three generation pedigree.DNA .IMPORTANT: NOTE : NOTE, PLEASE DO NOT RESPOND TO THE ADD,BECAUSE I DON'T CHECK MY EMAIL FREQUENTLY, JUST TEXT YOUR EMAIL ADDRESS, Send me a message to this contact number ONLY (531) 6OO-8124 .They are family pets who enjoys lots of freedom.1 year old. Fully feathered, pellet diet, talks, cage and toys The birds are vet checked,Vaccinated very friendly as well.Extensive vocabulary, comical, loving. New large cage, play stand.

          EQUITY BANK CONGO      Cache   Translate Page      
Equity Bank Congo sponsor Platinum de la 4ème édition de Sultani Makutano: Kinshasa et Brazzaville unies pour les affaires.

          Ukraine: Washington et l'UE condamnent des élections factices dans l'Est pro-russe      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Washington (AFP) - Les États-Unis et l'Union européenne ont condamné mercredi les projets d'élections dans les territoires de l'Est de l'Ukraine contrôlés par des pro-Russes, à Donetsk et Lougansk, y voyant une initiative de Moscou.</p><p>Les deux Républiques autoproclamées ont prévu des scrutins le 11 novembre, ont affirmé des médias russes et ukrainiens, à la suite de l'assassinat du dirigeant séparatiste Alexandre Zakhartchenko en août.</p><p>"Les États-Unis condamnent l'annoncent d'un projet d'organiser des 'élections' dans les soi-disant 'Républiques populaires de Donestk et Lougansk", a indiqué le département d'État américain dans un communiqué.</p><p>"Étant donné le contrôle persistant de ces territoires par la Fédération de Russie, un scrutin sincère est inconcevable.En mettant en oeuvre des procédures truquées, la Russie démontre une fois de plus son mépris des normes internationales et sape les efforts pour parvenir à une paix dans l'Est de l'Ukraine", a-t-il ajouté.</p><p>La diplomatie européenne était sur la même ligne.</p><p>"L'annonce selon laquelle de prétendues 'élections' auront lieu, le 11 novembre 2018, dans la soi-disant 'République populaire de Lougansk' et dans la soi-disant 'République populaire de Donetsk' va à l'encontre de l'esprit et de la lettre des accords de Minsk, qui contiennent des dispositions spécifiques relatives à l'organisation d'élections locales dans la région", a-t-elle écrit dans un communiqué.</p><p>"Il convient d'éviter toute initiative qui ferait obstacle à l'avancement de la mise en œuvre des accords de Minsk.Nous attendons en particulier de la Russie qu'elle use de toute son influence auprès des séparatistes à cet égard", a-t-elle ajouté.</p><p>M. Zakhartchenko a été tué dans un bombardement à Donetsk, devenant la victime la plus emblématique côté pro-russe de ce conflit qui dure depuis quatre ans.</p><p>Plus de 10.000 personnes ont été tuées depuis le début de la rébellion dans cette région en avril 2014.</p><p>L'Ukraine et ses alliés occidentaux accusent la Russie de soutenir les rebelles en acheminant des soldats et de l'armement en territoire ukrainien, ce que Moscou nie vigoureusement, malgré des preuves.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Guatemala: le président Morales en butte à la colère populaire      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Guatemala (AFP) - Comédien de métier et président inattendu du Guatemala élu en 2015, Jimmy Morales avait promis de combattre la corruption, mais il affronte aujourd'hui la colère populaire en refusant une enquête d'une mission de l'ONU sur le financement présumé illégal de sa campagne électorale.</p><p>Depuis lundi, des milliers de manifestants envahissent les rues et bloquent des routes dans le pays.Leurs revendications: que le président accepte le renouvellement du mandat de la Commission internationale contre l'impunité au Guatemala (CICIG) ainsi que le retour de son chef, l'ancien juge colombien Ivan Velasquez.</p><p>La CICIG, rejointe récemment par la justice guatémaltèque, a demandé la levée de l'immunité du président dans le cadre de l'enquête pour financement présumé illégal de sa campagne électorale.</p><p>Non content d'annoncer le non-renouvellement du mandat de la mission onusienne au-delà de septembre 2019, le président Morales a en effet déclaré la semaine dernière persona non grata M. Velasquez.Celui-ci continuera cependant à diriger la CICIG depuis l'extérieur, a averti le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.</p><p></p><p>- Indigènes sur les routes -</p><p></p><p>Les militants indigènes ont entrepris de bloquer des routes, notamment dans l'ouest du Guatemala où se concentrent les communautés mayas.Quant aux étudiants, syndicalistes et défenseurs des droits de l'homme, ils battent le pavé de la capitale et des villes du pays.</p><p>À l'étranger, le groupe des 13 plus importants donateurs d'aide au Guatemala (G13) donne aussi de la voix.L'attitude de Jimmy Morales constitue "un recul en ce qui concerne le renforcement des institutions dans la lutte contre la corruption et l'impunité" au Guatemala, a tancé le G13 (Allemagne, Canada, Espagne, France, Italie, Suède, Suisse, Royaume-Uni, Norvège et Pays-Bas, notamment).</p><p>La fin du mandat de la CICIG et l'interdiction du territoire à son chef "envoient un mauvais message en ce qui concerne la volonté du gouvernement de lutter contre la corruption", constate l'analyste politique Philip Chicola.</p><p>"On a le sentiment qu'il y a un conflit d'intérêt" étant donné que le président "est visé par une enquête" de la mission onusienne, a-t-il dit à l'AFP.M. Morales est soupçonné d'avoir dissimulé quelque deux millions de dollars de financement pour le parti FCN-Nacion (droite) qui l'a hissé au pouvoir.</p><p>Au Guatemala, "le problème de la corruption n'est pas résolu.En conséquence, quelle légitimité a l'État pour assumer seul cette tâche?", s'interroge l'analyste politique Javier Brolo.</p><p>La CICIG a démontré sa compétence dans la lutte contre la corruption depuis le début de son mandat en 2007, jugent les deux analystes consultés par l'AFP. "C'est un mécanisme qui a été très efficace pour démanteler des structures qui s'étaient emparées de l'État et qui captaient les bénéfices de la corruption", selon Philip Chicola.</p><p></p><p>- De l'amour à la haine -</p><p></p><p>Avant d'être soumis à une enquête, le président Morales ne tarissait pas d'éloges pour le travail de la mission onusienne, dont il avait promis durant sa campagne électorale de prolonger son mandat jusqu'en 2021.</p><p>La CICIG a ainsi joué un rôle-clé dans une enquête sur les Douanes.Celle-ci a provoqué à la démission en 2015 du président Otto Perez, ouvrant la voie à l'élection de Jimmy Morales.</p><p>L'affaire fait partie d'autres révélées par la Justice et la CICIG qui ont indigné les électeurs, et les ont convaincus de voter pour Morales, considéré comme un homme neuf en politique.</p><p>Le chef d'État de 49 ans s'est d'abord fait connaître des Guatémaltèques par une émission de télévision, "Morales", où il a fait rire pendant 15 ans les téléspectateurs avec des saynètes.Il y jouait le rôle d'un paysan candide.</p><p>Aujourd'hui, dans son face à face avec ses opposants chaque jour plus nombreux et la communauté internationale, le président s'appuie sur des groupes proches de l'armée et sur les partis de droite, qui estiment que la mission onusienne bafoue la souveraineté du Guatemala.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Brésil: six mois après la mort de Marielle Franco, sa veuve entretient la flamme      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Rio de Janeiro (AFP) - "Marielle est un symbole d'espoir", affirme dans un entretien à l'AFP Monica Benicio, veuve de la conseillère municipale noire criblée de balles il y a six mois à Rio de Janeiro, un assassinat toujours non élucidé.</p><p>Toujours entre deux avions, la Brésilienne de 32 ans a juste le temps de défaire sa valise.</p><p>Sur un mur de sa petite maison au fond d'une cour d'immeuble de Tijuca, quartier de classe moyenne du nord de Rio, des pochoirs représentant les visages de l'artiste mexicaine Frida Kalho et de la militante américaine Angela Davis. </p><p>Sur la porte d'entrée, un autocollant mauve: "Marielle présente". </p><p>"Avant, nous habitions dans la favela où nous sommes nées, à Maré, mais nous avons déménagé en janvier 2017, quand Marielle a commencé son mandat", révèle la militante.Elle y vit désormais seule avec son chien.</p><p>Monica Benicio parcourt le monde pour faire vivre la mémoire de Marielle Franco dans des événements de promotion des droits humains: Buenos Aires, Genève, Lisbonne, Londres, Athènes, Paris... </p><p>Son agenda de septembre et octobre est surchargé.Elle a mis entre parenthèse ses études de Master. </p><p>"Je ressens encore beaucoup de douleur, mais je suis engagée dans un combat sans fin, donc je n'ai pas eu vraiment le temps de (commencer à) faire mon deuil", admet-elle, d'une voix chargée d'émotion.</p><p></p><p>- La douleur comme combustible -</p><p></p><p>Vêtue d'un tee-shirt noir avec l'inscription "você importa para mim" (tu m'importes), pieds nus sur le canapé, Monica a le regard déterminé, malgré une lueur de tristesse.</p><p>"La douleur est une sorte de combustible.Et ça me motive de voir des gens du monde entier me dire que notre combat les inspire, Marielle est encore un symbole d'espoir", confie la jeune femme. </p><p>Sa vie a basculé le 14 mars, quand sa compagne a été criblée de balles dans sa voiture, ainsi que son chauffeur, Anderson Gomes, un assassinat qui a bouleversé le Brésil.</p><p>Les autorités ont promis une enquête rapide et transparente, mais aucune avancée réelle n'a été annoncée six mois plus tard.</p><p>"On me répond toujours: nous travaillons, nous avançons, mais sans apporter aucun élément consistant", déplore Monica Benicio.</p><p>"En tant qu'épouse, je ressens une douleur très particulière.Mais en tant que Brésilienne, ça me fait aussi mal de voir qu'un tel attentat à la démocratie puisse rester tant de temps sans réponse".</p><p>Pour la veuve de la conseillère municipale, cette réponse est nécessaire "non pas pour une question de vengeance, mais pour une question de justice, pour s'assurer qu'il existe encore un État de droit au Brésil".</p><p>"Plutôt que de savoir qui a appuyé sur la gâchette ou qui a financé cet assassinat, ce qui m'intrigue le plus, c'est 'pourquoi Marielle?'".</p><p></p><p>- Héritage -</p><p></p><p>Assassinée à 38 ans, Marielle Franco était engagée contre le racisme et pour les droits LGBT.Mais elle dénonçait aussi la violence policière et les exactions des milices paramilitaires qui gangrènent Rio.</p><p>"C'est clair qu'elle dérangeait beaucoup de monde, mais je n'arrive pas à imaginer de raison spécifique pour un crime de cette proportion", s'interroge sa veuve.</p><p>Elle-même objet de menaces, Monica Benicio a fait appel à l'Organisation des Etats américains (OEA) pour faire pression sur le gouvernement brésilien et obtenir d'être protégée.</p><p>Depuis la fin août, elle bénéficie d'une protection policière sur laquelle elle ne souhaite pas donner de détails.</p><p>À trois semaines des élections générales, Monica Benicio se félicite de voir que l'héritage de Marielle Franco vit à travers la candidature d'autres femmes noires qu'elle a inspirées.</p><p>"Ceux qui ont tué Marielle voulaient mettre sous silence tout ce qu'elle représentait, mais ces femmes ont décidé de briguer des espaces de pouvoir".</p><p>Mais Monica s'émeut quand elle se souvient de l'inauguration de l'école qui porte à présent le nom de Marielle Franco, à Maré.</p><p>"Une petite fille de six ans m'a raconté qu'elle avait choisi d'avoir une coupe afro comme celle de Marielle alors qu'avant, elle se lissait les cheveux".</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Apple dévoile trois iPhone et évite la surenchère sur les prix      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Cupertino (Etats-Unis) (AFP) - Apple a présenté mercredi de nouvelles versions de l'iPhone: deux très haut de gamme appelées iPhone Xs et Xs Max, et une version un peu plus abordable appelée iPhone Xr, montrant sa volonté de rester sur le segment "premium" sans augmenter massivement ses prix.</p><p>Les iPhone dévoilés mercredi au siège futuriste de Cupertino (ouest) sont des variantes plus sophistiquées --plus rapides notamment-- de l'iPhone X ("10") présenté l'an dernier pour fêter les dix ans du smartphone d'Apple, dont la compagnie est très dépendante financièrement.</p><p>"Nous allons amener l'iPhone X à un niveau supérieur", a promis le patron du groupe Tim Cook sur la scène du Steve Jobs Theater à propos de l'iPhone Xs, annonçant comme chaque année avoir concocté "l'iPhone le plus avancé" à ce jour.</p><p>Le groupe a présenté deux versions: une avec un écran 5,8 pouces (14,7 cm), et un modèle "Max" avec un écran de 6,5 pouces (16,5 cm). </p><p>Apple, qui avait marqué les esprits l'an dernier avec un iPhone X à 999 dollars, était très attendu sur ses nouveaux tarifs, qui doivent être assez élevés pour lui garantir une hausse de son chiffre d'affaires sans pour autant faire fuir les consommateurs. </p><p>Apple a donc choisi de vendre le Xs au même prix que le X: 999 dollars aux Etats-Unis pour la version de base.Le Xs Max, quant à lui, sera vendu à partir de 1.099 dollars.Ils seront livrés à partir du 21 septembre.</p><p>Le groupe a notamment insisté sur la qualité de l'écran OLED et de l'appareil photo, qui permettent tous deux de mieux profiter de la vidéo et des applications de réalité augmentée, deux domaines sur lesquels Apple travaille, cherchant à diversifier ses activités face à un marché mondial du smartphone en panne.</p><p>Comme attendu, Apple a aussi présenté une version moins onéreuse, le iPhone Xr, vendu à partir de 749 dollars et disponible en octobre.Il dispose en grande partie des mêmes fonctionnalités que le Xs mais avec un écran LCD plutôt que OLED et un châssis en aluminium plutôt qu'en acier.</p><p>"Nous voulons atteindre autant de clients que possible", a indiqué Phil Schiller, un des dirigeants du groupe, en charge du marketing mondial.</p><p></p><p>- Aficionados -</p><p></p><p>Pour l'analyste Avi Greengart (GlobalData), "Apple a extrêmement bien joué" mercredi, notant que l"iPhone Xs Max devrait "se vendre très, très bien" tandis que l'iPhone Xr devrait "attirer ceux qui ne peuvent s'offrir un iPhone X".Tout cela "devrait faire augmenter le prix de vente moyen" pour Apple, dit-il.</p><p>La stratégie du très haut de gamme permet à Apple de maintenir jusqu'à présent sa part de marché tout en continuant d'augmenter son chiffre d'affaires issu de ses smartphones, un bon moyen de compenser l'atonie du marché mondial, complètement saturé et marqué par la concurrence croissante des groupes chinois.</p><p>Apple peut, de plus, compter sur un socle d'aficionados indéfectibles, prêts à casser leur tirelire pour s'offrir le dernier-né de la gamme.</p><p>Dès l'ouverture de son show ultra huilé au décorum hérité de son fondateur Steve Jobs aujourd'hui décédé (une scène immense et dépouillée sur fond noir), Apple avait annoncé avoir déjà vendu 2 milliards d'appareils mobiles.</p><p>"Nous sommes sur le point de livrer notre deux milliardième appareil fonctionnant sous iOS", système d'exploitation mobile d'Apple au cœur des iPhone et des iPad, s'est vanté Tim Cook.</p><p>Le groupe a aussi présenté sa quatrième version de montre connectée AppleWatch, qui a notamment un écran 30% plus grand et davantage de fonctionnalités liées à la santé, comme un détecteur de chute et la possibilité de réaliser un électrocardiogramme. </p><p>Une façon de s'adresser à un public vieillissant mais connecté tout comme à de jeunes hipsters vivant à cent à l'heure. </p><p>Ces annonces confirment qu'Apple est à la "croisée des chemins", dix ans après le premier iPhone, estime le cabinet CB Insights."Apple est clairement en train de se renforcer dans la réalité augmentée et les +wearables+ (accessoires à porter sur soi comme l'Apple Watch, ndlr)" mais le prochain produit révolutionnaire d'Apple --comme l'ont été l'iPod ou l'iPhone -- "se fait toujours attendre".</p><p>Avec environ 12% du marché mondial, la firme à la pomme a perdu au deuxième trimestre sa deuxième place, détrônée par le chinois Huawei qui connaît une croissance ultrarapide, selon les cabinets Gartner et IDC.</p><p>Malgré les polémiques, (optimisation fiscale, conditions de travail chez les sous-traitants, dépendance à la technologie, prix élevés, obsolescence programmée, panne d'inspiration...) rien n'y fait, Apple continue d'engranger des bénéfices record ces dernières années. </p><p>Preuve de la confiance des investisseurs, Apple a franchi début août le seuil symbolique des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière, devenant le premier groupe privé à franchir cette barre.</p><p>Mercredi, le titre Apple a fini la séance en repli de 1,24%. </p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          A Madagascar, la fièvre du fanorona, le jeu aux mille mystères      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Antananarivo (AFP) - A quelques encablures de la présidence à Antananarivo, les badauds se pressent autour de deux hommes."Si tu ne te sens pas à la hauteur, tu n'as qu'à le dire !", lâche l'un deux.Encore une discussion politique qui tourne vinaigre, à quelques semaines des élections générales ? Non.Un jeu.</p><p>Ils disputent une partie acharnée de "fanorona", un jeu de société traditionnel très populaire à Madagascar, version éloignée des dames occidentales ou du jeu de go asiatique.Plusieurs siècles après son apparition sur la Grande île, il y séduit encore de nombreux adeptes de tous âges.</p><p>Au hasard des quartiers de la capitale malgache, il n'est pas rare de tomber sur un attroupement provoqué par une partie de rue.Ou de distinguer les contours d'un plateau de jeu tracés à même la terre d'une cour d'école.</p><p>"Tu ne fais que des faux-pas et du baratin !", lance d'un ton sec le joueur à son adversaire.Près du palais d'Ambohitsirohitra, l'affrontement fait rage.</p><p>L'un des protagonistes est Raymond Rasaminarivo, un "as" du fanorona, dont la maîtrise lui vaut le surnom de "général".</p><p>Les yeux rivés sur le plateau qui les sépare, son rival Raphaël essaie de se concentrer pour obtenir sa revanche.Une récente défaite face au "général" l'a tellement humilié qu'il refuse de révéler son patronyme.</p><p>"Ce jeu exige de la concentration pour identifier les itinéraires de la victoire et de la prudence pour éviter les pièges", explique-t-il.</p><p>Son prestigieux vis-à-vis prend un malin plaisir à troubler sa réflexion: insolence, insultes...Raphaël ne s'en offusque pas: "Les propos provocateurs de l'adversaire ajoutent du piment au jeu."</p><p></p><p>- Stratégie -</p><p></p><p>Le fanorona se joue sur un plateau rectangulaire griffé de lignes droites et de diagonales à l'intersection desquelles chaque joueur dispose ses 22 pièces.</p><p>L'objectif consiste à "manger" les pièces de l'adversaire en avançant ou en reculant les siennes le long des lignes.La partie s'achève quand un joueur ne peut plus manoeuvrer, encerclé ou faute de pièces.</p><p>Les combinaisons sont presque infinies, la stratégie essentielle.</p><p>"Une pièce peut enchaîner plusieurs coups et un seul coup peut éjecter jusqu'à sept pièces de l'adversaire", précise le directeur technique de la très sérieuse fédération de fanorona, Lantohariseta Andriamampianona."Un joueur peut aussi refuser d'éjecter les pièces de l'adversaire pour éviter des pièges."</p><p>Le jeu accorde au vaincu une seconde manche, la "vela", où le vainqueur part avec un handicap.</p><p>Plusieurs scénarios circulent sur les origines du fanorona et son arrivée sur l'île de l'océan Indien.</p><p>Certains le font naître de l'imagination des premiers habitants de Madagascar venus d'Indonésie au début de notre ère.</p><p>D'autres assurent que son ancêtre n'y a débarqué qu'au XVIIe siècle, avec les premiers marchands arabes.</p><p>Les derniers prétendent qu'il est né à la cour des rois malgaches.Jeu d'initiation à la stratégie militaire, il leur servait aussi d'augure avant la prise d'une grande décision. </p><p>Depuis 27 ans qu'il en décortique les ressorts, le chercheur Eris Rabedaoro n'a acquis aucune certitude sur son origine.Il préfère insister sur sa dimension scientifique.</p><p>"Je me suis aperçu que c'était un parfait schéma de l'univers", confie-t-il."On y retrouve toutes les lois fondamentales de la physique, des mathématiques ou de la psychologie."</p><p></p><p>- "Tout public" -</p><p></p><p>La prise des pièces ? Une allégorie de "la fusion et de la fission nucléaire".Les lignes tracées sur le damier ? "L'image de huit pyramides de Khéops".Le plateau de la version simplifiée du jeu ? "La représentation cubique du globe terrestre".</p><p>Bigre.Penchés sur leur plateau, "Raphaël" et le "général" Rasaminarivo ne vont pas aussi loin: ils voient dans le fanorona un jeu qui "aiguise l'intelligence".</p><p>"Il t'apprend à anticiper, à persévérer", renchérit un autre fondu, Andrianasolo Mamy Riana, "ça te donne de la force pour affronter la vie, ça te rend courageux".</p><p>Ce jeu a gardé un caractère sacré, qui interdit tout pari, mais est populaire dans toute la société, insiste l'homme de la fédération.Si "dans les temps anciens, le fanorona était réservé aux rois et à leurs entourages (...), aujourd'hui il est vraiment devenu tout public", note M. Andriamampionina.</p><p>Dans les quartiers les plus démunis, des pierres ou des pelures d'orange posées à même le sol font souvent office de pions.</p><p>Très prisée des jeunes, une version électronique pour téléphone portable est née il y a quatre ans.Un des premiers jeux vidéo produit, développé et distribué par des Malgaches.</p><p>Gratuit, il a été depuis téléchargé 30.000 fois, se félicite son développeur Mendrika Andriantsihoarana.</p><p>"Un téléchargement en Argentine, un en Chine, deux en France, deux en Allemagne, trois aux États Unis, ça m'a agréablement surpris", souligne-t-il."Je sens qu'on approche de notre but quand on a créé l'e-fanorona: mondialiser le fanorona", s'emballe-t-il.</p><p>En 2012, le jeu est même apparu dans l'un des jeux vidéo les plus célèbres au monde, Assassin's Creed 3. Une consécration.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Afrique

          Mondial-2019 de basket: deux matchs pour les Bleus en qualifs pour voir déjà la Chine      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Paris (AFP) - Encore deux victoires et la Chine sera en vue: les basketteurs français peuvent assurer leur qualification pour le Mondial-2019 en s'imposant jeudi (17h00) en Bulgarie et dimanche (17h05) face à la Finlande à Montpellier.</p><p>Les Bleus mettraient ainsi fin au suspense quatre matchs avant la fin pour disputer en roue libre les deux dernières "fenêtres internationales" en novembre-décembre 2018 (République tchèque, Bulgarie) et février 2019 (Finlande, République tchèque).</p><p>Et pourtant ces qualifications, disputées dans des conditions ubuesques, faisaient peur.Privé de ses joueurs de NBA, retenus aux Etats-Unis, mais aussi de ceux d'Euroligue à cause du conflit avec la Fiba, soit de ses 25 meilleurs joueurs, Vincent Collet a dû d'abord aligner une équipe C composée surtout de joueurs d'Elite. </p><p>La France a profité de la profondeur de son réservoir en réussissant un sans-faute contre la Belgique, la Bosnie et la Russie: six victoires, les quatre premières sans joueurs de NBA ni d'Euroligue, mais avec des hommes voulant prouver leur valeur (Paul Lacombe, Andrew Albicy, Moustapha Fall), les deux suivantes en juin-juillet avec les stars, Nicolas Batum, Evan Fournier, Rudy Gobert et Nando De Colo.</p><p>La situation sera intermédiaire pour les deux prochains matchs, le sélectionneur pouvant compter sur Batum, promu capitaine depuis l'annonce de la retraite de Boris Diaw, et sur trois joueurs d'Euroligue, De Colo, Edwin Jackson et Vincent Poirier. </p><p></p><p>- La Finlande sans sa star -</p><p></p><p>"C'est une nouvelle ère qui arrive et elle est beaucoup plus dense.Il y a énormément de choix à tous les postes.Ca montre que la formation française est très bonne, ça suit avec les jeunes.Le basket français et l'équipe de France ont de très beaux jours devant eux", a commenté Batum, brillant (13 points, 12 passes) lors du match de préparation gagné contre une forte équipe de Grèce, dimanche à Paris.</p><p>La Bulgarie n'est pas a priori un adversaire capable d'inquiéter les Bleus."La difficulté c'est de passer de matchs de préparation à un match officiel dans un contexte (à Botevgrad) qu'on va découvrir tous ensemble.Il faudra se méfier et être sérieux, comme on l'a été à chaque fois", dit Collet, très satisfait de l'état d'esprit de ses troupes.</p><p>La Finlande aurait pu être redoutable - elle avait battu la France en ouverture de l'Euro-2017 à Helsinki - mais elle devra se passer de sa star, Lauri Markkanen, qui prépare sa saison de NBA avec les Chicago Bulls."Elle sortira de trois semaines de préparation et va jouer un basket millimétré", prévoit quand même l'entraîneur.</p><p>  </p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Evacuations aux Philippines avant l'arrivée d'un violent typhon      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Manille (AFP) - Les Philippines ont commencé à évacuer des milliers de personnes des zones côtières du nord de l'archipel en prévision de l'arrivée samedi du très violent typhon Mangkhut, qui est accompagné de rafales à 255 km/h.</p><p>Les autorités ont précisé que dix millions de Philippins vivaient dans les régions se trouvant sur la trajectoire prévue de la tempête, qui progressait jeudi dans le Pacifique.</p><p>Des millions d'autres résident sur les côtes de Chine méridionale, que le typhon touchera dans la foulée.</p><p>Des milliers de personnes ont commencé à être évacuées du littoral de la pointe nord de Luzon, l'île principale des Philippines, où Mangkhut est attendu aux premières heures de samedi.</p><p>"Les évacuations préventives sont en cours dans nos municipalités côtières, dans les villages qui sont exposés", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement local Rogelio Sending."Nous allons procéder à davantage d'évacuations."</p><p>L'archipel est frappé chaque année par une vingtaine de typhons qui font une centaine de morts par an et contribuent à la pauvreté de millions de personnes.</p><p>Haiyan, l'un des typhons les plus violents à avoir jamais touché terre, avait frappé les îles du centre des Philippines en novembre 2013, avec des vents dépassant les 315 km/h.</p><p>Des vagues géantes, semblables à celles d'un tsunami, avaient tout dévasté sur leur passage.La catastrophe fait plus de 7.350 morts ou disparus et privé de logement plus de quatre millions d'habitants.</p><p>L'agence météorologique philippine a indiqué que Mangkhut était à ce stade la tempête tropicale la plus violente de l'année, avec des vents soufflant à 205 km/h.</p><p>Le typhon devrait en outre accroître la violence des pluies de mousson qui ont déjà provoqué d'importantes inondations dans le centre de Luzon, une zone agricole au nord de Manille.</p><p>Hong Kong est également sur la trajectoire de Mangkhut.Et les autorités préparent déjà la population, bien que la tempête ne soit pas attendue avant dimanche.</p><p>L'Observatoire météorologique de l'ex-colonie britannique exhorte ainsi à la prudence, en expliquant que la tempête constitue une "menace considérable".Des internautes ont affirmé avoir commencé à faire des réserves de nourriture.</p><p>La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a dit s'attendre à "des dégâts importants" aux Philippines.</p><p>Des vagues de sept mètres sont attendues sur les rivages, et les fortes précipitations risquent de provoquer des glissements de terrain ou des crues soudaines.</p><p>A Manille, la protection civile a précisé que les villes et villages sur la trajectoire de Mangkhut aménageaient les bâtiments municipaux en centre d'accueil pour les évacués et y faisaient des provisions de nourriture et de rations d'urgence.</p><p>burs-mm/jm/jac/mra</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Birmanie: Aung San Suu Kyi défend l'emprisonnement de journalistes de Reuters      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Hanoï (AFP) - La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a défendu jeudi l'emprisonnement de deux journalistes de Reuters après leur enquête sur un massacre de musulmans rohingyas par l'armée de son pays, mais elle a concédé que la crise globale, qualifiée de génocide par l'ONU, aurait pu être "mieux gérée".</p><p>"Ils n'ont pas été emprisonnés parce que c'étaient des journalistes" mais parce que "le tribunal a décidé qu'ils avaient enfreint" la loi, a-t-elle dit lors du Forum économique mondial de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est à Hanoï, commentant pour la première fois ce jugement prononcé le 4 septembre.</p><p>"Si nous croyons en l'État de droit, ils ont tout à fait le droit de faire appel du jugement", a-t-elle préconisé, alors que l'indépendance du système judiciaire birman est sujet à caution.</p><p>"Une fois de plus, Aung San Suu Kyi a faux sur toute la ligne (...) Elle ne comprend pas que l'+état de droit+ implique que soient respectées les preuves présentées à l'audience", a critiqué l'ONG Human Rights Watch, réagissant à cette rare prise de parole de la dirigeante birmane. </p><p>Sean Brain, de la Commission internationale des juristes, ONG internationale ayant suivi de près le procès, a contredit Suu Kyi, dénonçant un procès ayant été "un échec manifeste de l'état de droit".</p><p>La Prix Nobel de la Paix a été très critiquée à l'étranger pour son silence dans cette affaire, au point d'être qualifiée de "porte-parole des militaires" par un haut-responsable de l'ONU.</p><p>Campant sur sa ligne de défense, elle s'est aussi montrée imperméable aux accusations contre l'armée birmane venues de l'ONU, qui a parlé fin août de "génocide" de la minorité musulmane des Rohingyas.</p><p>Tout juste a-t-elle concédé que les militaires auraient pu "mieux gérer" la crise, qui a conduit à l'exode au Bangladesh de 700.000 personnes depuis l'été 2017.</p><p>"A posteriori, il y a bien sûr des façons dont la situation aurait pu être mieux gérée", a-t-elle dit en marge du Forum économique à Hanoï.</p><p></p><p>- Blocage du gouvernement -</p><p></p><p>Après des mois de blocage par le gouvernement birman, des fonctionnaires de l'ONU ont débuté mercredi une mission en Birmanie afin d'évaluer les conditions d'un éventuel retour des centaines de milliers de Rohingyas qui ont fui le pays.</p><p>Cette mission intervient dans un contexte de grande tension entre la Birmanie et les Nations Unies.</p><p>Des enquêteurs de l'ONU avaient demandé en août que des poursuites soient engagées contre le chef de l'armée et cinq haut gradés.</p><p>La Cour pénale internationale s'était ensuite déclarée compétente pour enquêter sur certains des crimes perpétrés.</p><p>Aung San Suu Kyi est directement visée par le rapport des experts de l'ONU, qui déplore qu'elle n'ait pas utilisé son "autorité morale" pour tenter de faire cesser les atrocités.</p><p>En 2017, sous la menace de l'armée et de milices bouddhistes, plus de 700.000 Rohingyas ont fui le pays.Ils ont trouvé refuge dans d'immenses campements de fortune au Bangladesh.</p><p>Un accord de rapatriement a été signé entre Dacca et Naypyidaw fin 2017, mais le processus est au point mort, les deux pays se rejetant mutuellement la faute.Les réfugiés rohingyas refusent, quant à eux, de revenir tant que leur sécurité et leurs droits ne seront pas garantis.</p><p>Le rapport complet des enquêteurs de l'ONU est attendu le 18 septembre, et la Birmanie sera au centre des attentions lors de la prochaine Assemblée générale des Nations Unies.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Mamoudou Gassama naturalisé après avoir sauvé un enfant français      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Paris (AFP) - Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble parisien fin mai, a obtenu la nationalité française, selon le décret de naturalisation paru au Journal officiel mercredi.</p><p>"Cet acte de grande bravoure a illustré de façon exemplaire certaines des valeurs qui contribuent à lier les membres de la communauté nationale tels que le courage, le désintéressement, l’altruisme, l’attention portée aux plus vulnérables", précise le décret qui souligne que "compte tenu de cet acte, du retentissement considérable qu’il a eu tant en France que dans le monde, contribuant ainsi au rayonnement international du pays […], la naturalisation de M.Gassama présente pour la France un intérêt exceptionnel".</p><p>Mamoudou Gassama, 22 ans, rebaptisé Spiderman sur les réseaux sociaux, avait sauvé un enfant suspendu dans le vide en escaladant la façade d'un immeuble du nord de Paris, le 26 mai, suscitant l'admiration générale en France et la fierté au Mali. </p><p>Reçu à l'Elysée par le président Emmanuel Macron deux jours après son exploit, le jeune sans-papiers avait vu sa situation régularisée avant une naturalisation annoncée.</p><p>Il avait reçu début juin la médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris, plus haute distinction de la capitale.</p><p>Le jeune homme a également été récompensé à Los Angeles pour son courage le 25 juin, lors de la cérémonie des BET Awards qui honorent chaque année des personnalités noires.</p><p>Depuis début juillet, Mamadou Gassama a entamé un contrat de service civique au sein de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Afrique

          Sample Political Science Essays On International humanitarian Action      Cache   Translate Page      

Homework Question on International humanitarian Action Can international humanitarian action help end conflicts in countries like Congo? Homework Answer on International humanitarian Action As prolonged internal conflicts are becoming more frequent and more dangerous, the impact on inhabitants has drastically increased. A research implies that the Post Cold War clashes caused more than five million

The post Sample Political Science Essays On International humanitarian Action appeared first on Homework Help.


          Joseph Kabila à la Conférence minière de Kolwezi : « Il est évidemment que les minerais du Congo ne sauraient continuer abusivement à ne satisfaire que les commodités des investisseurs… »      Cache   Translate Page      
none
          Messe de l’opposition congolaise à Bruxelles : neuf préalables à la CENI et au Gouvernement      Cache   Translate Page      
none
          Paris: Un employé de la RATP découvre un sac contenant 15.000 euros dans un bus      Cache   Translate Page      
Un passeport congolais et 15.720 euros en espèces ont été trouvés par un conducteur de bus à Paris. Une enquête a été ouverte...
          Présidentielle en RDC : les ténors de l’opposition évoquent la « désignation irréversible » d’un candidat commun      Cache   Translate Page      
Cinq ténors de l’opposition congolaise se sont réunis le 12 septembre à Bruxelles afin de « dresser
l’évaluation du processus électoral en cours ». Ils ont également évoqué la question du candidat commun en vue de battre Emmanuel Ramazani Shadary, du parti au pouvoir, en décembre prochain.
Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Adolphe Muzito… Les principaux ténors de l’opposition congolaise s’étaient donné rendez-vous mercredi 12 septembre dans la capitale belge. Objectif de la rencontre : exiger la tenue « d’élections libres, démocratiques, transparentes et inclusives ».
Dans leur communiqué conjoint diffusé à l’issue de la rencontre, ils ont notamment « réaffirmé leur refus de cautionner toute parodie d’élections », en accusant le régime « d’organiser une fraude massive en vue de conserver le pouvoir ».
Les leaders de l’opposition ont ensuite énuméré toute une série de points comme autant de préalables, selon eux, à la bonne tenue du scrutin. Parmi eux figurent en bonne place le rejet de la machine à voter, qui demeure l’un des principaux point de friction avec la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), la mise en oeuvre des mesures de décrispation politique « conformément à l’Accord de la Saint-Sylvestre », ainsi que le toilettage du fichier électoral.

« La participation des candidats exclus ou invalidés »

Sur les signataires du communiqué, deux ont vu leur candidature respective invalidée par la Ceni, puis de manière définitive par la Cour constitutionnelle. C’est le cas de Jean-Pierre Bemba du Mouvement de libération du Congo, qui a été déclaré inéligible en raison de sa condamnation dans une affaire de subornation de témoins, et du Premier ministre Adolphe Muzito. Le leader d’Ensemble, Moïse Katumbi, a pour sa part été empêché par les autorités de déposer sa candidature en temps et en heure auprès de la Ceni.
Dans leur communiqué, les ténors de l’opposition exigent « la participation effective aux élections des candidats exclus ou invalidés pour des raisons politiques afin d’assurer la tenue d’élections inclusives ». Dans le même texte, ils ont aussi fait part de la « désignation irréversible, dans les meilleurs délais, sur une vision partagée et un programme harmonisé, d’un candidat commun de l’opposition à une élection présidentielle crédible ».
Source: Jeune Afrique




          OPERADOR DE PRODUÇÃO - Grupo Selpe - Congonhas, MG      Cache   Translate Page      
Controlar equipamentos de produção da usina (peneira, alimentador, britador, bomba de polpa e outros). Hoje há muito além do que soluções em gestão de pessoas,...
De Grupo Selpe - Wed, 12 Sep 2018 19:35:07 GMT - Visualizar todas as empregos: Congonhas, MG
          Still Mixed Progress, In Latest Ebola Outbreak in Africa's DRC      Cache   Translate Page      

As last night's YouTube installment suggested, I don't intend to go in for a maudlin 9/11 post today.

Was it an important turning point in America? Yes. And I think the dead should now be remembered privately, 17 years on.

So -- let us focus on a "right now" emergency: the deaths and confirmed cases of Ebola in the Democratic Republic of the Congo continue to inch northward -- into major urban centers. That is a cause for grave concern -- yet the vaccine rings (when contacts may be reached) are working well. So here is the latest, from WHO:

. . . .In recent weeks, we observed a slight increase in case incidence (see at right). The focus of transmission has shifted from in and around Mangina in Mabalako Health Zone to the city of Beni; 15 of the 22 confirmed and probable cases in Beni, and at least 3 confirmed cases in other health zones, have been linked to a single transmission chain. Since the last Disease Outbreak News on 31 August (data as of 29 August), 13 new EVD cases (12 confirmed and one probable) were reported, including eight confirmed and one probable from Beni, two from Mabalako, and one each from Mandima, Butembo and Masereka health zones. While the situation has significantly improved in Mangina and Mandima health zones, sporadic cases are still being observed. The risk of spread was heightened by the movement of two, subsequently confirmed, cases from Beni to the city of Butembo and a nearby village in Masereka Health Zone (Figure 2). Given the mobility of populations in the affected areas, these two cases were expected, rapidly detected and additional response measures swiftly activated to interrupt further spread of the virus.. . .


The city of Beni is home to nearly a million people. We need to be aggressive and vigilant, right now. Onward. And keep a good thought for the nearly one million under Florence evacuation orders, on the Carolina seaboard. Ever. . . onward.

नमस्ते
          COCII Congo African Grey Parrots For New Home (Oodle) $700      Cache   Translate Page      
COCII Congo African Grey Parrots For New Home,Contact us by Text for Fast Respond (531) 6OO-8124 .These beautiful fluffy birds have been family raised and spoiled! They come with a three generation pedigree.DNA .IMPORTANT: NOTE : NOTE, PLEASE DO NOT RESPOND TO THE ADD,BECAUSE I DON'T CHECK MY EMAIL FREQUENTLY, JUST TEXT YOUR EMAIL ADDRESS, Send me a message to this contact number ONLY (531) 6OO-8124 .They are family pets who enjoys lots of freedom.1 year old. Fully feathered, pellet diet, talks, cage and toys The birds are vet checked,Vaccinated very friendly as well.Extensive vocabulary, comical, loving. New large cage, play stand.

          ZIII Congo African Grey Parrots For New Home (Oodle) $700      Cache   Translate Page      
ZIII Congo African Grey Parrots For New Home,Contact us by Text for Fast Respond (531) 6OO-8124 .These beautiful fluffy birds have been family raised and spoiled! They come with a three generation pedigree.DNA .IMPORTANT: NOTE : NOTE, PLEASE DO NOT RESPOND TO THE ADD,BECAUSE I DON'T CHECK MY EMAIL FREQUENTLY, JUST TEXT YOUR EMAIL ADDRESS, Send me a message to this contact number ONLY (531) 6OO-8124 .They are family pets who enjoys lots of freedom.1 year old. Fully feathered, pellet diet, talks, cage and toys The birds are vet checked,Vaccinated very friendly as well.Extensive vocabulary, comical, loving. New large cage, play stand.

          Interview: Look Outside America for Fresh Insight on American Evangelicals      Cache   Translate Page      

Melani McAlister’s new history aims to capture what the familiar political story leaves out.

Since the 1980s, when the Religious Right helped elevate California governor Ronald Reagan to the presidency, outside observers have typically understood American evangelicalism through the lens of American politics. Melani McAlister, a professor of American studies at George Washington University, wants to tell a broader story by looking outside American borders. Studying American evangelical missionary and humanitarian activity in Egypt, South Africa, Congo, and South Sudan, she says, reveals a movement that has always seen itself as part of a global communion.

In her book, The Kingdom of God Has No Borders, McAlister applies this international lens to the past half-century of American evangelical history. David R. Swartz, associate professor of history at Asbury University and author of Moral Minority: The Evangelical Left in an Age of Conservatism, spoke with McAlister about her research.

What does applying a global lens tell us about American evangelicalism?

It tells us that evangelicalism is politically complicated and racially diverse. Global engagement sometimes pushes American evangelicals in conservative directions and sometimes in liberal directions, but it definitely makes the political ground they occupy much more complex than we often acknowledge.

How have encounters in the Majority World made American evangelicals more liberal in some ways and more conservative in others?

American evangelicals have often given donations to charity. That’s not new. But as they encountered economic insecurity, political instability, health crises, and refugee situations, they began to realize that global poverty couldn’t be solved through charity alone. In 2005 American and European evangelicals prayed outside the G8 ...

Continue reading...


          New Ebola outbreak hits women and girls hardest in the Democratic Republic of the Congo      Cache   Translate Page      
MANGINA, Democratic Republic of the Congo – On 1 August, just one week after the World Health Organization declared an end to the ninth Ebola outbreak in the Democratic Republic of the Congo, the tenth struck.  “We had two sick people in the centre – a man and a youth – who died of unknown causes,” recalled Sister Yvette Kanyere, manager of the Mangina Reference Health Centre. “They were bleeding everywhere and we did not know what had happened [to them].” (Source: UNFPA News)

MedWorm Message: Have you tried our new medical search engine? More powerful than before. Log on with your social media account. 100% free.


          Congleton, William      Cache   Translate Page      
CONGLETON William C. "Congo", 63, husband of Anelle W. Congleton, of Nicholasville, passed away Monday, September 10, 2018. He was born...
          Congleton, William      Cache   Translate Page      
CONGLETON William C. "Congo", 63, husband of Anelle W. Congleton, of Nicholasville, passed away Monday, September 10, 2018. He was born...
          Democratic Republic of the Congo: MSF Switzerland is recruiting an Emergency Coordinator (medical or para-medical)      Cache   Translate Page      
Organization: Médecins Sans Frontières
Country: Democratic Republic of the Congo, Iraq, Nigeria, Yemen
Closing date: 30 Sep 2018

Context

To fulfill its mission of assistance to victims of conflicts, epidemics or natural disasters, MSF-Switzerland has created an emergency pool, of which members are experienced individuals capable of evaluating a situation, opening and coordinating projects. The post of emergency coordinator (medical or para-medical) reports to the Operations
Department at headquarters in Geneva, and in particular to the Emergency cell. (If a coordination team is already present in the mission however, the E-Coordinator is responsible to that team first).
The candidate is expected to 1) work in all contexts set by the emergency desk and 2) have the flexibility to work in different positions including MEDCO, Ecoordo, FieldCo, Medical Referent 3) work in emergency contexts with regular cells and fill gaps in regular projects if need be.

Duty Station

All countries where the emergency desk opens activities, which require an urgent response. On call, the emergency coordinator should be available within 48 hours for rapid and short interventions. He/she is part of a core group of medicals, para-medicals and support staff responsible for responding to:

· exploratory missions
· epidemic outbreaks
· nutritional crises
· displaced populations and/or refugees’ camps
· surgical emergencies
· natural disasters

Job Description

· Implementation of and participation in exploratory missions and evaluations, on the request of Emergency Desk.
· Definition, implementation (or modification) of the operational strategy of an emergency intervention.
· Identification and management of the means necessary for the implementation of an emergency intervention.
· Coordination and supervision of volunteers (emergency) in the field.
· Specific Reports on the interventions.
· According to the decision taken by headquarters, the Emergency Coordinator (medical profile) can be asked to coordinate an activity, which is under the responsibility of a Head of Mission in the country where the section is already active.
· The Emergency Coordinator (medical profile) commits himself/herself to be available at any time, less than 48 hours maximum; he/she must be reachable in all circumstances.
· The Emergency Coordinator (medical profile) can be asked to intervene within the framework of certain MSF trainings and to take part in international meetings.

Necessary Profile

· The post is open to a person with a medical or para-medical profile
· Capacity to bring patient and public health at the chore of the operation strategy.
· Specific knowledge desired:

  • Emergency public health
  • Response to epidemics
  • Emergency vaccinations
  • Response to severely malnourished populations
  • Method of investigation, epidemiological monitoring
  • Significant experience in general coordination (profile Head of Mission, Medical Coordinator, Project
    Coordinator…)
  • Expertise in analyses of unstable contexts / crises situations
  • Capacity to quickly evaluate an emergency situation on ground and to propose an appropriate strategy of
    intervention
  • General knowledge of MSF in emergency management
    · Fluency in French and English is essential; knowledge of another language is an asset (Arabic, Spanish and/or
    Portuguese in particular).
    · Knowledge of information and communication equipment used by MSF.
    · Leadership & capacity to make priorities
    · Capacity of analysis of Context & program
    · Capacity for coordination and organization.
    · Diplomacy, broadminded spirit.
    · Availability, flexibility and mobility.
    · Capacity to negotiate and make decisions
    · PSP training.

Required Conditions

· Expatriates with 24 months of field experience with MSF in a coordination role, who have had at least one mission in an emergency context with MSF Switzerland. Or expatriates from other humanitarian organisations, with 24 months of field experience in emergency contexts in a coordination role, who have carried out at least one mission in an emergency context with MSF Switzerland.
· Field-based contract for one year, renewable.
· Per-diem on the field at the time of interventions
· Salary according to MSF experience
· Duration of the direct interventions on the field: from 4 weeks to 3 months (certain flexibility is asked in the event of needs).
· The compensating rest in between 2 missions (in addition to 25 days of legal holidays) will be negotiated each time of return with the emergency desk in Geneva.


How to apply:

Applications (CV and a cover letter) to be sent to:
HR Emergency Cell - Médecins Sans Frontières Suisse
78 rue de Lausanne - Case postale 116 CH-1211 Geneva 21 - Switzerland
or by e-mail: Ecell.gva@geneva.msf.org with the subject line – E POOL APPLICATION – ECOORDO MED
DEADLINE: 5PM 30th September 2018


          Kenya: Animated Video on Cross-Border Migrant Child Protection      Cache   Translate Page      
Organization: Save the Children
Country: Kenya
Closing date: 20 Sep 2018

Terms of Reference for Animated Video on Cross-Border Migrant Child Protection Mechanisms and Publication of Guidebook in line with Save the Children Branding Guidelines

  1. Background: Cross Border Coordination Mechanisms in East and Southern Africa

The last decade has seen a dramatic increase in the global mobility of people. The global regular migrant stock had reached 258 million by late 2017.1 Migrants from poorer countries, which are often harder to capture in official data, are of particular concern from a development and humanitarian perspective: they are often amongst the most vulnerable populations. Because of the overall rise of movement of people, there is also a marked increase of Children on the Move. This is particularly true for East and Southern Africa: even though children make up roughly 15% of the global international migrant stock, this proportion is dramatically larger in East and Southern Africa with 28.2% of recorded migrants being children.2 In some countries this ratio is even higher, with Ethiopia having 47% migrant children.

In many countries in East and Southern Africa clear child protection legislation is in place, but often it is only implicitly and by extension protecting migrant children, failing to recognize their specific risks.

The comprehensive protection of unaccompanied and separated migrant children (USMC) requires the coordination and cooperation of a large range of stakeholders, often from more than one country. Government departments mandated to protect vulnerable children have to interact with immigration and internal affairs departments, departments of education and health, and more particularly across borders, the protection of USMC requires close coordination between governments to ensure that case management is not disrupted or impeded by the national border, ensuring that the children's best interest is the most important guiding principle.

In Southern Africa, over the last 10 years, Save the Children has established bilateral cross-border coordination mechanisms between five governments, growing over the years into a significant improvement in the protection of USMC by harmonising case management, standard operating procedures, and facilitating communication. Save the Children's East and Southern Africa Regional Office's Regional Programming Unit (RPU) continues to work towards expanding the bilateral meetings, particularly in East Africa. In order to communicate this cost effective and successful approach to strengthening the protection of USMC, the RPU is looking to create a short form animated video and a high quality publication.

The video is intended to illustrate the cross-border mechanisms and how in the past 10 years, Save the Children, with support from various donors, has grown a bilateral meeting discussing USMC cases between South Africa and Zimbabwe into a regional mechanism covering most of Southern Africa. The video will make this complex process understandable to a broader audience, trying to generate interest in the approach amongst key stakeholders, partners and donors. Additionally, the video on the regional process will be a tool for country offices to try and increase government commitment, as well as engage neighbouring countries to expand the mechanism to more borders.

The RPU will additionally write a guidebook on establishing cross-border mechanisms for the protection of USMC. This guidebook will draw on the experience from country offices and the extensive project

1 UN DESA, International Migration Report 2017

2 Using UN DESA Migration Stock Data. Includes Botswana, Burundi, Democratic Republic of Congo, Djibouti, Eritrea, Ethiopia, Kenya, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibia, Somalia, Sudan, South Africa, South Sudan, Swaziland, Tanzania, Uganda, Zambia, Zimbabwe documentation to develop a practical roadmap to help offer deep insights into the establishment of the meetings. This guide will be written in-house, but it will require graphic design and layout of the text into a publishable and printable PDF that conforms with the Save the Children branding guidelines, which will also nclude the design of key illustrations and visual elements.

  1. Save the Children - Regional Children on the Move Programme in East and Southern Africa The Regional Programming Unit's (RPU) Children on the Move programme seeks to protect children at risk of or undertaking unaccompanied and unsafe migration in East and Southern Africa through improved national and transnational migration management, including case management and access to child protection systems. It currently coordinates these efforts in Botswana, Mozambique, South Africa, Swaziland, Zambia and Zimbabwe.

  2. Improved transnational cooperation and responsibility-sharing between governments to realise durable solutions for children affected by mixed migration.

  3. Develop an expanded evidence base to guide quality programming on addressing root causes of irregular migration, early unaccompanied economic migration, and preventing unsafe migration in East and Southern Africa.

  4. Improved family tracing and reunification procedures and case management to increase successful reunifications for children crossing borders between Botswana, Mozambique, South Africa, Swaziland, Zambia and Zimbabwe.

The programme is also working with four partners in Botswana and Swaziland, integrating them into the broader COM programme that is active in Mozambique, South Africa, Zambia, and Zimbabwe, in order to achieve that:

  • Children at risk of unaccompanied and unsafe migration in East and Southern Africa access essential and integrated protection, education and health services in countries of origin, transit and destination.

  • Civil society organizations are empowered to strengthen child protection and other essential services for child on the move, including survivors of sexual violence and exploitation in border towns, in Botswana, Swaziland, Mozambique, Zimbabwe, Zambia and South Africa.

  • Communities, including children, are empowered to transform existing social norms that perpetuate children's vulnerability to violence, incl. unsafe migration, PHP and sexual violence.

The RPU further provides cross-learning platforms and opportunities to exchange best practice and build a community of practice focused on child migration. At country level, programmes are context specific, utilizing evidence of national migration dynamics to try and effectively prevent unsafe migration by addressing push factors (e.g. through income generating projects, skills training of adolescents, positive discipline work to address violence at home and in schools) and strengthening national child protection systems to include migrant children (e.g. including unaccompanied and separated migrant children in alternative care systems, developing child migrant specific case management systems, strengthening FTR systems, etc.).

  1. Objective and Scope of Work

The required work is comprised of two components:

Component 1 - Five Minute Video

A short five-minute video, 2D or 3D animated, illustrating the cross-border coordination mechanism, including establishing of the meetings, the programming approach and the benefits of the cooperation of governments to the protection of USMC to a broad audience, including potential donors, NGOs, and government stakeholders.

The video should have a memorable, high quality artistic style that captures often complex processes in a simple and easy to understand narrative, featuring professional voice-overs.

For reference, please see screenshots from a previous video produced for a different project:

Component 2 - Graphic Design and Layout of Guidebook

Based on a 40-50 page word document, this component requires the design and layout of a booklet in line with the Save the Children branding guidelines, including illustrations/graphs/figures.

  1. Outputs/Deliverables

The project requires two key outputs:

  • Story board/narrative for 5-minute video for review

  • 5-minute 2D/3D animated video provided in a range of encoding qualities (preferably including UHD)

  • Layout and graphic design of 50 page A4 guidebook for PDF publication and print.

  • Roles and Responsibilities

The Consultant:

  • Regular and transparent reporting on progress to RPU, including any delays or challenges as they develop.

  • Development of visual style and script based on a provided narrative.

  • Development of required 2D or 3D assets.

  • Voice-over services.

  • Animation.

  • Graphic design and layout of 40-50-page document.

Save the Children and RPU: (based in Pretoria and Nairobi)

  • Providing a narrative for the video.

  • Assisting in the process of transforming the narrative into a script.

  • Inputting on visual style of animated video.

  • Providing 40-50-page document for graphic layout.

  • Inputting on visual style of Guidebook on Cross-Border Coordination.

  • Timeframe

  • 3 months - from September to November 2018.

  • Competencies

  • Experience in 2D/3D animations.

  • Experience in visualizing political/advocacy processes.

  • Experience in graphic design and layout of documents/booklets.

  • Experience working in the non -profit sector is an advantage.


How to apply:

Application Email: Please apply with a covering letter and up-to-date CV to: Esaro.procurement@savethechildren.org


          La revue de presse Afrique du 13 Septembre 2018      Cache   Translate Page      

A la Une: y aura-t-il un candidat unique de l’opposition à la présidentielle en RDC ? C’est la question qui agite le microcosme politique congolais depuis des lustres. L’équation est pourtant simple, relève le site d’information congolais Actualité CD : « s’unir ou perdre ensemble. […] Réunis à Bruxelles, les cinq ténors de l’opposition réaffirment […]

L’article La revue de presse Afrique du 13 Septembre 2018 est apparu en premier sur Senegal direct.


           Valerio Massimo Manfredi: “Sono stato guerriero e imperatore, ora sono prete”       Cache   Translate Page      

Lo scrittore esce con un libro appassionante, dove il personaggio è ispirato a un sacerdote-guerrigliero che ha combattuto in Congo a fine Anni 50 ed è ancora in vita. In un'intervista a Panorama svela i congegni della trama e i riti della creatività The post Valerio Massimo Manfredi: “Sono stato guerriero e imperatore, ora sono prete” appeared first on Panorama. ...


          Le Congo refuse toute ingérence étrangère dans le processus électoral      Cache   Translate Page      
Le gouvernement de Kinshasa a fermement exprimé son refus de toute ingérence étrangère dans le processus électoral qui doit mener à des scrutins
          La RDC se fâche avec la Belgique et l'Angola      Cache   Translate Page      
Une rencontre entre les ministres des Affaires étrangères de la Belgique et de l'Angola suscite la colère de la République démocratique du Congo (RDC).
          Joseph Kabila exige l'application de la réforme du code minier      Cache   Translate Page      
C'était lors de la conférence sur les mines lancée mercredi à Kolwezi, dans le Sud-Est de la République démocratique du Congo.
          Israël-Rwanda : les masques tombent      Cache   Translate Page      
Par Charles Onana En 1994, lorsque les populations rwandaises, fuyant l’avancée du FPR de Paul Kagame qui s’apprête à prendre le pouvoir à Kigali, se déversent massivement au Congo-Zaïre, toutes les organisations humanitaires ne parlent [...]
          Liga de las Mujeres Solitarias, consuelo y alivio de los soldados alemanes      Cache   Translate Page      
Si importantes son los soldados y las armas en cualquier guerra, la historia ha demostrado que no lo son menos las labores de espionaje, propaganda o sabotaje que, normalmente, se llevan a cabo tras las líneas enemigas. La Office of Strategic Services (OSS) en EE.UU y el Special Operations Executive (SOE) en el Reino Unido fueron los servicios encargados de estas labores durante la Segunda Guerra Mundial. El OSS se dividía en varias secciones: SI (Secret Intelligence), SO (Special Operations), OG (Operational Groups)… y el MO (Morale Operations), en el que nos centraremos.


Las tareas del MO iban encaminadas a minar la moral de las fuerzas del Eje… una guerra psicológica. Una de sus principales bazas era la difusión de panfletos con mensajes subversivos entre las filas enemigas, ya fuese mediante “bombardeos“, pegados en las paredes por miembros de la resistencia o agentes infiltrados, enviados por correo… cualquier cosa para que los soldados enemigos se cuestionasen aquella guerra e incluso llegasen a desertar. Dentro del MO, destacó una mujer por su ingenio y la originalidad de sus propuestas, Barbara Lauwers Podoski. Božena Hauserová (que así se llamaba) nació en 1914 en Brno (hoy República Checa), estudió en la Universidad de París y se graduó en la Facultad de Derecho en Brno. En 1938, tras casarse con el estadounidense Charles Lauwers y ante la ocupación alemana de Checoslovaquia, decidieron abandonar Europa y se trasladaron al Congo belga. Tres años más tarde, y ya en Nueva York, Charles fue llamado a filas y Božena, ahora Barbara, se trasladó a Washington DC para trabajar en la embajada checoslovaca. El 1 de junio de 1943 se incorporó al Women’s Army Corps (WAC) y gracias a su facilidad con los idiomas -hablaba inglés, alemán, francés, checo…- fue seleccionada para formar parte del MO. Después del correspondiente entrenamiento, fue enviada a Italia a comienzos de 1944 para trabajar como agente de campo tras las líneas enemigas.

En Italia creó un entramado de agentes, miembros de la resistencia e incluso prisioneros alemanes contrarios al Führer para hacer correr noticias falsas, distribuir propaganda contra Hitler… cualquier cosa valía para minar la moral de soldados alemanes, incluso la League of Lonely War Women (Liga de las Mujeres Solitarias de la Guerra), Verein Einsamer Kriegerfrauen en alemán. Barbara decidió crear esta Liga, que nunca existió, para atacar directamente la entrepierna de los alemanes. Redactó esta carta en alemán y dejaron miles de copias olvidadas en lugares frecuentados por los enemigos:


Verano 1944
¡Querido soldado de primera línea! […]
¿Cuándo vas a ser capaz de olvidar por un tiempo tus deberes como soldado para tener unos días de alegría, felicidad y amor? En casa sabemos de tu heroica lucha. Entendemos que incluso los más valientes se cansan alguna vez y necesitan un descanso, una almohada suave y un poco de ternura.
TE ESTAMOS ESPERANDO:
Para ti que tienes que pasar tus permisos en una ciudad extranjera; para quienes la guerra ha privado de su hogar; para ti que estás solo sin una esposa, una novia o una amiga.
TE ESTAMOS ESPERANDO:
Cortar nuestro símbolo de esta carta [los corazones de la parte inferior izquierda]. En cada café, en cada bar cerca de una estación de ferrocarril, lo colocáis en el cristal de modo que se puede ver con claridad. Un miembro de la VEK contactará con vosotros. Los sueños y las fantasías que tienes en tus noches de soledad, se cumplirán … Te queremos a ti, no a tu dinero. Por lo tanto, siempre debe mostrar su tarjeta de afiliación (a cualquier persona que pueda acercarse a ti). Hay miembros en todas partes, porque las mujeres lo entendemos como un deber con la patria y con sus defensores.
No sólo lo hacemos como un deber -hemos sido separadas de nuestros hombres durante muchos años- con tantos extranjeros que nos rodean, nos gustaría una vez más sentir la juventud de los soldados alemanes en nuestro seno. No seas tímido. Tu esposa, tu hermana o tu amante son una de nosotras también.
Pensamos en ti  y en el futuro de Alemania.
Asociación de Mujeres Solitarias de la Guerra.
Con esta carta, Barbara pretendía que los casados o con hijas desertasen para regresar a casa y detener aquella locura, y que los soldados solitarios utilizasen sus permisos para volver a Alemania en busca de un poco de consuelo. Tanto éxito tuvo, que incluso el Washington Post se tragó la existencia del tal organización  y publicó una noticia el 10 de octubre 1944  “los soldados alemanes en excedencia del frente italiano sólo necesitan ponerse un corazón entrelazado en la solapa durante sus permisos para encontrar una novia“. Pero la jugada maestra de Barbara, que además le sirvió para ser condecorada con la Estrella de Bronce, ocurrió en 1945. Cuando estaban interrogando a un sargento alemán, éste se percató de su procedencia y se jactó de que la Wehrmacht estaban utilizando a sus compatriotas para el trabajo sucio y las misiones más peligrosas. Así que, Barbara decidió utilizar esa información para su próximo objetivo: los soldados checoslovacos que luchaban junto a los alemanes en el norte de Italia. Imprimieron cientos de octavillas en checo y eslovaco y las hicieron llegar a sus compatriotas. De todos los checoslovacos que abandonaron el frente y cruzaron las líneas para entregar las armas, unos 600 llevaban en sus bolsillos la octavilla redactada por Barbara.

Ella y su primer marido se divorciaron durante la guerra. Cuando terminó la guerra, regresó a los Estados Unidos y se volvió a casar en 1954 con Joseph Junosza Podoski. Trabajó en la Academia Nacional de Ciencias en Washington y en la Biblioteca del Congreso como analista de investigación. Falleció el 16 de agosto de 2009 a la edad de 95 años.

Tomado de: Historias de la Historia
          La OPEP revisa a la baja pronóstico de demanda de crudo y aumenta su oferta      Cache   Translate Page      
La OPEP revisó hoy ligeramente a la baja su pronóstico sobre el consumo mundial de crudo, que estima ahora en 100,23 millones de barriles al día (mbd) en 2019, al tiempo que reportó un aumento de su oferta petrolera en agosto. En su informe mensual, la Organización de Países Exportadores de Petróleo (OPEP) predice que en 2018 la demanda de «oro negro» se situará en una media de 98,82 mbd - 1,67 % (1,62 mbd) más que en 2017 - y aumentará un 1,43 % (1,41 mbd) el año próximo. Frente al crecimiento del consumo previsto hace un mes (1,68 % en 2018 y 1,45 %), las nuevas cifras suponen una leve corrección a la baja que, según el informe, «reflejan proyecciones económicas menos optimistas», sobre todo en América Latina y Oriente Medio. La OPEP advierte de que, si bien las previsiones de crecimiento de la economía mundial «siguen siendo sólidas para 2018 y 2019, de un 3,8 % y un 3,6 %, respectivamente», en diversas regiones ha surgido una «fragilidad subyacente», que puede eventualmente traer un cambio del panorama y afectar el consumo de energía. Como «desafío», el informe destaca «una combinación» de políticas de ajuste monetario de los bancos centrales G4 (Eurozona, Estados Unidos, Reino Unido y Japón), el debilitamiento «en algunos países emergentes, las tensiones comerciales (por el conflicto de los aranceles) y preocupaciones geopolíticas». Recuerda «en particular» los recientes eventos en Argentina, Turquía y Sudáfrica, con fuertes devaluaciones de las respectivas monedas nacionales, y el hecho de que la tendencia a la depreciación se ha contagiado a la India. «Adicionalmente, iniciativas de creciente proteccionismo se han sumado a los riesgos, sobre todo para las economías emergentes y en desarrollo», advierten los expertos de la OPEP. Por otro lado, el informe revela que los quince países miembros de la organización incrementaron el mes pasado su bombeo conjunto en 278.000 barriles diarios, hasta totalizar 32,56 mbd, según los cálculos en base a «fuentes secundarias» del documento. Libia fue de lejos el socio que más abrió las espitas (+256.000 bd), seguido de Irak (+90.000 bd), Nigeria (+74.000), Arabia Saudí (38.000 bd), Emiratos Árabes Unidos (+12.000), Kuwait (+8.000), Ecuador (+4.000), Guinea Ecuatorial (+3.000) y Congo (+1.000). Estos barriles adicionales compensaron con creces las caídas de la producción de Irán (-150.000 bd), Venezuela (-36.000 bd), Argelia (-14.000 bd) y Angola (-8.000 bd), mientras que Catar y Gabón mantuvieron el mismo nivel de bombeo que en julio. En su última reunión en junio, la OPEP se comprometió a cumplir plenamente con el tope de producción conjunta vigente, de 32,5 mbd. En cuanto a la evolución de la oferta de los países no miembros, la organización estima que se situarán juntos en una media de 59,56 mbd este año, y de 61,71 mbd en 2019. Estados Unidos, Canadá, Kazajistán, el Reino Unido y Brasil serán los países «No-OPEP» que más aumentarán su bombeo, mientras que México y Noruega bajarán el suyo, según el informe. Los cálculos apuntan a que la demanda de barriles de la OPEP bajará el año próximo hasta los 32,1 mbd, desde los 32,9 mbd requeridos en 2018. En agosto, el barril referencial de la OPEP cotizó a una media de 72,26 dólares, lo que supuso un abaratamiento de 1,01 dólares respecto al promedio de julio. No obstante, se mantuvo por encima de los 70 dólares por cuarto mes consecutivo. El moderado abaratamiento de los «petroprecios» se debió, según los expertos de la organización, a «preocupaciones de que la escalada de la disputa comercial», desatada por la imposición de aranceles de Estados Unidos y otras potencias mundiales, pueda causar una caída de la demanda. Asimismo, también ha contribuido un fortalecimiento del dólar y un aumento de las reservas almacenadas de crudo en Estados Unidos. «No obstante, los precios aumentaron en la segunda mitad del mes debido a incertidumbre en torno a tensiones geopolíticas», añade el informe, en una implícita alusión a las sanciones impuestas por Washington a Teherán, incluido un bloqueo petrolero que entrará en vigor en noviembre. Irán, uno de los cinco miembros fundadores de la OPEP, produjo en agosto 3,58 mbd, según las «fuentes secundarias» (institutos independientes) usadas en el documento, mientras que la cifra reportada oficialmente por Teherán es de 3,8 mbd
          Smartphones, Electric Cars Keep Miners Digging by Hand in Congo      Cache   Translate Page      
Modern batteries need cobalt. Apple, VW and others still include in their supply chains the owner of an African mine where workers produce the metal without shoes or safety equipment.

          Au Congo, l’opposant Paulin Makaya libéré      Cache   Translate Page      
Accusé de « complicité d’évasion », le président de l’UPC était détenu à Brazzaville depuis fin 2015.
          SYMPHONIE DES ARTS      Cache   Translate Page      
OKTOBERFEST Kinshasa 2018 RESERVEZ dès maintenant votre place....

          SULTANI MAKUTANO      Cache   Translate Page      
Les questions de l’eau et de l’électricité seront abordées, quid de l’offre sanitaire, éducative, loisirs, bien-être, etc., favorisant les projets de sédentarisation des jeunes, des cadres, etc., indispensables à l’essor industriel ? Car, finalement, endiguer l’exode rural en redonnant un avenir à la jeunesse dans les Provinces n’est-il pas, aujourd’hui, le principal enjeu de la survie économique à terme et donc du « Local content »?

          Angleterre: Tottenham: Hugo Lloris, blessé, absent "plusieurs semaines"      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Londres (AFP) - Le gardien de but et capitaine de Tottenham Hugo Lloris sera absent "plusieurs semaines" en raison de sa blessure à une cuisse qui l'avait déjà tenu à l'écart des deux derniers matches de l'équipe de France, a annoncé son club jeudi.</p><p>"Hugo Lloris (cuisse) n'est pas disponible et sera absent plusieurs semaines", a tweeté Tottenham avant le choc de la 5e journée de Premier League samedi contre Liverpool.</p><p>"Hugo Lloris va passer d'autres examens pour vérifier l'évolution de sa blessure", a précisé son entraîneur Mauricio Pocchetino en conférence de presse.</p><p>La prolongation de son absence, alors qu'il avait déjà manqué le dernier match de son club contre Watford avant la trêve internationale, puis les récents rendez-vous des Bleus contre l'Allemagne et les Pays-Bas, intervient à un mauvais moment pour le champion du monde.</p><p>Mercredi, le capitaine des Bleus a en effet été condamné par le tribunal de Westminster à 20 mois de suspension de permis de conduire et 50.000 livres (56.200 euros) d'amende pour conduite en état d'ivresse.</p><p>Le gardien de 31 ans, qui avait plaidé coupable, avait été interpellé dans le centre de Londres le 24 août au volant de sa Porsche.Son taux d'alcoolémie était de deux fois la limite légale au Royaume-Uni.</p><p>La condamnation ne devrait pas toutefois lui coûter son brassard de capitaine avec Tottenham.</p><p>"Il est le premier à regretter tout ce qui s'est passé et tout ce qui s'est passé n'est pas bon, il ne se sent pas bien.Il a dit qu'il était désolé, qu'il était un homme et qu'il acceptait son erreur.Tout le monde peut faire une erreur, il a fait une erreur et il souffre", a commenté son entraîneur jeudi, précisant que "bien sûr", Lloris restait capitaine.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          La BCE désamorce son arsenal anti-crise, malgré les risques      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Francfort (AFP) - La Banque centrale européenne a confirmé jeudi la fin progressive de son dispositif de soutien à l'économie, en dépit des risques pesant sur la croissance en zone euro, de la guerre commerciale à la dette italienne. </p><p>L'institution de Francfort s'en est tenue au scénario de durcissement monétaire dévoilé en juin, en programmant l'arrêt d'ici la fin d'année de ses rachats massifs de dette publique et privée, et en maintenant ses taux au plus bas "au moins" jusqu'à l'été 2019.</p><p>Le principal taux de refinancement a été maintenu jeudi à zéro et les banques vont continuer à payer un intérêt négatif de 0,40% sur leurs dépôts excédentaires.</p><p>Le suspense réside désormais dans les propos du président de la BCE Mario Draghi, lors de sa conférence de presse de 12H30 GMT, qui promet cette fois de "prendre un tour légèrement contradictoire", estime Kristian Tödtmann, économiste chez Deka. </p><p>Car la BCE retire son appui à l'économie au moment même où la conjoncture en zone euro montre des signes de refroidissement, après un deuxième trimestre en-deçà de l'excellent cru de la fin 2017. </p><p>En témoigne le recul mensuel de 0,8% en juillet de la production industrielle dans la zone euro publié mercredi, augurant d'un troisième trimestre plus faible et qui "accrédite l'idée d'une approche prudente de la politique de normalisation" par la BCE, selon Jack Allen, économiste chez Capital Economics.</p><p></p><p>- Jugement pessimiste ? -</p><p></p><p>D'autant que "les risques macroéconomiques sont extraordinairement élevés", puisque la crise monétaire des pays émergents et les craintes sur la dette italienne sont venues s'ajouter aux tensions commerciales, poursuit M. Tödtmann.</p><p>Côté commerce, sur fond de menaces réciproques de droits de douane supplémentaires, Washington et l'Union Européenne négocient en vue d'un accord mais sans certitude d'aboutir.</p><p>La crise des devises turque et argentine nourrit par ailleurs les craintes d'une contagion à d'autres pays émergents, qui pourrait nuire par ricochet aux pays exportateurs de la zone euro.</p><p>Enfin, les récentes promesses de responsables italiens de respecter les règles budgétaires européennes, après celles annonçant aux électeurs un programme social très onéreux, n'apaisent guère les craintes de voir exploser la dette publique de la Péninsule.</p><p>L'horizon pourrait en revanche s'éclaircir côté Brexit, alors qu'un accord avec le Royaume-Uni sur son départ de l'Union européenne pourrait intervenir d'ici à deux mois, a jugé lundi Michel Barnier, le négociateur en chef de l'UE. </p><p>Autant dire que l'attention va se porter sur le passage du communiqué lu par M. Draghi qui jauge les "risques" pesant sur l'économie, après les avoir qualifiés en juillet de "globalement équilibrés".</p><p>Tout glissement des gardiens de l'euro vers un ton plus pessimiste pourrait secouer les marchés financiers et peser sur la monnaie unique.</p><p></p><p>- 'Somnambule' -</p><p></p><p>La BCE présentera également jeudi un nouveau jeu de prévisions à l'horizon 2020, toujours très suivi.</p><p>"De légères révisions à la baisse sont possibles.Mais la dynamique de croissance se stabilise à un niveau décent et les salaires s'accélèrent, de quoi convaincre la BCE qu'elle va atteindre son objectif d'inflation" proche de 2% l'an à moyen terme, juge Marco Valli, économiste chez Unicredit.</p><p>Malgré un environnement un peu moins porteur, la BCE "avance en somnambule vers l'arrêt" en fin d'année de son programme baptisé "QE" ou "assouplissement quantitatif", commente Carsten Brzeski, économiste chez ING Diba.</p><p>Formellement, la décision a été prise jeudi à Francfort de ramener à compter d'octobre de 30 à 15 milliards d'euros par mois les rachats nets de dette sur le marché, lancés en 2015 pour favoriser l'emprunt, soutenir la croissance et in fine l'inflation. </p><p>Sujet qui intéresse désormais davantage les marchés financiers, le réinvestissement des titres figurant déjà au bilan de la BCE, dont le stock est monté à plus de 2.500 milliards d'euros depuis 2015, se fera aussi longtemps que nécessaire, a confirmé la BCE.Ce mécanisme devrait préserver des conditions de financement favorables pour les Etats et entreprises endettés.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Torture en Algérie: Macron reconnaît la mort d'Audin "du fait d'un système institué par la France"      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Paris (AFP) - La famille de Maurice Audin et le PCF l'attendaient depuis 61 ans: Emmanuel Macron va reconnaître jeudi que ce mathématicien communiste militant de l'indépendance de l’Algérie, disparu en 1957, "est mort sous la torture du fait du système institué alors en Algérie par la France".</p><p>Le chef de l'Etat est attendu jeudi à la mi-journée à Bagnolet, au domicile de la veuve de Maurice Audin, pour lui remettre une déclaration en ce sens, a précisé jeudi l'Elysée, confirmant une annonce sur France Inter du mathématicien et député LREM Cédric Villani, un proche de la famille qui avait toutefois été un peu plus loin en parlant d'une "reconnaissance de la responsabilité de l'Etat" dans son décès.</p><p>Emmanuel Macron va également annoncer à cette occasion "l’ouverture des archives sur le sujet des disparus civils et militaires, français et algériens", selon l'Elysée.</p><p>La disparition de Maurice Audin est l'une des plus mystérieuses de la guerre d'Algérie.Le 11 juin 1957, cet assistant de mathématiques à la faculté d'Alger et membre du Parti communiste algérien, suspecté d'aider le FLN, était arrêté, probablement par des parachutistes du général Jacques Massu, pendant la bataille d'Alger.Sa trace était perdue dix jours plus tard.</p><p>Aucune explication officielle ne sera donnée sur la disparition de ce père de trois enfants, si ce n'est "son évasion au cours d'un transfert".Sa femme Josette a déposé plainte contre X pour homicide volontaire à Alger et un comité de soutien s'est constitué autour d'elle.</p><p>Les défenseurs d'Audin devront attendre 2013 pour obtenir une première victoire avec l'ouverture des archives concernant l'affaire décidée par François Hollande.</p><p></p><p>- "Acte politique" -</p><p></p><p>Dans "La vérité sur la mort de Maurice Audin", paru en janvier 2014 le journaliste Jean-Charles Deniau concluait que Maurice Audin avait été tué par un sous-officier français sur ordre du général Jacques Massu, patron de la 10e division parachutiste (DP) pendant la bataille d'Alger.Un ordre répercuté par Paul Aussaresses, un autre général, qui avait revendiqué plus tard l'usage de la torture en Algérie.</p><p>Cédric Villani a tracé jeudi un parallèle entre la décision d'Emmanuel Macron et la reconnaissance du rôle de la France dans la Shoah par Jacques Chirac en 1995.Il a défendu "un moment non pas d'accusation, mais un moment de vérité, un moment où on regarde l’histoire en face, et où on prend bien garde à ne pas jeter le blâme sur tout le monde sans distinction, mais où on invite tout le monde à parler et panser les plaies".</p><p>Le geste du président, à la veille de l'ouverture de la Fête de l'Humanité, et le jour de l'annonce du plan pauvreté, a été immédiatement salué à gauche, et au premier chef par le parti communiste qui plaide depuis des décennies aux côtés de la famille.Pierre Laurent y voit "une victoire historique de la vérité et de la justice", se réjouissant que tombe "un mensonge d'État qui durait depuis 61 ans".</p><p>L'historien du colonialisme Alain Ruscio souligne auprès de l'AFP le "front primordial" qu'a été l'affaire Audin dans la lutte anticoloniale, "une sorte d'étendard".</p><p>- Guerre des mémoires?-</p><p>La décision historique d'Emmanuel Macron risque-t-elle de raviver la guerre des mémoires, comme l'avait fait sa déclaration en février 2017, lorsque le candidat à la présidentielle avait qualifié la colonisation de l'Algérie de "crime contre l'humanité"?</p><p>"La France est grande quand elle affronte sereinement tout son passé", a estimé le député PS Boris Vallaud sur Twitter. </p><p>Mais pour le président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, qui réagissait sur RTL, si "il ne faut jamais craindre la vérité, (...) il ne faut pas instrumentaliser l'histoire, ce qui est souvent un sport national français, pour se battre la coulpe à perpétuité."</p><p>"Macron commet un acte de division, en pensant flatter les communistes", s'est indignée Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national (RN, ex FN), au micro du Talk du Figaro."Quel est l'intérêt pour le président de la République de rouvrir des blessures, en évoquant le cas de Maurice Audin?Il souhaite surfer sur la division des Français, au lieu de les réunir dans un projet".</p><p>"C'est une reconnaissance de la vérité historique.Ce n'est pas un geste de repentance qui montrerait qu'Emmanuel Macron est sous la coupe de tel ou tel lobby", estime en revanche le politologue spécialiste de l'extrême droite Jean-Yves Camus.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Macron lance la mobilisation contre le "scandale de la pauvreté"      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Paris (AFP) - Emmanuel Macron a appelé jeudi "toutes les forces de la Nation" à se mobiliser pour éradiquer la grande pauvreté "en une génération", en présentant un plan qui ambitionne de "refonder l'Etat providence".</p><p>"Nous nous sommes trop souvent habitués" au "scandale de la pauvreté", a déclaré le chef de l'Etat devant quelque 400 personnes au musée de l'Homme à Paris.Il faut donc "lancer un combat neuf, indispensable, vital pour notre pays, celui de décider résolument de ne plus oublier personne".</p><p>Pour cela, il a multiplié les annonces dans un discours d'1h20, dont l'une des plus fortes est la création d'un revenu universel d'activité, qui "fusionne le plus grand nombre possible de prestations".Il a également souhaité la mise en place d'un "service public de l'insertion" et annoncé une série d'aides destinées aux enfants et aux jeunes comme les repas à 1 euro dans les cantines.</p><p>Le coût de ces mesures a été évalué à huit milliards d'euros sur quatre ans, jusqu'à la fin du quinquennat, qui "sont entièrement financées" selon l'Elysée. </p><p>"Ce n'est pas un plan charité car il ne s'agit pas de permettre de vivre un tout petit peu mieux dans la pauvreté, il s'agit de sortir de la pauvreté", a insisté le président.</p><p>Mais l'opposition a dénoncé l'insuffisance des moyens et le flou sur la mise en oeuvre du plan."A la politique des métaphores (...) nous préférons une politique d'action et de résultats", a réagi Laurence Sailliet (LR) tandis que Rachid Temal (PS) dénonçait "beaucoup de bonnes intentions et un catalogue à la Prévert", qui ne "compense pas les cadeaux faits aux plus riches", selon Julien Bayou (EELV). </p><p>En présentant lui-même la "stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté", Emmanuel Macron a cherché à briser l'image de "président des riches" qui a contribué à sa forte baisse dans les sondages.</p><p>Il a aussi donné des gages à l'aile gauche de sa majorité, qui appelait à un tournant social de la politique gouvernementale jugée trop libérale par certains élus.</p><p>Mais lui-même a rejeté toute idée de "tournant social", réaffirmant la cohérence de la politique menée depuis le début du quinquennat.</p><p>Il a d'ailleurs repris l'une de ses formules les plus polémiques, celle sur les "premiers de cordée", qu'il avait utilisée à l'automne 2017."Personne n'est premier de cordée si le reste de la société ne suit pas", a-t-il souligné, en appelant "les premiers de cordée à ne pas oublier les derniers de cordée".</p><p>La France comptait en 2016 quelque 8,8 millions de personnes pauvres, soit 14% de la population, selon l'Insee.Ce taux monte à 19,8% pour les moins de 18 ans.</p><p>Sont considérés comme pauvres celles et ceux qui perçoivent moins de 1.026 euros par mois (pour une personne seule), c'est-à-dire moins de 60% du revenu médian de la population.</p><p></p><p>- Repas à un euro -</p><p></p><p>Le plan s'appuie sur deux "piliers", la prévention de la précarité, notamment chez les plus jeunes, et l'aide à la réinsertion vers l'emploi. </p><p>Sur le premier volet, il prévoit notamment d'ouvrir davantage les crèches aux enfants de quartiers prioritaires ou défavorisés - via des bonus financiers aux collectivités -, de créer un fonds pour financer des petits-déjeuners dans les écoles prioritaires.</p><p>"L'accès à la cantine sera rendu plus universel en développant les repas à un euro", a précisé Emmanuel Macron.</p><p>Pour les jeunes, l'obligation de formation passera de 16 à 18 ans.Des moyens supplémentaires seront attribués aux missions locales pour qu'elles repèrent les décrocheurs du système scolaire et leur proposent des formations.</p><p>En outre, le dispositif "garantie jeune", pour les 16-25 ans les plus éloignés de l'emploi, sera étendu à "500.000 jeunes avant la fin du quinquennat", contre 100.000 actuellement.</p><p>L'Etat veut par ailleurs trouver des solutions avec les départements pour prolonger le suivi des enfants de l'Aide sociale à l'enfance jusqu'à 21 ans. </p><p>En matière de santé, la CMU (couverture maladie universelle) sera étendue à plusieurs millions de personnes pour qu'elles bénéficient d'une complémentaire santé.</p><p>Concernant le "deuxième pilier", le président a annoncé "une loi en 2020" pour créer "un revenu universel d'activité" dont "l’État sera entièrement responsable", précisant que ce revenu serait soumis à "des droits et des devoirs supplémentaires".En contrepartie d'un "droit à être aidé et accompagné (...), nous veillerons à ce que les devoirs soient respectés" par les bénéficiaires.</p><p>Emmanuel Macron, qui s'était emporté en juin contre +le pognon de dingue+ que représentent les aides sociales, a en outre appelé à "repenser les minima sociaux", un véritable "maquis" selon lui.Cela impliquera que l'Etat s'engage aux côtés des "départements, des métropoles" pour mieux accompagner les personnes les plus éloignées de l'emploi, notamment bénéficiaires du RSA.</p><p>jri-ab-jlo-cel/jk/nm</p><p></p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Syrie: plus de 38.500 déplacés en septembre en raison des hostilités à Idleb      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Genève (AFP) - Les violences dans le nord-ouest de la Syrie ont déplacé plus de 38.500 personnes en septembre sur fond d'escalade des "hostilités" dans la province d'Idleb, visée par les bombardements du régime et de son allié russe, a annoncé jeudi l'ONU.</p><p>Cela représente près de 10.000 de plus que le chiffre annoncé par l'ONU en début de semaine.</p><p>Les Nations unies, qui craignent "la pire catastrophe humanitaire" du siècle, se préparent à venir à aide à 900.000 personnes, a déclaré Panos Moumtzis, coordonnateur humanitaire régional de l'ONU pour la crise syrienne au cours d'une conférence de presse à Genève.</p><p>Située dans le nord-ouest syrien, à la frontière de la Turquie, la province d'Idleb et les territoires insurgés adjacents ont été ces derniers jours la cible des bombardements à l'artillerie du régime et des frappes aériennes de Moscou.</p><p>"Entre le 1 et 12 septembre, les informations disponibles indiquent que la forte augmentation des hostilités et les craintes d'une nouvelle escalade ont conduit au déplacement de plus de 38.500 personnes", a indiqué le bureau des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).</p><p>L'ONU estime que plus de 4.500 d'entre elles sont rentrées chez elles entre le 10 et le 12 septembre après une "relative diminution des hostilités".</p><p>Depuis plusieurs semaines, Idleb est la cible de bombardements intermittents qui ont cependant faibli en intensité depuis mardi.</p><p>Selon Ocha, la majorité des déplacés provenaient de la province d'Idleb, en particulier autour de la ville de Jisr al-Choughour, dans le sud-ouest d'Idleb. </p><p>"Certains déplacés ont choisi d'aller vers des terres agricoles situées à proximité de leurs communautés d'origine, dans l'espoir qu'elles pourront retourner rapidement dans leurs communautés si les hostilités cessent.Néanmoins, la majorité des personnes déplacées se seraient dirigées vers le nord, vers les communautés et camps de déplacés situés le long de la frontière" avec la Turquie, a détaillé l'ONU.</p><p>Afin d'éviter une offensive dévastatrice, les trois principaux parrains des belligérants -Moscou, Ankara et Téhéran- ont tenu vendredi dernier un sommet tripartite qui s'est toutefois soldé par un échec.</p><p>"A l'heure actuelle, en tant qu'humanitaires, alors que nous espérons le meilleur, nous nous préparons au pire", mais "nous ne sommes en aucun cas prêts pour le pire des scénarios, si nous venions à voir trois millions de personnes se diriger vers la frontière turque, ce serait un scénario qui dépasserait de loin la capacité de toutes les organisations humanitaires réunies", a expliqué M. Moumtzis.</p><p>"Nous avons mis au point un plan (...) Nous envisageons une réponse pour jusqu'à 900.000 personnes qui pourraient fuir et nous espérons que cela n'arrivera pas", a-t-il dit.</p><p>D'après ce scénario, 700.000 personnes pourraient se déplacer vers des zones contrôlées par les groupes armés non étatiques, tandis que 100.000 autres resteraient dans la région ou s'enfuiraient vers des zones contrôlées par le gouvernement selon l'ONU.Jusqu'à 100.000 autres pourraient avoir besoin d'aide dans les environs de Tall Rifaat.</p><p>La population de la province d'Idleb et des zones adjacentes sous contrôle des insurgés a quasiment doublé au cours des dernières années, atteignant près de trois millions de personnes, avec l'afflux de dizaines de milliers de rebelles et de leurs familles en provenance d'autres régions reprises par le régime.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Viktor Orban, un casse-tête pour la droite européenne      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Bruxelles (AFP) - Le vote cinglant du Parlement européen visant la Hongrie mercredi a divisé la droite européenne, chez qui les accents populistes et eurosceptiques de son enfant terrible Viktor Orban provoquent un malaise croissant à l'approche des élections européennes.</p><p>Indépendance de la justice, liberté d'expression ou encore migration: les domaines où la politique du Premier ministre hongrois bafoue les valeurs de l'UE est longue selon les eurodéputés, qui ont activé une procédure rare pouvant mener à des sanctions sans précédent contre Budapest.</p><p>Même s'il y a peu de chances d'en arriver là, étant donnée la complexité du mécanisme, ce vote crée un véritable casse-tête au sein de la principale famille politique européenne, le PPE (droite, majoritaire au Parlement avec 218 sièges sur 750), auquel appartient le Fidesz de M. Orban.</p><p>Certains jugent désormais inévitable d'exclure le parti du dirigeant hongrois, mais d'autres craignent que cela revienne à se tirer une balle dans le pied à quelques mois des élections européennes de mai 2019, lors desquelles les pro-européens craignent une forte poussée eurosceptique.</p><p>Ces tiraillements ont été illustrés par la dispersion du vote des eurodéputés du Parti populaire européen (PPE) mercredi -- 115 pour le texte hostile à Budapest, 57 contre, 28 abstentions --, auxquels l'Allemand Manfred Weber, leur chef de file, n'avait pas donné de consigne de vote, même s'il a personnellement voté pour.</p><p></p><p>- "Cauchemar" -</p><p></p><p>"S'il vous plaît, arrêtez ce cauchemar", lui a lancé l'eurodéputé libéral Guy Verhofstadt (groupe ALDE), appelant, comme les socialistes, le PPE à ne plus transiger avec le dirigeant national-conservateur hongrois.</p><p>Le PPE va-t-il "réaliser que ce qui est en jeu, c'est son identité même ?", s'est interrogé l'eurodéputé Vert Philippe Lamberts, ou va-t-il "continuer à faire bloc autour de Orban, comme disait Kissinger au sujet de Pinochet, excusez-moi la comparaison, +c'est peut-être un fils de pute, mais c'est notre fils de pute+".</p><p>Le débat interne pourrait être au menu du prochain sommet du PPE, le 19 septembre à Salzbourg (Autriche), puis de son congrès en novembre à Helsinki, où le parti doit désigner son candidat à la course à la présidence de la Commission européenne.</p><p>Jean-Claude Juncker, qui occupe actuellement le siège et qui est aussi membre du PPE, n'a pas caché mercredi devant des journalistes "avoir depuis longtemps un problème avec l'appartenance de Viktor Orban" au parti.</p><p>Mais pour l'heure, Manfred Weber, qui vient de faire acte de candidature pour succéder à M. Juncker en 2019, "ne plaide par pour exclure M. Orban", a indiqué une source interne au PPE, assurant qu'il voulait continuer à pouvoir faire pression sur lui en le gardant dans son giron.</p><p>"Ce n'est pas par peur de perdre des sièges au Parlement, mais sa grande crainte c'est de voir les députés Fidesz rejoindrent un bloc d'eurodéputés de l'Est eurosceptiques", poursuit cette source.Car selon M. Weber, "c'est le départ des Tories britanniques du PPE qui a favorisé ensuite le Brexit", ajoute-t-elle.</p><p></p><p>- "Manipulation politique" -</p><p></p><p>La Hongrie "est le seul pays qui arrive à maintenir la progression de l'extrême droite", a fait valoir de son côté Franck Proust, le chef du groupe des eurodéputés français du PPE.</p><p>Ce dernier a expliqué avoir voté contre le texte hostile à Budapest, non pas pour "cautionner" M. Orban, mais pour protester contre une "manipulation politique" de la part des adversaires du PPE.</p><p>"On n'entend pas beaucoup la gauche européenne dénoncer certains problèmes à Malte ou ailleurs en Europe, c'est curieux, non, cette focalisation sur la Hongrie et le PPE", ironise un membre du parti, ne souhaitant pas être identifié.</p><p>Certains, au sein de la droite européenne, accusent aussi le président français Emmanuel Macron, qui avait appelé le PPE à "une clarification" concernant M. Orban, de vouloir profiter de la situation pour diviser la droite et renforcer un bloc centriste européen.</p><p>Il "donne des leçons au PPE en lui disant de faire le ménage, mais on ne l'entend pas beaucoup parler de la Hongrie lors des sommets européens", s'agace une source au sein du parti.</p><p>Le vote du Parlement européen sur la Hongrie "montre qu'il peut y avoir un rassemblement sur les valeurs" qui dépasse les partis, s'est réjoui l'Elysée mercredi.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          L'ouragan Florence s'essouffle mais menace de graves inondations      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Wilmington (Etats-Unis) (AFP) - La côte est des Etats-Unis n'a plus que quelques heures à attendre avant l'arrivée de l'ouragan Florence, qui s'est encore un peu essoufflé mais qui reste extrêmement dangereux car il draine des pluies diluviennes et un risque d'inondations catastrophiques.</p><p>"Des bandes de pluies accompagnées de rafales de vents dignes de la force d'une tempête tropicale arrivent sur les côtes des Outer Banks en Caroline du Nord", a indiqué jeudi le Centre national des ouragans (NHC) dans son bulletin de 8H00 (12H00 GMT).</p><p>"Une montée des eaux et des chutes de pluies potentiellement mortelles sont attendues", a-t-il prévenu. </p><p>L'oeil de l'ouragan --qui a été rétrogradé dans la nuit de mercredi à jeudi en catégorie 2 (175 km/h), sur une échelle Saffir-Simpson qui en compte cinq-- "va approcher les côtes de Caroline du Nord et du Sud plus tard aujourd'hui".</p><p>Il menace des millions d'habitants sur les côtes et à l'intérieur des terres car, outre la hausse du niveau de l'océan (jusqu'à près de 4 mètres), il est gorgé d'eau (jusqu'à un mètre de pluie).Il se déplaçait à 20 km/h mais devrait ralentir, donc déverser ses pluies au-dessus des mêmes zones.</p><p>"Nous sommes totalement prêts pour l'ouragan Florence, tandis que la tempête grossit encore et est plus puissante.Soyez prudents!", a tweeté jeudi matin le président Donald Trump.</p><p>Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l'abri loin du littoral de la Caroline du Sud, de la Caroline du Nord et de la Virginie.Ces trois Etats de la côte atlantique sont les plus menacés, mais la Géorgie a aussi décrété, mercredi, l'état d'urgence pour débloquer des moyens matériels par précaution.</p><p>Wilmington, station balnéaire de Caroline du Nord comptant un peu plus de 100.000 habitants, s'est préparée à l'impact.Jeudi matin, Florence se trouvait à 275 km des côtes.</p><p>Les rues étaient quasi désertes mercredi déjà, les commerces et les habitations calfeutrés derrière des planches de contreplaqué, les supermarchés vidés et les pompes à essence à sec.</p><p>"Wilmington reste soudée", "Flo, tu n'es pas la bienvenue ici", pouvait-on lire sur la devanture du bar Tavern Law. </p><p>- "Evacuez" -</p><p></p><p>Les appels à évacuer rapidement les zones à risques se sont multipliés mercredi."Après aujourd'hui, il sera vraiment trop tard.N'attendez pas la dernière minute", a lancé Brenda Bethune, la maire de Myrtle Beach, célèbre station balnéaire de Caroline du Sud.</p><p>Dans un camp de mobil-homes de la banlieue de Wilmington, les habitants s'apprêtaient à partir après avoir protégé portes et fenêtres."J'ai deux enfants et je veux les emmener aussi loin que possible d'ici et des dangers de l'ouragan", a expliqué à l'AFP Alondra Espinoza.</p><p>Solange Iliou Thompson, propriétaire du restaurant Indochine, a choisi de rester même si son établissement est fermé, faute de main d'oeuvre.</p><p>"Moi je reste ici, le bâtiment est solide, je n'ai aucune inquiétude, le bouddha va nous protéger", a témoigné cette Vietnamo-Bretonne, installée depuis plus de 40 ans aux Etats-Unis.</p><p>"Il n'y a rien à faire, on ne peut pas arrêter Mère Nature", a-t-elle ajouté, alors que le vent a commencé à se lever sur Wilmington en début d'après-midi mercredi. </p><p>"J'ai téléchargé des films coréens pour passer le temps et nous avons de quoi faire avec le vin et les réserves du restaurant", a-t-elle expliqué.</p><p>À 300 km plus au sud, Charleston comptait aussi des irréductibles.</p><p>"J'ai fait Hugo", a dit à l'AFP un électricien de 50 ans rencontré à une station-essence de Charleston, ville touristique de Caroline du Sud, en faisant référence à l'ouragan qui avait ravagé l'Etat en 1989."Il y aura un peu plus d'eau mais on va s'en sortir, j'ai confiance.On a tout ce qu'il faut, on est prêt".</p><p>Florence va "être comme un direct de Mike Tyson sur la côte" des Carolines, a prévenu Jeff Byard, responsable de l'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence (Fema).</p><p>Selon le fournisseur d'électricité Duke Energy, basé à Charlotte (Caroline du Nord), entre un et trois millions d'usagers pourraient être victimes de coupures de courant dans les deux Etats de Caroline et les réparations pourraient durer plusieurs semaines.</p><p>Le gouverneur de Géorgie Nathan Deal a expliqué vouloir "mobiliser toutes les ressources disponibles" pour faire face au vents violents et à la pluie intense.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          La réalisatrice de Rafiki porte plainte contre la censure de son film au Kenya      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Nairobi (AFP) - La réalisatrice du film kényan Rafiki, Wanuri Kahiu, a déposé une plainte contre la décision de la commission kényane de la censure d'interdire ce long-métrage au motif qu'il traite de l'amour entre deux femmes, a-t-on appris jeudi.</p><p>Wanuri Kahiu et l'ONG Creative Economy Working Group (CEWG) "ont déposé aujourd'hui une plainte constitutionnelle contestant la décision de la commission de censure et de son directeur exécutif Ezekiel Mutua d'interdire le film au Kenya", a indiqué CEWG dans un communiqué daté de mardi et reçu jeudi par l'AFP.</p><p>"Nous croyons en la liberté d'expression comme la pierre angulaire de toute démocratie", a ajouté la même source."La censure déraisonnable et injustifiable de films viole nos droits à la liberté d'expression et à la liberté des médias (...) garantis par la constitution du Kenya".</p><p>Rafiki est le premier film kényan jamais sélectionné à Cannes, où il a été présenté début mai dans la sélection "Un Certain regard".</p><p>Il est adapté d'un roman de l'Ougandaise Monica Arac Nyeko, Rafiki ("ami" en kiswahili), et raconte l'histoire d'un coup de foudre entre deux jeunes femmes appartenant à des camps politiques opposés.</p><p>Toujours sous le coup des lois datant du colonialisme britannique, l'homosexualité reste illégale au Kenya, et la commission kényane de la censure a interdit le film en raison de "son thème homosexuel et de son but évident de promouvoir le lesbianisme au Kenya, ce qui est illégal et heurte la culture et les valeurs morales du peuple kényan".</p><p>Les plaignants souhaitent notamment une levée de l'interdiction afin que le film soit sélectionnable par le comité des Oscars dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère pour la cérémonie 2019.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Afrique

          Sur les Grands-Lacs africains, la guerre du poisson a commencé      Cache   Translate Page      
La course-poursuite dure depuis 20 minutes. Une vedette de la marine ougandaise fend les eaux sombres du lac Edouard afin d'appréhender un groupe de pirogues motorisées qui tentent de s'échapper vers les eaux territoriales congolaises. "Arrêtez le moteur!
          Health authorities encourage yellow fever vaccination      Cache   Translate Page      

The Public Health authorities advise that people travelling to countries where yellow fever is endemic to get vaccinated at least 10 days before travel. It is recommended that a single dose is considered sufficient to provide life-long immunity. Travellers are advised to contact the national immunization services at Floriana Health Centre on 2568 0222-3/2124 3314 for information. This is particularly important for people travelling to Congo where a recent outbreak was reported in Pointe-Noire city. The republic of Congo also requires a yellow fever vaccination certificate for all travellers aged nine months or older.The yellow fever vaccine can be given any time after nine months of age. People travelling to countries (see list below) where yellow fever is endemic should also take the necessary precautions to avoid being bitten by mosquitoes. This includes wearing long sleeve shirts and trousers, using insect repellent containing DEET and using bed nets when sleeping in infested areas. Staying in accommodations with screens and air-conditioned rooms will also reduce the risk of mosquitoes.The virus of yellow fever is transmitted if they are bitten by a mosquito infected with...
          Smartphones, Electric Cars Keep Miners Digging by Hand in Congo      Cache   Translate Page      
Modern batteries need cobalt. Apple, VW and others still include in their supply chains the owner of an African mine where workers produce the metal without shoes or safety equipment.
          Smartphones, Electric Cars Keep Miners Digging by Hand in Congo      Cache   Translate Page      
Modern batteries need cobalt. Apple, VW and others still include in their supply chains the owner of an African mine where workers produce the metal without shoes or safety equipment.

          Despite Clean-Up Vows, Smartphones and Electric Cars Still Keep Miners Digging by Hand in Congo - Wall Street Journal      Cache   Translate Page      
@lisafleisher, @Jeffrey_Cane, @Frances_Coppola, @moorehn
          WAARAB WAMFUATA MAKAMBO YANGA      Cache   Translate Page      

Siku za mshambuliaji wa Yanga Mkongomani, Heritier Makambo za kuendelea kubaki kukipiga Jangwani huenda zikawa zinahesabika baada ya baadhi za klabu za nje ya nchi kupiga hodi kuwania saini yake.

Makambo ni kati ya wachezaji waliosajiliwa na Yanga msimu huu wa Ligi Kuu Bara baada ya kocha mkuu wa timu hiyo raia wa DR Congo, Mwinyi Zahera kumpendekeza kutokana na kuvutiwa naye kwenye majaribio.

Mshambuliaji huyo hadi hivi sasa tayari amefunga mabao nane tangu ajiunge na Yanga kati ya hao mawili ya mashindano na mengine sita katika michezo ya kirafiki.

Inaelezwa tayari mawakala watano kutoka kwenye nchi tatu za Uarabuni na mbili za Ulaya ikiwemo Sweden na Norway wameshaonyesha nia ya kumtaka mchezaji huyo.
Mtoa taarifa huyo alisema, mawakala hao wamemfuata mchezaji huyo na kuwapa maelekezo ya kuzungumza na viongozi kabla ya kumfuata yeye kutokana na kubanwa na mkataba wa miaka miwili ya kuichezea Yanga.

“Uwezekano wa Makambo wa kudumu kwa kipindi kirefu kuendelea kuichezea Yanga ni mdogo sana ni baada ya baadhi za klabu kutoka nje ya nchi zikiwemo za Uarabuni na Ulaya kuonyesha nia ya kumsajili.
“Huo mkataba wenyewe wa miaka miwili aliosaini Yanga sijui kama ataumaliza kutokana na yeye mwenyewe ndoto alizoziweka za kupiga hesabu ya kucheza soka Ulaya.”

Alipotafutwa Makambo kuzungumzia hilo alisema kuwa: “Mimi ni mchezaji mwenye ndoto nyingi ikiwemo ya kucheza soka la kulipwa ambayo ni lazima niitimize nikiwa Yanga.

“Zipo baadhi za klabu zinaonyesha nia ya kunihitaji kwa kunipa ofa kutoka nje ya nchi ambazo nimewaambia nina mkataba na Yanga, hivyo vema zikafanya mazungumzo nao kabla ya kuja kwangu,” alisema Makambo aliyeibuka kuwa kipenzi cha Yanga.

CHANZO: CHAMPIONI

          Sur les Grands-Lacs africains, la guerre du poisson a commencé      Cache   Translate Page      
Rwenshama (Uganda) - La course-poursuite dure depuis 20 minutes. Une vedette de la marine ougandaise fend les eaux sombres du lac Edouard afin d'appréhender un groupe de pirogues motorisées qui tentent de s'échapper vers les eaux territoriales congolaises.
          Smartphones, Electric Cars Keep Miners Digging by Hand in Congo      Cache   Translate Page      
Modern batteries need cobalt. Apple, VW and others still include in their supply chains the owner of an African mine where workers produce the metal without shoes or safety equipment.
          BISCUITERIE PRINCE      Cache   Translate Page      
GLUCOSE & MILK BISCUITS pour bien commencer la journée

          LEON HOTEL      Cache   Translate Page      
Un service personnalisé et chaleureux, qui rendront votre séjour à Kinshasa mémorable

          COWBELL      Cache   Translate Page      
Pour aider vos enfants qui font leurs premiers pas à l’école, organisez le temps réservé aux devoirs en périodes courtes: Divisez les devoirs en différentes sections de 10 minutes par sujet pour les aider à bien se concentrer.

          IMMOAF      Cache   Translate Page      
Croisière Asie : Seychelles, Maldives et Sri Lanka Un parcours inédit au cœur de l’océan Indien, à la découverte d’îles et d’atolls de rêve. Des Seychelles au Sri Lanka en passant par les Maldives. Pour plus d’informations, rendez vous à notre agence 50 Blvd du 30 juin, Gombe - KINSHASA, ou contactez nous par mail : voyages@immoafrdcongo.com

          KIN MARCHE      Cache   Translate Page      
7% de réduction sur tous les articles de papeterie

          GHANDOUR FOODS      Cache   Translate Page      
Bien grandir avec Lait caillé OUI OUI

          O POETA      Cache   Translate Page      
Une envie irrésistible de goûter notre pizza? Vous pouvez la commander et la savourer à la maison avec vos amis Nos contacts : 2/4 Avenue du Cercle Quartier du Golf - référence non loin de l'ambassade de Tunisie.+243 99 92 29 097 +243 81 99 22 909 138, avenue colonel Mondjiba Kinshasa/ Ngaliema. +243 990 259 000

          Usain Bolt s'offre un sprint en apesanteur      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Paris (AFP) - Poser les pieds par terre, malgré tout...La légende Usain Bolt a tenté de sprinter en apesanteur dans la carlingue d'un avion survolant la France mercredi.</p><p>Vêtu d'une combinaison de cosmonaute, Bolt a pris place dans un Airbus "Zéro-G" (zéro gravité), lors d'une opération montée par une marque de Champagne dont il est l'ambassadeur.</p><p>L'avion a décrit une série de paraboles pour se trouver en apesanteur sur plusieurs phases de 22 secondes, au cours desquelles  les invités du vol, parti de Vatry (Marne), ont dégusté du Champagne, dont la bouteille a été adaptée pour permettre la dégustation dans ces conditions particulières, et assisté à la "course" de Bolt.</p><p>Huit fois champion olympique et détenteur des records du monde des 100 et 200 m, le Jamaïcain a mis un terme à sa carrière en 2017.</p><p>Il s'entraîne actuellement en Australie avec une équipe de football professionnel, avec laquelle il tente une reconversion.</p><p>Il avait annoncé le 9 septembre devoir interrompre son entraînement pendant une semaine en raison "d'une obligation prévue de longue date".</p><p></p><p>pcm-pga/ps</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Mort de Clément Méric: 7 et 12 ans requis contre les deux principaux accusés      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Paris (AFP) - L'accusation a requis jeudi des peines de 7 et 12 ans de prison à l'encontre de deux ex-skinheads jugés pour des coups mortels portés à l'antifasciste Clément Méric en 2013 à Paris, une bagarre "évitable" et d'une "sauvagerie parfaitement inadmissible".</p><p>"Vous n'êtes pas jugés parce que vous étiez skinheads, tatoués et militants, vous êtes jugés pour les actes que vous avez commis", a lancé l'avocat général, Rémi Crosson du Cormier, aux accusés.</p><p>Pour être allés "au devant d'un adversaire désigné", "préférant le désordre, l'honneur, la fierté mal placée à la prudence", les trois hommes jugés depuis deux semaines devant les assises de Paris doivent être sanctionnés par la cour, a-t-il estimé.</p><p>Il a demandé la peine la plus lourde à l'encontre d'Esteban Morillo, 25 ans, qui a reconnu être l'auteur des coups mortels et encourt jusqu'à 20 ans de réclusion pour coups mortels portés en réunion et avec une arme.</p><p>Sept ans ont été demandés pour son co-accusé Samuel Dufour, 25 ans, porteur d'un poing américain ou de bagues, une "arme par destination", selon l'accusation.</p><p>Une peine plus légère, de quatre ans dont deux avec sursis, a été requise contre Alexandre Eyraud, 29 ans, arrivé plus tard dans la rixe mais dont "la seule présence" a favorisé "l'action collective", a affirmé le magistrat.</p><p>Ce 5 juin 2013, Clément Méric, étudiant de 18 ans et militant antifasciste, s'est écroulé sur le bitume de la rue Caumartin, lors d'une rixe violente et brève entre militants d'extrême gauche et skinheads d'extrême droite, après une rencontre fortuite dans une vente privée de vêtements de la marque Fred Perry.</p><p></p><p>- Une action "de groupe" -</p><p></p><p>Debout, l'avocat général s'est mis à compter, égrenant les sept secondes de coups mortels portés à Clément Méric.</p><p>"Une bataille voulue qui aurait pu être évitée et doit être sanctionnée", estime-t-il, ajoutant: "Cette sauvagerie est parfaitement inadmissible".</p><p>Pourquoi?Parce que le groupe de skinheads choisit en sortant du showroom d'aller "droit" sur les jeunes antifascistes qui patientent dans la rue "à 29 mètres" de là."Ils auraient pu prendre un autre chemin", affirme l'avocat général, qui dit s'être rendu sur les lieux mercredi soir pour s'en convaincre.</p><p>Parce qu'ils ont appelé et reçu "des renforts", parce qu'il y a chez ces "amateurs de discours de haine" une "montée d'adrénaline, de testostérone" et que Clément Méric, jeune homme fluet qui se remet à peine d'une leucémie, "ne représente aucun danger" pour eux.</p><p>Dans un réquisitoire bref, d'à peine une heure, l'avocat général n'a pas cherché à reprendre un à un les éléments à charge dans un dossier où témoins et expertises se contredisent: "Aucun témoin ne peut restituer la vérité des faits, chacun en recèle une parcelle".</p><p>En revanche, il s'est attaché à convaincre les jurés du caractère collectif du crime, la circonstance aggravante de "la réunion" permettant juridiquement de lier les accusés. </p><p>"Le groupe a été le moteur de la violence le 5 juin 2013.Qu'aurait été Morillo seul?Rien.Qu'aurait été Dufour seul?Rien.Qu'aurait été Eyraud seul?Rien", a-t-il martelé.</p><p>"Le +On y va+ prononcé par l'un des trois constitue le groupe", affirme-t-il.</p><p>Ensuite, le crime "causé par la violence de l'un est favorisé par l'action des autres": M. Dufour, notamment, en "empêchant" les camarades de Clément Méric de venir à son secours.</p><p>Il accuse Alexandre Eyraud, qui comparaît pour des "violences volontaires" mais que personne n'a vu porter le moindre coup, de "complicité" de ce délit: la partie ferme de la peine requise contre lui - deux ans - est aménageable et devrait lui éviter la prison.</p><p>Sans chercher à démontrer la présence d'un poing américain, le magistrat a proposé à la cour de retenir que Samuel Dufour, porteur de bagues, avait une "arme par destination".Et proposé de le condamner pour "complicité de coups mortels", aucun témoin fiable ne l'ayant vu porter des coups à Clément Méric.</p><p>Le verdict est attendu vendredi, après les plaidoiries de la défense.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Trump conteste le bilan officiel de l'ouragan Maria à Porto Rico      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Washington (AFP) - Balayant d'un revers de manche les chiffres officiels, Donald Trump a rejeté jeudi le bilan de près de 3.000 morts à Porto Rico liés à l'ouragan Maria et accusé, sans la moindre preuve, les démocrates d'avoir artificiellement gonflé les chiffres.</p><p>"3.000 personnes ne sont pas mortes dans les deux ouragans ayant frappé Porto Rico" en septembre 2017, a tweeté le président des Etats-Unis dont le gouvernement a été accusé de négligence après le passage de cet ouragan qui a laissé de terribles stigmates sur l'île coupant, en de nombreux endroits, l'eau, l'électricité, le téléphone et les routes.</p><p>Le tweet présidentiel a suscité des réactions outrées chez ses adversaires politiques et une véritable gêne dans son propre camp: "Il n'y aucun raison de remettre en cause ces chiffres", a lâché, mal à l'aise, Paul Ryan, président républicain de la Chambre des représentants.</p><p>Donald Trump, qui martèle depuis des mois que ses équipes ont fait "un travail fantastique" dans ce territoire américain, a lui-même ravivé cette polémique ces derniers jours à l'approche d'un autre ouragan, qui porte le nom de Florence et menace la côte est des Etats-Unis.</p><p>"Lorsque j'ai quitté l'île, APRES que la tempête a frappé, ils avaient entre 6 et 18 morts", a-t-il tweeté, affirmant, au mépris des études publiées depuis la catastrophe, que ce bilan n'avait pas augmenté significativement depuis.</p><p>Fin août, le gouverneur de l'île Ricardo Rossello a donné l'instruction d'actualiser le bilan officiel à 2.975 morts après la réception d'un rapport réalisé par des chercheurs de l'université George Washington, commandité face à la controverse sur le nombre de victimes.</p><p>Les chercheurs avaient estimé que la mortalité avait augmenté sur l'île de 22% de septembre 2017 à février 2018, par rapport à la même période de l'année précédente."Toute future discussion devra se fonder sur ce rapport", avait souligné M. Rosselllo.</p><p>Une autre étude indépendante, réalisée par des chercheurs de Harvard et publiée en mai, avait conclu à environ 4.600 morts en trois mois.</p><p></p><p>- "J'aime Porto Rico!" -</p><p></p><p>Pour le président républicain, les chiffres officiels "vraiment très élevés" sont le fait des démocrates qui cherchent à donner "une image aussi mauvaise que possible" de lui alors qu'il a, assure-t-il, réussi à lever "des milliards de dollars" pour aider à la reconstruction de Porto Rico.</p><p>"Si une personne est décédée pour une raison quelconque, disons de vieillesse, elle a été ajoutée à la liste" a-t-il déploré, avant de conclure cette série de tweets par un "J'aime Porto Rico!".</p><p>Si la mobilisation de M. Trump après le passage des ouragans Harvey et Irma au Texas et en Floride avait été globalement plutôt bien accueillie, celle concernant Porto Rico, territoire asphyxié par la dette et aux infrastructures chancelantes, avait été beaucoup moins consensuelle.</p><p>Les quelque 3,4 millions d'habitants de cette île caribéenne qui a le statut de "territoire associé" aux Etats-Unis sont des citoyens américains mais n'ont cependant pas le droit de vote à la présidentielle. </p><p>"Seul Donald Trump peut conclure, en analysant la tragédie de Porto Rico, qu'il est la victime", a réagi le sénateur démocrate Ed Markey, cité par le Washington Post.</p><p>"Honte à lui", a lancé de son côté Steny Hoyer, élu démocrate de la Chambre des représentants."Et honte à ce Congrès (où les républicains ont la majorité dans les deux chambres, NDLR) de ne pas lui avoir demandé des comptes pour leur rôle dans ces morts tragiques qui auraient pu être évitées".</p><p>"Bon sang!Il ne s'agit PAS de politique, la seule question a toujours été de SAUVER DES VIES", a de son côté écrit la maire démocrate de San Juan, Carmen Yulin Cruz, qui dénonce depuis plusieurs mois avec virulence l'attitude du président américain.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Grip on Sports: A day with another WNBA title and another Mariner season of tilting at windmills      Cache   Translate Page      

A GRIP ON SPORTS • Wednesday was about winning. And losing. And about the past and the future. Read on.

••••••••••

• The winning yesterday came from the most successful professional franchise in the Northwest these days, the Seattle Storm. They picked up their third WNBA title – all while Sue Bird has been with the team – with a 98-82 win over the host Washington Mystics.

The title joined those won by Bird and her teammates in 2004 and 2010. The supporting cast has been different – Australian Lauren Jackson was the inside presence then, MVP Breanna Stewart was this season – but Bird has been the constant. Her court presence and will to win gives the Storm an identity and purpose, even when things get tough.

That didn’t happen all that often last night, or in the series, but when they did, Bird made big play after big play. 

And Seattle has another title.

• The losing came from Safeco, as it often has this century. The M’s gave away another game to the San Diego Padres as the second-half slide reached some sort of nadir. At least the two-game sweep at home to the National League West’s last-place team killed all hope of making the playoffs.

The problem is, as the Times’ Larry Stone explains here, there is little hope for the future either. The second-half M’s are more than likely the team we will see in 2019 and beyond.

Ugh. The payroll is an issue, as expensive contracts for under-performers Felix Hernandez, Robinson Cano, Kyle Seager and Juan Nicasio are still in play next season. Nelson Cruz is a free agent. A 38-year-old free agent whose bat cooled in the second half. Yes, there is a core, but the augmenting that core while it is still in Seattle may prove difficult for Jerry Dipoto.

Throw in the ascendance of Oakland – again – and the possible improvement of other American League teams who took this season to rebuild, and the future has a black lining. This year was an opportunity lost. It may have been the last for a while.

• Ryan Leaf holds a special place in the heart of Cougar fans. The quarterback that led them to the Rose Bowl for the first time in almost a century will never lose that spot.

Though he came close. Leaf’s troubles have been well documented. They have strained his connections with the area. And they just may be behind him, finally. 

He spoke with Theo Lawson this week about a wide range of subjects and Theo decided to present the responses in a question-and-answer form.

• America has always been the land of opportunity. Half of my family traveled here two generations ago, trying to find a life they couldn't have in Italy. They found it. And they passed on the opportunity to their offspring. What a gift.

Our Ryan Collingwood describes a similar journey and the same gift Batala Webster gave her family more than 20 years ago when she immigrated to the U.S. from the Democratic Republic of the Congo. 

It’s a football story, sure, as Ksimba and brother Nzuzi play for Eastern Washington. But it’s more than that. It is a story of hope, hard work and opportunity. It is, in a sense, a story of the foundations of this country.

•••

WSU: There is the Leaf Q&A to pass along this morning as well as Theo’s Q&A with the readers. The transcript of his weekly chat, in which he is the one answering questions, is available. … I have a question. How can anyone pick Texas to beat USC? C’mon. … Theo drove up from Pullman yesterday to visit the Spokane Interstate Fair, which is not an unusual occurrence around these parts. He was, along with Sam Adams and Larry Weir, the one on display, though. They got together for the latest Press Box pod. … The Times has a Gardner Minshew piece. … I don’t know how I missed this, but Sports Illustrated’s Greg Bishop spent the weekend with the Hilinski family in Pullman. … UPDATE: This Daily Evergreen story about a WSU investigation into actions by Jason Gesser broke late, but we pass it on now.

Elsewhere in the Pac-12, who is going to win this week? … Washington’s Jake Haener has already won. So has Ty Jones, who is making newsall over. … Oregon State would like to raise its sack count. … There are some connections between Oregon and San Jose State. … Stanford just seems to churn out tight ends. … There is little to connect California and Idaho State. … Colorado is gaining confidence everywhere. … Utah isn’t as tough at home as one might think. … A freshman quarterback has to grow into the role, even for USC. … Is this the last chance for UCLA to pick up a win in Chip Kelly’s first season? … Arizona State is on the road at San Diego State. … Arizona’s 0-2 start is easily explained by the numbers. … In basketball news, Washington’s nonconference schedule is done.

Gonzaga: This year's unicorn, transfer-to-be Geno Crandall, told a podcast recently he will be enrolling at GU in a couple weeks. Jim Meehan explains the mechanics of how that might work in this story

EWU: With another matchup with Washington State looming, Ryan has his story about the Webster brothers. … An Eastern golfer was honored by the conference. … Around the Big Sky, Montana State coach Jeff Choate is recovering from emergency surgery. … There were some tough memories for Southern Utah last week. … Northern Arizona may have Case Cookus back this week. … Idaho State has another Pac-12 challenge ahead. … UC Davis may have received a bit of a break from Stanford. … It’s time for Portland State to start winning. … In basketball news, Southern Utah is rebuilding with transfers.

CCS: The volleyball and women’s soccer teams each picked up wins yesterday.

Preps: It was a quiet Wednesday in high school sports, but we do have roundups of soccer and cross country action.

Seahawks: You have questions? Here are some answers.

Mariners: Not only did the M’s lose last night, their last nine hitters all struck out. Nine. Wave the white flags. I have this vision of the team huddle breaking up with a “Cancun” cheer, as in where they will spend their offseason. … Yes, the Mariners are making us sick. James Paxton too. 

•••        

• My cat taught me a valuable life lesson this morning. The key to happiness is finding your place in the sun and lying in it as long as you can. Until later … 


          Competition fuels Eastern Washington football brothers Nsimba Webster, Nzuzi Webster      Cache   Translate Page      

As friends and family from her native Democratic Republic of the Congo sipped drinks and socialized at a wedding reception Saturday near Oakland, California, Batala Webster sat in a nearby chair, her eyes locked onto a live video feed.

Her twin sons, Eastern Washington football players Nsimba and Nzuzi Webster, were zipping across her cellphone’s screen, helping the Eagles establish a swift 14-0 lead at Northern Arizona.

An elated Batala jumped to her feet and screamed as Nsimba – a wide receiver born 2 minutes before his cornerback brother – scorched the Lumberjacks’ secondary on a 62-yard touchdown connection on EWU’s second drive.

The joy was familiar, but the circumstances were different for the mother of six. After nearly 20 years of watching the inseparable siblings team up in myriad sports, this is likely their final year wearing the same jersey.

She and her husband, Marcus Webster, are relishing every moment.

“It was my wish in life to have twins” said Batala, who will make the trip to Cheney next week when EWU plays Cal Poly. “I am very proud of them. They’re very good boys who always wanted to play together.”

Batala was a fleet-footed athlete, she said, while growing up in Kinshasa. She migrated to America in 1992 in pursuit of better job opportunities, but had a tenuous grasp of the English language.

Now, her English is as strong as her Congalese accent. She worked 16 years at Bank of America, but has since returned to school. Her husband, a career phone technician and boxing enthusiast from the Bay Area, helped raise their six children in Antioch, a bedroom community of Oakland.

When the couple learned they were having twins in 1995, they adhered to a longtime tradition from Batela’s native Bakango Tribe when naming the boys.

“With twins, Nsimba is the name of the first born and Nzuzi is the name of the second born,” said Nsimba, the former high school quarterback who has blossomed into one of the most electric wide receivers at the FCS level.

Nsimba ranks third in the country in receiving through two games, totaling 388 yards and four touchdowns. Nzuzi, a four-year starter, has boosted a defense that’s surrendering just 19 points a game.

Five years after former EWU star running back and current Buffalo Bills captain Taiwan Jones helped the brothers choose the Cheney school – Jones and the Websters prepped at the same high school, Deer Valley High – they’re looking to leave their mark.

“It’s the last ride. We have to go out with a bang,” Nzuzi said. “We want to make something historical and enjoy our time together.”

Both were recruited to EWU as athletes who later settled into their respective positions. Nsimba, whose lone Division I offer as a quarterback came from Sacramento State, is now the primary target in the Eagles’ pass-happy offense after waiting in the wings behind such talents as Cooper Kupp and Kendrick Bourne, both NFL receivers.

Nzuzi, a two-way star in high school who did most of his damage at safety, often locked up against his brother in practice the last three years when Nsimba was an outside receiver.

Some of those battles were more heated than others.

“We’re brothers, so of course we’re going to talk a little mess to each other,” Nzuzi said. “You have to watch out for his speed. Going against him was fun, just competing with him.”

The two were both combo guards on Deer Valley High’s basketball team that featured Marcus Lee, now of the Miami Heat. At 5-foot-10, both Websters said they recorded in-game dunks.

“Nzuzi double-dribbled on his dunk,” Nsimba said. “You can find it on YouTube.”

The twins first teamed up as 4-year-old soccer players and their competitive spirit showed early, their mother said.

“They were so fast,” Batala said. “And they did not want to lose. When they lost, they were very sad.”

Not much has changed, EWU head coach Aaron Best said.

“They’re both blue-collar guys and good students,” said Best, who shares a Jan. 27 birthday with the Websters. “They’re both personable and highly competitive.”

But who is more competitive?

“Nzuzi is the more mellow of the two,” Best said. “Nsimba … he isn’t quite as mellow.”

The Websters, who are expected to earn communications degrees before the end of the year, say they’ve recently found a more quiet competitive outlet: chess.

Nzuzi introduced his brother to the game and now both use the game to challenge themselves mentally.

“He was always beating me, so I’ve dug down and really tried to get better,” Nsimba said. “It teaches you a lot. How to think ahead and prepare. Now when we play, we really get after each other.”

Batala believes competition is part of her sons’ bond, something she hopes to continues well after college.

“God has big plans for them,” said Batala, who said she often texts her sons Bible verses. “And no matter what those plans are, they will be close and do good things.”


          We finally know how Jeff Bezos will spend his billions      Cache   Translate Page      
TwitterFacebook

The richest person ever has decided to spread the love.

On Jeff Bezos' Twitter on Thursday, the Amazon billionaire shared a statement announcing the creation of his new charitable organization: the Bezos Day One Fund.

As Bezos' wealth ballooned, many have wondered what he was planning to do with all that cash. Despite the fact that philanthropy is one way to justify the otherwise criminal income disparity that Jeff Bezos' fervent faith in capitalism enables, it seemed, oh, uncouth, that Bezos hadn't stepped up in the same way as some of his fellow billionaires. 

Now, we have movement. Bezos will initially invest $2 billion of his $150 billion U.S. dollars into existing homelessness charities and in the development of early childhood education centers via the Fund. Read more...

More about Amazon, Charity, Jeff Bezos, Billionaires, and Tech
          Dangerous Cobalt Mines in Congo Pose Challenges for Big Tech      Cache   Translate Page      
Tech companies are trying to clean up the way they source​ cobalt,​ a key ingredient in batteries for smartphones​, laptops and electric cars​. The mineral is often dug by hand under hazardous conditions in the Democratic Republic of Congo​. Photo: Alexandra Wexler/The Wall Street Journal

          The world’s least blessed cheesemakers are in Congo      Cache   Translate Page      

Who will move his cheese?

EASTERN CONGO is best known for producing coltan, a mineral used in mobile phones, and refugees. But it also makes rather good cheese. At his dairy on the hillside of Masisi in North Kivu, Lambert Sinamenye churns out 12 rounds a day. After maturing for 21 days they taste like Gouda, only more salty, and are named “Goma”, after the provincial capital, 55km away.

The verdant hills of this region, dotted with Friesian cows and known as “Africa’s Switzerland”, are ideal for caseiculture. Some Belgian monks who arrived in the 1970s soon began crafting camembert. Italian missionaries whet appetites for mozzarella. In their heyday, dairies in Masisi also churned out butter, cream and yogurt.

Now, however, farmers are lucky to eke out a few dollars a day. War and lawlessness have curdled their business. Twice a week Mr Sinamenye sells his cheeses for the equivalent of $3 each to a trader who straps them onto the back of a motorbike...


           Viruela del simio, extraña infección llega a Reino Unido      Cache   Translate Page      
La enfermedad fue descubierta en República Democrática del Congo
          La Belgique instrumentalise les opposants, selon le porte-parole du gouvernement congolais      Cache   Translate Page      
Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, s'en est pris jeudi à la Belgique dans un entretien accordé à Top Congo. Il a ainsi accusé les opposants, qui étaient réunis mercredi à Bruxelles, d'être instrumentalisés par la Belgique.
          Honduras captura dos grupos de cubanos en puntos fronterizos con Nicaragua      Cache   Translate Page      
Las autoridades de Honduras detuvieron el miércoles en dos acciones separadas a 37 cubanos que intentaban atravesar el país con rumbo a Estados Unidos. En una primera captura, los agentes policiales detuvieron a 19 inmigrantes de El Congo, 17 cubanos, 6 haitianos y tres de Ghana, según un informe de la Fuerza de Seguridad Interinstitucional […]
          Two elderly men gunned down in Ukunda      Cache   Translate Page      
Kwale,KENYA:Police in Ukunda are investigating incidents where two elderly men were gunned down in two separate incidents. The incidents happened on Wednesday evening and one of the victims 70 year old Mzee Ali Kisuse was  shot down by unknown assailants as he was leaving Congo mosque in Ukunda . The second victim only identified as Mzee Mwinyi was gunned down in Shamu village in Msambeni . According to Msambweni OCPD Joseph Chebusit who confirmed the incident, nothing was stolen from the victims in the attacks that happened 30 minutes apart from each other. Chebusit added that police were investigating the incident that has left area residents shocked. Their bodies were taken to the Msambweni county referral hospital.
          Viva Salud recrute 01 Coordinateur Bureau Local      Cache   Translate Page      

Viva Salud recrute 01 Coordinateur / Coordinatrice Bureau Local   Niveau d’études: Non précisé Expérience: Non précisé Expire le: 30-09-2018 Viva Salud Kinshasa, RDC Coordinateur / coordinatrice bureau local RD Congo Détails Organisation: Médecine pour le Tiers Monde – Geneeskunde voor de Derde Wereld Site: http://www.vivasalud.be Personne de Contact: anuschka@vivasalud.be Date limite de candidature: 30/09/2018 Type d’offre: Contrat à […]

L’article Viva Salud recrute 01 Coordinateur Bureau Local est apparu en premier et en entier sur Concoursn.com.


          Foot - CON - Le Brésilien Valdo déjà sous pression à la tête du Congo      Cache   Translate Page      
Le Brésilien Valdo a été sévèrement recadré par ses dirigeants après...
          Netflix: cosa vedere se ami viaggiare      Cache   Translate Page      
netflix cosa vedere viaggi

Netflix: cosa vedere se ami viaggiare
VoloGratis.org

Se stai leggendo questo post su cosa vedere su Netflix se si ama viaggiare è perché sicuramente sei già abbonato al servizio di streaming video, se non lo sei ti spiego prima brevemente di cosa si tratta e poi arrivo al succo di questa guida.

NETFLIX: COS'È, QUANTO COSTA E COME FUNZIONA

Come ti dicevo poco fa, Netflix è un sistema di streaming video che funziona su abbonamento.

Ci si abbona collegandosi a questo link e scegliendo uno dei tre piani mensili:

  • € 7,99 per l'abbonamento in qualità standard e solo su un dispositivo alla volta (in pratica se guardi un film o una serie su una tv, non puoi vedere contemporaneamente un altro programma Netflix o su un'altra tv, o sul pc, o sullo smartphone, o sul tablet)
  • € 10,99 per la risoluzione Full HD e per la visione in contemporanea su due dispositivi a scelta
  • € 13,99 per la risoluzione 4K e per visualizzare i contenuti su massimo quattro dispositivi in contemporanea.

C'è anche la possibilità di una prova gratuita di un mese, utile per testare il servizio e decidere in seguito se confermare l'abbonamento pagando il canone mensile.

Il pagamento viene effettuato o con carta di credito o con ricaricabile. Io ad esempio, dopo la prova gratuita di un mese, ho rinnovato l'abbonamento inserendo come metodo di pagamento la ricaricabile.

Una volta stipulato l'abbonamento mensile - o la prova gratuita di un mese - è possibile sin da subito utilizzare Netflix:

  • sulla tv
  • sul pc
  • sullo smartphone
  • sul tablet
  • sulle console per videogiochi (PS3, PS4, WII, Xbox 360 e Xbox One).

Come guardare Netflix sulla TV

Per guardare Netflix sulla tv c'è bisogno di una Smart TV, ossia quel tipo di tv che può essere collegata a internet.

Se il televisore è dotato di connessione wifi è sufficiente connetterla al modem, scegliere o scaricare l'applicazione di Netflix, e guardarsi comodamente i contenuti seduti sul divano o sdraiati sul letto.

Se la tv non possiede una connessione wifi ma solo via cavo è possibile ovviare al problema:

  • o collegando la tv al modem tramite un cavo ethernet
  • o acquistando un lettore per lo streaming che si collega alla porta HDMI e che riceve il segnale wifi dal modem. Io mi trovo molto bene con il Fire Tv Stick di Amazon, ma ci sono anche il Google Chromecast e l'Apple Tv. Il Fire Tv Stick di Amazon è una sorta di penna USB che si inserisce nella porta HDMI del televisore e alla presa elettrica, e che permette di scaricare tante applicazioni tra cui Netflix, e di utilizzare il comodo telecomando incluso nella confezione.

Come guardare Netflix sul pc

Per guardare Netflix sul pc è sufficiente collegarsi al sito web e loggarsi con le proprie credenziali.

Come guardare Netflix sullo smartphone e sul tablet

Per guardare Netflix sullo smartphone o sul tablet basta solo scaricare l'app dedicata disponibile sia per iOS, sia per Android, che per Windows Phone.

La cosa bella di queste applicazioni è che consentono di scaricare film e serie tv sul proprio dispositivo, dando la possibilità di guardarle senza connessione internet, come ad esempio durante un volo aereo, sul treno o in nave.

Veniamo ora al succo del post e al catalogo Netflix sui viaggi.

NETFLIX: COSA VEDERE SE AMI VIAGGIARE. SERIE TV, FILM E DOCUMENTARI

Io che non ho mai amato la tv, da quando ho Netflix non faccio altro che guardare film e serie tv - ne ho viste di bellissime come ad esempio Breaking Bad, 13 Reasons Why, La Casa di Carta, Narcos e Suburra - ma la mia grande passione per i viaggi mi spinge a cercare anche titoli attinenti al viaggio.

Dato che la ricerca su Netflix può essere a volte snervante, sono pronto a segnalarti i titoli secondo me più interessanti.

Dark Tourist

Una serie tv composta da 8 episodi che racconta i viaggi del giornalista David Farrier nei luoghi più oscuri e pericolosi del mondo. Un viaggio che lo porta in luoghi associati a morte e distruzione, come zone di guerra, regioni altamente contaminate dalle radiazioni nucleari, sui luoghi di serial killer, a contatto con santoni e in altri pericolose situazioni.

Curiosa, divertente e scorrevole, ogni episodio dura circa 40 minuti.

Into the Wild

Uno dei film più amati dai viaggiatori di tutto il mondo, anche se ad essere sincero non è tra i miei preferiti.

Scritto e diretto da Sean Penn - e basato sul libro di Nelle terre estreme di Jon Krakauer - raccontata la vera storia di Christopher McCandless, che dopo la laurea abbandona sia la famiglia che un fondo fiduciario, e intraprende un viaggio che in due anni lo porterà ad attraversare gli Stati Uniti fino ad arrivare in Alaska.

Spedizione Felicità

Questo film racconta il viaggio nel Nord America di un regista, della sua fidanzata musicista e del loro cane, a bordo di uno scuolabus riadattato.

Racconti di Luce

Una serie di documentari pazzeschi realizzati da fotografi e documentaristi, che spaziano dalla natura alla cultura dei vari Paesi che compongono il nostro meraviglioso mondo.

Oltre ad essere bellissimi e interessanti sono anche molto scorrevoli, durano circa 23 minuti ciascuno, e sono divisi in due stagioni da 6 episodi l'una.

Africa

Se ami l'Africa non puoi perdere questo viaggio suddiviso in cinque parti che racconta la Savana, il Kalahari, il Congo, il Capo di Buona Speranza e il Sahara. Fai però attenzione, potrebbero farti scattare una voglia incontrollabile di correre ad acquistare un biglietto aereo per il continente africano.

Pianeta Terra

Una serie di documentari (11 episodi da circa 49 minuti ciascuno) premiati con ben quattro Emmy, che trasportano lo spettatore dalle cime dell'Himalaya alle profondità dell'Oceano. Consigliata ai veri amanti della natura.

Paul Hollywod's Big Continental Road Trip

Un famoso chef inglese, appassionato di motori, intraprende un viaggio in Italia, in Francia e in Germania, basato sulle auto e sulla cultura dei tre Paesi. Simpatico e interessante.

Under an Arctic Sky

Un film/documentario di 40 minuti che racconta l'esperienza di sei surfisti sulla costa occidentale dell'Islanda pronti a cavalcare incredibili onde. Consigliato soprattutto a chi sogna di visitare la meravigliosa quanto estrema isola del Nord Europa.

Escape to the Continent

Si tratta di 8 episodi in cui coppie di inglesi decidono di lasciare il Regno Unito per trasferirsi in altri Paesi Europei, e cercando casa entrano in contatto con la cultura locale.

Ainori Love Wagon: Asian Journey

Un docu/reality in 8 episodi che racconta il viaggio in Asia di 8 estranei a bordo di un furgone, che sperano di trovare l'amore e tornare in Giappone con l'anima gemella.

Date da Mangiare a Phil

In questa serie tv  suddivisa in due stagioni (qui chiamate portate) da 6 episodi ciascuna, viene raccontato il viaggio intorno al mondo dell'attore e scrittore statunitense Phil Rosenthal, basato interamente sui cibi e sui prodotti di ciascun Paese che visita. Un modo diverso di vivere il viaggio.

Viaggio in Groenlandia

Questo documentario racconta invece il viaggio di due attori francesi da Parigi a un remoto villaggio della Groenlandia, immergendosi completamente nella cultura Inuit. Consigliato a chi adora le terre artiche.

Da confine a confine

Un film documentario del 2015 che racconta il viaggio di quattro amici a cavallo attraverso il selvaggio West, dal Messico al Canada.

Colombia Wild Magic

Un documentario che ti farà innamorare follemente della Colombia, mostrata in tutta la bellezza della sua biodiversità e dei suoi incantevoli paesaggi.

Una Notte da Leoni (1, 2 e 3)

Tra i film più pazzi e più divertenti che io abbia mai visto. Il primo è ambientato a Las Vegas, il secondo in Thailandia e il terzo tra Arizona, Messico e Las Vegas. Un gruppo di amici in viaggio ne combina di tutti i colori. Risate assicurate!

Questi sono i titoli Netflix per chi ama viaggiare, ne hai già visto qualcuno?

A proposito, colgo l'occasione per farti una domanda: hai invece qualche serie tv da suggerire a me e a Valentina che non c'entri nulla con i viaggi? Dopo aver visto quelle menzionate all'inizio del post non sappiamo cosa scegliere di nuovo. Grazie e buona visione!

L'articolo Netflix: cosa vedere se ami viaggiare sembra essere il primo su VoloGratis.org.


          Petits "arrangements" en Ligue 2: deux anciens patrons de club condamnés      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Paris (AFP) - Des écoutes téléphoniques équivoques, des intermédiaires zélés et un club, Nîmes, déterminé à se maintenir à tout prix en Ligue 2: sept hommes, dont deux ex-patrons de clubs, ont été condamnés jeudi à Paris pour avoir tenté d'arranger plusieurs matches en 2014.</p><p>En fin de saison 2013-2014, le club de Nîmes-Olympique se trouvait au pied du mur, menacé d'une descente en National.</p><p>Ses dirigeants d'alors, Jean-Marc Conrad, président, et Serge Kasparian, co-actionnaire, ont été reconnus coupables d'avoir cherché à arranger le score de plusieurs matches afin d'éviter la relégation de ce club qu'ils venaient de reprendre.</p><p>Le procès, au cours duquel neuf hommes étaient jugés notamment pour association de malfaiteurs en vue de la constitution du délit de corruption sportive, s'était en grande partie basé sur des écoutes téléphoniques plus ou moins limpides - "Commence à machiner, on donnera ce qu'il faut", "Un prêté pour un rendu"...- dans lesquelles le terme "arrangement" était récurrent.</p><p>Face à des prévenus plaidant l'humour d'initiés et la discussion de "café du commerce", ou avançant des définitions très personnelles de l'"arrangement", le tribunal a tenu à "restituer aux propos tenus par les différents protagonistes leur sens clair et logique".Et à faire sienne la définition officielle de ce terme: "Un accord amiable dont l'objet est de régler une situation".</p><p>Pour leur "rôle majeur", les anciens propriétaires de Nîmes Jean-Marc Conrad et Serge Kasparian ont été condamnés à trois ans d'emprisonnement dont 18 mois avec sursis et 50.000 euros d'amende, les peines les plus lourdes.</p><p>Pour son rôle actif d'intermédiaire, Franck Toutoundjian, patron de club amateur, a été condamné à deux ans dont un ferme, et 5.000 euros d'amende.</p><p>Aux yeux du tribunal, cinq matches ont fait l'objet de tentatives d'arrangements: les rencontres de Nîmes contre Bastia (0-0), Dijon (défaite 5-1), Brest (1-1), Caen (1-1) et Créteil (1-1). Faute d'éléments probants, les juges ont écarté deux autres rencontres visées dans les poursuites, contre Istres et Laval. </p><p>Ces tentatives avaient échoué: il n'était pas reproché aux prévenus d'avoir altéré l'issue des rencontres, mais d'avoir essayé.</p><p></p><p>- "Inflexibilité" -</p><p></p><p>S'agissant du match central du dossier, un nul 1-1 contre Caen le 13 mai 2014, qui avait permis aux Normands de monter en Ligue 1 et à Nîmes d'éviter la relégation, l'ancien patron de Caen, Jean-François Fortin, a été condamné à 15 mois avec sursis et 15.000 euros d'amende pour corruption passive.</p><p>Jean-Marc Conrad, qui avait évoqué au téléphone l'intérêt d'un nul avec M. Fortin, a lui été condamné pour "corruption active" pour ce match.</p><p>M. Fortin, ancien membre du conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP), "aurait dû faire preuve d'une parfaite inflexibilité", a souligné le tribunal.</p><p>Celui-ci a reçu sur Twitter le soutien renouvelé de son ancien club, dont il a été débarqué en mai. "L'incompréhension demeure", a tweeté le Stade Malherbe de Caen, qui évolue aujourd'hui en L1, comme Nîmes.</p><p>Pour leurs rôles d'intermédiaires ponctuels, trois autres hommes ont été condamnés à des peines allant de huit mois avec sursis à 10 mois avec sursis et 10.000 euros d'amende.</p><p>Les peines sont globalement conformes à celles requises par le Parquet national financier (PNF).</p><p>Deux des neuf prévenus, dont l'ancien joueur Abdelnasser Ouadah, ont été relaxés.</p><p>Le tribunal a également infligé des interdictions d'exercer toute activité en lien avec le football pendant une durée allant jusqu'à cinq ans - quatre ans pour M. Fortin. </p><p>Les prévenus avaient nié toute intention corruptrice et leurs avocats avaient dénoncé une affaire gonflée artificiellement.</p><p>Ces agissements ne peuvent "que nuire gravement à la légitime confiance que chaque citoyen est en droit d'accorder au déroulement d'une manifestation sportive organisée" et "portent lourdement atteinte à l'honneur des fédérations sportives", a déclaré le président du tribunal.</p><p>Les prévenus condamnés devront verser un euro symbolique et 1.000 euros pour les frais de justice à la Fédération française de football et la LFP, parties civiles.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Aung San Suu Kyi défend l'emprisonnement de journalistes de Reuters      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Hanoï (AFP) - La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a défendu jeudi l'emprisonnement de deux journalistes de Reuters après leur enquête sur un massacre de musulmans rohingyas par l'armée de son pays, s'attirant une nouvelle salve de critiques internationales.</p><p>Tout juste a-t-elle concédé que les militaires auraient pu "mieux gérer" la crise, qualifiée de génocide par l'ONU, qui a conduit à l'exode au Bangladesh de 700.000 membres de la minorité musulmane rohingya depuis l'été 2017.</p><p>Les deux reporters "n'ont pas été emprisonnés parce que c'étaient des journalistes" mais parce que "le tribunal a décidé qu'ils avaient enfreint" la loi, a-t-elle dit lors du Forum économique mondial de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est à Hanoï, commentant pour la première fois ce jugement prononcé le 3 septembre.</p><p>"Si nous croyons en l'État de droit, ils ont tout à fait le droit de faire appel du jugement", a-t-elle préconisé, alors que l'indépendance du système judiciaire birman est sujet à caution.</p><p>"Beaucoup d'observateurs voyaient dans ce procès un test pour la liberté des médias, la démocratie et l'Etat de droit dans le pays.Il est plutôt clair que ce test a échoué", a dénoncé jeudi la cheffe de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini, tandis que le Parlement européen a réclamé la libération immédiate des journalistes.</p><p>"Une fois de plus, Aung San Suu Kyi a faux sur toute la ligne (...) Elle ne comprend pas que l'+état de droit+ implique que soient respectées les preuves présentées à l'audience", a critiqué l'ONG Human Rights Watch, réagissant à cette rare prise de parole de la dirigeante birmane. </p><p>Amnesty International, par la voix d'un porte-parole, Minar Pimple, a fustigé "une tentative honteuse de la part d'Aung San Suu Kyi de défendre l'indéfendable", décrivant ses commentaires comme une "représentation déformée des faits".</p><p>Sean Brain, de la Commission internationale des juristes, ONG internationale ayant suivi de près le procès, a aussi contredit Suu Kyi, dénonçant un procès ayant été "un échec manifeste de l'état de droit".</p><p>La Prix Nobel de la Paix a été très critiquée à l'étranger pour son silence dans cette affaire, au point d'être qualifiée de "porte-parole des militaires" par un haut responsable de l'ONU.</p><p>Campant sur sa ligne de défense, elle s'est aussi montrée imperméable aux accusations contre l'armée birmane venues de l'ONU, qui a parlé fin août de "génocide" de la minorité musulmane des Rohingyas.</p><p>- Blocage du gouvernement -</p><p></p><p>"A posteriori, il y a bien sûr des façons dont la situation aurait pu être mieux gérée", a-t-elle dit en marge du Forum économique à Hanoï.</p><p>Après des mois de blocage par le gouvernement birman, des fonctionnaires de l'ONU ont débuté mercredi une mission en Birmanie afin d'évaluer les conditions d'un éventuel retour des centaines de milliers de Rohingyas qui ont fui le pays.</p><p>Cette mission intervient dans un contexte de grande tension entre la Birmanie et les Nations Unies.</p><p>Des enquêteurs de l'ONU avaient demandé en août que des poursuites soient engagées contre le chef de l'armée et cinq haut gradés.</p><p>La Cour pénale internationale s'était ensuite déclarée compétente pour enquêter sur certains des crimes perpétrés.</p><p>Aung San Suu Kyi est directement visée par le rapport des experts de l'ONU, qui déplore qu'elle n'ait pas utilisé son "autorité morale" pour tenter de faire cesser les atrocités.</p><p>En 2017, sous la menace de l'armée et de milices bouddhistes, plus de 700.000 Rohingyas ont fui le pays.Ils ont trouvé refuge dans d'immenses campements de fortune au Bangladesh.</p><p>Un accord de rapatriement a été signé entre Dacca et Naypyidaw fin 2017, mais le processus est au point mort, les deux pays se rejetant mutuellement la faute.Les réfugiés rohingyas refusent, quant à eux, de revenir tant que leur sécurité et leurs droits ne seront pas garantis.</p><p>Le rapport complet des enquêteurs de l'ONU est attendu le 18 septembre, et la Birmanie sera au centre des attentions lors de la prochaine Assemblée générale des Nations unies.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Russie : un membre des Pussy Riot hospitalisé dans un état grave      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Moscou (AFP) - Un membre des Pussy Riot qui avait envahi la pelouse pendant la finale du Mondial-2018 a été hospitalisé dans un état grave à Moscou, a annoncé jeudi une autre membre de ce groupe russe contestataire, disant ne pas exclure un empoisonnement.</p><p>Selon Veronika Nikoulchina, Piotr Verzilov a commencé à se sentir mal mardi soir, quelques heures après un procès auquel elle comparaissait pour désobéissance envers un policier et auquel il s'était déplacé pour la soutenir.</p><p>"Dans la soirée, il a commencé à se sentir mal.Il a perdu la vue, sa vue s'est obscurcie.On a mis ça sur le compte de la fatigue mais c'est devenu pire ensuite, il ne pouvait plus parler, il ne me reconnaissait pas", a déclaré Veronika Nikoulchina, qui est aussi sa compagne, à la radio Echo Moskvy.</p><p>"Je n'exclus pas la possibilité qu'il y ait eu une intervention extérieure", a-t-elle ajouté, précisant qu'il fallait attendre les résultats des examens médicaux.</p><p>Selon Veronika Nikoulchina, Piotr Verzilov n'avait aucun antécédent médical de ce type et n'avait consommé ni drogue, ni alcool.</p><p>D'abord hospitalisé au service de réanimation toxicologique d'un hôpital du nord-est de Moscou, il a été transféré jeudi en soins intensifs dans un autre hôpital réputé, l'Institut Sklifossovsky.Une employée de cet établissement a confirmé au téléphone à l'AFP qu'il se trouvait "dans un état grave" dans un service où sont traités les cas d'empoisonnement.</p><p>"Notre frère, ami et camarade Piotr Verzilov est en réanimation.Sa vie est en danger.Nous pensons qu'il a été empoisonné", a déclaré le groupe Pussy Riot sur son compte Twitter.</p><p>Veronika Nikoulchina et Piotr Verzilov, qui avait lui aussi comparu cette semaine sous l'accusation d'avoir désobéi à un policier, font partie des quatre membres du groupe Pussy Riot qui s'étaient introduits sur le terrain pendant la finale de la Coupe du monde de football, portant des uniformes de la police.</p><p>Ils avaient été condamnés à 15 jours de prison pour cette intrusion.</p><p>Piotr Verzilov est le fondateur du site internet MediaZona, qui informe sur les procès des défenseurs des droits de l'homme.</p><p>Récemment, il travaillait aussi sur un film avec Alexandre Rastorgouïev, tué en août avec deux autres journalistes en Centrafrique où ils enquêtaient sur la présence dans ce pays de mercenaires russes.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Les principaux risques d'un Brexit sans accord, selon Londres      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Londres (AFP) - Permis de conduire non valables, frais d’itinérance mobile, problèmes juridiques: le gouvernement britannique a publié jeudi une deuxième série de notes techniques analysant les risques entourant l'éventualité d'une absence d'accord avec l'Union européenne pour l'après-Brexit et les remèdes qu'il préconise.</p><p>Parmi les risques déjà identifiés dans de précédentes notes figurent aussi la hausse des frais bancaires et de la paperasse bureaucratique.</p><p>- Permis de conduire, passeport:</p><p>Le permis de conduire britannique pourrait ne plus être suffisant pour voyager dans l'UE, avertit le gouvernement qui souligne que ses ressortissants pourraient être obligés d'obtenir un permis international.Quant à ceux qui choisiraient de s'établir dans un pays de l'UE, il leur faudra sans doute repasser le permis.</p><p>Autre tracasserie à prévoir: les voyageurs devront s'assurer d'une durée de validité de plus de six mois s'ils ne veulent pas se voir refuser l'entrée de l'espace Schengen. </p><p>- Retour des frais d'itinérance mobile:</p><p>La suppression de ces surcoûts payés par l’utilisateur lorsqu’il téléphonait depuis l’étranger depuis juin 2017 au sein de l'UE ne "pourra plus être garantie" aux Britanniques, souligne le gouvernement qui dit qu'il pourrait légiférer pour limiter leur hausse.</p><p>- Problèmes juridiques:</p><p>Il pourrait devenir plus compliqué et coûteux de résoudre certains contentieux transfrontaliers familiaux comme les divorces ou commerciaux, les cours européennes pouvant notamment ne pas reconnaître les jugements émis au Royaume-Uni.</p><p>- Hausse des frais bancaires:</p><p>Les Britanniques pourront être confrontés à "une hausse des coûts et des procédures plus lentes" pour leurs transactions avec le continent, tandis que "le coût de l'usage des cartes bancaires entre le Royaume-Uni et l'UE risque d'augmenter".</p><p>Les consommateurs qui achètent en ligne verraient aussi leurs frais augmenter parce que les colis livrés au Royaume-Uni ne pourront plus prétendre à une TVA allégée.</p><p>- Paperasse:</p><p>Les entreprises commerçant avec l'UE seraient aussi confrontées à une hausse de leurs coûts pour cause de frais douaniers et de paperasse supplémentaires.</p><p>C'est pour cela, qu'elles devraient "si nécessaire, faire les démarches pour renégocier les termes commerciaux reflétant tout changement dans les procédures douanières et taxes, et tout nouveau droit de douane qui pourraient s'appliquer".</p><p>Par ailleurs, les tests de produits menés par des organismes certifiés au Royaume-uni pourront ne pas être reconnus et nécessiter de nouveaux tests par un organisme certifié dans l'UE. </p><p>- Les services financiers:</p><p>Londres met en garde les clients à travers l'Espace économique européen (EEE) sur le fait qu'ils ne pourront plus faire appel aux services d'une banque d'investissement basée au Royaume-Uni tandis que les accords transfrontaliers ne seront plus valides.</p><p>Les banques peuvent éviter les perturbations en mettant en place des filiales dans l'UE, ce que de nombreux établissements ont déjà commencé à faire.</p><p>- Médicaments:</p><p>Le Royaume-Uni quittera l'Agence européenne du médicament mais continuerait de reconnaître les tests et certifications européennes pour éviter une double procédure et une rupture de la chaîne d'approvisionnement.</p><p>Les banques du sang et les producteurs de produits à base de sang continueraient de se conformer aux exigences de l'UE tandis que les lois européennes sur les organes et tissus seront incorporées dans la loi britannique, ajoute le gouvernement selon qui une sortie sans accord risque toutefois de mettre en difficulté les couples britanniques qui font appel au don de sperme pour procréer car ils ne pourront plus faire appel aux banques de spermes européennes.</p><p>Le ministre du Brexit, Dominic Raab, a souligné que le Royaume-Uni allait aussi stocker des médicaments pour six semaines supplémentaires, en plus des trois mois de stocks actuels.</p><p>- Aide humanitaire:</p><p>Le gouvernement britannique continuera de financer les programmes humanitaires actuellement financés par l'UE, "où les organisations britanniques assurent la direction de projet ou sont les seules exécutantes".</p><p>- Tabac:</p><p>Une régulation britannique remplacera la législation européenne.Il faudra aussi introduire une nouvelle iconographie pour les paquets de cigarettes, "les droits pour les photos existantes étant la propriété de la Commission européenne".</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Affaire Skripal : les hommes accusés par Londres disent avoir été à Salisbury en touristes      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Moscou (AFP) - Les deux hommes accusés par Londres d'avoir empoisonné l'ex-espion Sergueï Skripal et sa fille en Angleterre ont assuré jeudi être innocents et n'avoir visité Salisbury qu'en touristes, des propos qualifiés d'"insulte à l'intelligence" par le gouvernement britannique.</p><p>Au lendemain des déclarations de Vladimir Poutine qui les appelait à se faire connaître, assurant qu'ils avaient été identifiés et qu'ils étaient des civils, Rouslan Bochirov et Alexandre Petrov ont accordé une interview à la chaîne de télévision publique russe RT.</p><p>Les deux hommes, qui ressemblent aux photos des deux suspects diffusées par le Royaume-Uni, ont confirmé leurs patronymes et le fait qu'ils avaient visité, le jour de l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille, la ville de Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre, où vivait l'ex-agent double.</p><p>"Nous sommes ceux qui ont été montrés sur les photos : Rouslan Bochirov et Alexandre Petrov", commencent-ils, ajoutant qu'il s'agit de leurs vrais noms, ce dont doutent les autorités britanniques.Mais ils affirment que leur présence à Salisbury, les 3 et 4 mars, relevait de la simple visite touristique.</p><p>"Nos amis nous avaient suggéré depuis longtemps de visiter cette ville fabuleuse", poursuivent-ils, et Rouslan Bachirov de préciser qu'ils voulaient découvrir "la célèbre cathédrale de Salisbury".</p><p></p><p>- "Profondément offensants" -</p><p></p><p>Le gouvernement britannique a vivement réagi à la diffusion de cet entretien, y voyant une marque de "mépris" de la part de Moscou. </p><p>"Les mensonges et les inventions flagrantes proférés dans cet entretien avec une télévision d'Etat russe sont une insulte à l'intelligence du public", a déclaré un porte-parole de Downing Street au cours d'un point presse."Ils sont profondément offensants pour les victimes de cette attaque et leurs proches".</p><p>"La police a clairement énoncé les preuves contre ces deux hommes", a-t-il ajouté."Une arme chimique illégale a été utilisée dans les rues de notre pays.Quatre personnes ont été gravement malades, une femme innocente est morte.La Russie répond avec mépris".</p><p>Selon la version des autorités britanniques, les deux hommes sont des agents du renseignement militaire russe, le GRU.Ils sont d'abord allés en repérage à Salisbury le 3 mars, avant d'y retourner le 4, jour où ils ont contaminé la porte d'entrée du domicile de Sergueï Skripal au Novitchok, un agent innervant d'origine soviétique.</p><p>Rouslan Bochirov et Alexandre Petrov, quant à eux, nient avoir tenté de tuer Sergueï Skripal.Ils expliquent avoir rapidement quitté Salisbury le 3 mars à cause du mauvais temps et de la neige qui tombait ce jour-là et y être repassés le lendemain.</p><p></p><p>- "Petits entrepreneurs" -</p><p></p><p>Quand Margarita Simonian, la rédactrice en chef de RT, leur demande s'ils sont des agents du GRU, les deux hommes répondent énergiquement par la négative, Rouslan Bochirov assurant qu'ils sont de "petits entrepreneurs".</p><p>Ils se sont aussi défendus d'avoir transporté du Novitchok.Selon les services de sécurité britanniques, les agents du GRU ont transporté le poison dans un flacon de parfum pour femme mais cette version "est du délire", s'emporte Alexandre Petrov.</p><p>"Qu'un homme normal emporte avec lui du parfum pour femme, ce n'est pas étrange ?", renchérit Rouslan Bochirov, ajoutant que les douanes britanniques ont "regardé toutes les affaires" et que ce détail aurait fait tiquer "n'importe quel policier".</p><p>Depuis le début, le Royaume-Uni accuse Moscou d'être à l'origine de l'attaque, qui a engendré une grave crise diplomatique entre le Kremlin d'une part, et Londres et ses alliés occidentaux de l'autre.Le 5 septembre, les autorités britanniques ont annoncé avoir émis un mandat d'arrêt européen contre Rouslan Bochirov et Alexandre Petrov.</p><p>Hospitalisés pendant plusieurs semaines, les Skripal ont survécu à l'empoisonnement, ainsi que le policier contaminé en leur portant secours.</p><p>L'affaire a connu un rebondissement en juin quand un couple a été empoisonné au Novitchok à Amesbury, une ville voisine de Salisbury, et une femme de 44 ans a trouvé la mort.Le couple avait manipulé un flacon ressemblant à une bouteille de parfum qui contenait l'agent innervant.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          L'ouragan Florence commence à battre la côte est américaine      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Myrtle Beach (Etats-Unis) (AFP) - De puissantes rafales et une forte houle commençaient jeudi à assaillir la côte est des Etats-Unis à l'approche de l'ouragan Florence, qui menace de déverser des pluies diluviennes et de provoquer une hausse brutale du niveau de l'océan atlantique pouvant provoquer des inondations catastrophiques.</p><p>"Nous sommes totalement prêts pour l'ouragan Florence, tandis que la tempête grossit encore et est plus puissante.Soyez prudents!", a tweeté jeudi matin le président Donald Trump.</p><p>L'ouragan a été rétrogradé dans la nuit de mercredi à jeudi en catégorie 2, sur une échelle Saffir-Simpson qui en compte cinq.Soufflant toujours des vents violents, à 165 km/h, Florence se trouvait à 230 km de Wilmington, sur la côte de Caroline du Nord, à 15H00 GMT selon le Centre national des ouragans (NHC). </p><p>L'ouragan a encore ralenti sa course, à 17 km/h, ce qui le rend d'autant plus dangereux à son arrivée sur la terre ferme puisqu'il déchargera ses pluies torrentielles sur les mêmes régions pendant de longues heures, accentuant le risque d'inondations. </p><p>L'arrivée de l'oeil de l'ouragan sur les côtes a du même coup été retardée jusqu'à vendredi après-midi voire samedi matin, selon l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).Mais les pluies et les vents puissants commencent à se faire sentir.</p><p>Florence menace des millions d'habitants sur les côtes de la Caroline du Nord et du Sud mais aussi à l'intérieur des terres car, outre la hausse du niveau de l'océan, pouvant aller jusqu'à près de quatre mètres, il est gorgé d'eau et pourrait déverser jusqu'à un mètre de précipitations. </p><p>"Ne baissez pas la garde simplement parce que la vitesse des vents a baissé", a averti Brock Long, chef de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema). </p><p>"Les inondations à l'intérieur des terres sont très meurtrières et c'est ce qui va arriver", a-t-il martelé en conférence de presse.</p><p>Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l'abri loin du littoral de la Caroline du Sud, de la Caroline du Nord et de la Virginie.Ces trois Etats de la côte atlantique sont les plus menacés, mais la Géorgie a aussi décrété, mercredi, l'état d'urgence pour débloquer des moyens matériels par précaution.</p><p>- "Tempête destructrice" -</p><p></p><p>"Cette tempête sera destructrice pour la Caroline du Nord", a renchéri Roy Cooper, gouverneur de cet Etat, lors d'une conférence de presse distincte."Nous ne pouvons pas la sous-estimer", car si les vents ont baissé, leur champ s'est étendu.</p><p>Avec en plus la montée de l'océan et les "inondations massives", des "effets catastrophiques seront ressentis au-delà du coeur de la tempête", a-t-il poursuivi.</p><p>Face à ces sombres prévisions, les autorités ont encore appelé les récalcitrants à évacuer."Vous ne pourrez bientôt plus quitter ces lieux", a averti Brock Long. </p><p>La houle gonflait et le vent forcissait jeudi matin sur l'immense plage de Myrtle Beach en Caroline du Sud.</p><p>Rues désertes, stations-essence fermées et fenêtres calfeutrées, la célèbre station balnéaire était transformée en ville fantôme.Seules quelques équipes de sauveteurs s'affairaient aux préparatifs tandis que de rares habitants s'apprêtaient encore à partir. Les autorités avaient appelé à évacuer dès mardi. </p><p>"Ca allait jusqu'à ce que je me lève ce matin et que je voie la ville désertée et je me suis dit +c'est bien réel, peut-être que je devrais partir parce que tout le monde part+", confie à l'AFP Kristin Beard, commerçante de 40 ans tandis qu'elle charge sa voiture.</p><p>- Des semaines sans électricité?-</p><p></p><p>A une centaine de kilomètres au nord, Antonio Ramirez refuse de quitter son logement, à Leland, une localité défavorisée de Caroline du Nord particulièrement exposée aux inondations.Pas question pour ce Salvadorien, employé du bâtiment, de laisser Canelo derrière lui.</p><p>"Les refuges n'acceptent pas les chiens.Je ne veux pas l'abandonner ici.Mais je n'ai pas peur du tout, nous sommes préparés.Et Dieu va veiller sur nous", dit-il avec un grand sourire.</p><p>"L'infrastructure va être endommagée, le courant va être coupé", a pourtant mis en garde Brock Long."Cela pourrait durer des jours, voire plusieurs semaines". </p><p>Selon le fournisseur d'électricité Duke Energy, basé dans la région, entre un et trois millions d'usagers pourraient être victimes de coupures de courant dans les deux Etats de Caroline et les réparations pourraient durer plusieurs semaines.</p><p>Près de 1.000 vols ont déjà été annulés à l'approche de l'ouragan, selon les médias américains. </p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          Soudan du Sud: le nouvel accord de paix accueilli avec prudence      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Juba (AFP) - Las des vaines promesses des dirigeants sud-soudanais et des multiples cessez-le-feu violés depuis le début du conflit fin 2013: le nouvel accord de paix signé la veille par le président Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar a été accueilli jeudi avec prudence, voire scepticisme.</p><p>Obtenu au terme d'un processus de "revitalisation" ayant duré de nombreux mois sous l'égide de l'organisation régionale Igad, l'accord est le fruit d'une intense pression diplomatique, avec notamment un embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies.</p><p>Dans les rues de la capitale Juba, qui ont connu certains des combats les plus violents au début de la guerre puis à nouveau en juillet 2016 lorsque le dernier accord de paix a volé en éclats, peu de Sud-soudanais se sentaient l'envie de célébrer l'accord signé la veille à Addis Abeba, en Ethiopie.</p><p>Susy Williams, directrice de l'Alliance nationale des femmes avocates, résumait l'amertume de beaucoup de ses compatriotes qui avaient célébré l'indépendance du pays en 2011, après une longue guerre contre le Soudan, pour ensuite voir le plus jeune pays du monde s'enfoncer à nouveau dans le chaos, à peine deux ans et demi plus tard.</p><p>Le conflit a fait plusieurs dizaines de milliers de morts et poussé des millions de Sud-soudanais à fuir leurs foyers.</p><p>"Les citoyens pensaient que ces dirigeants ne nous ramèneraient pas vers la guerre parce que ce sont les dirigeants qui se sont battus pour ce pays, ce sont les dirigeants qui nous ont menés vers l'indépendance", rappelle-t-elle, en référence à Kiir et Machar, d'anciens frères d'armes.</p><p>"C'est tout le contraire qui s'est passé: ils nous ont ramené en arrière, ils ont échoué à prendre leurs responsabilités", ajoute-t-elle."Ce sont des gens qui se fichent pas mal de nous les citoyens, ce sont des gens qui ne pensent qu'à leurs fonctions".</p><p>Selon le nouvel accord de paix, M. Kiir reste le président du Soudan du Sud, tandis que Riek Machar retrouve son ancien poste de premier vice-président.</p><p></p><p>- Déjà vu -</p><p></p><p>Une forme de statu quo, avec les mêmes dirigeants aux mêmes postes, qui a déçu également les observateurs étrangers.</p><p>Pour John Prendergast, de l'organisation américaine Enough Project, l'accord d'Addis Abeba comporte "des lacunes significatives".</p><p>"Il manque un véritable contrôle de la présidence, qui dispose d'ores et déjà de pouvoirs immenses, lesquels sont en priorité utilisés pour piller les ressources du pays et déployer une violence extrême contre ses opposants", estime M. Prendergast.</p><p>"Ce nouvel accord de paix n'est pas en mesure de défaire le détournement des revenus de l'Etat puisqu'il confie (les rênes du pouvoir) aux mêmes politiciens corrompus, sans véritable contrôle", ajoute-t-il.</p><p>Deux diplomates en poste à Addis Abeba ont fait part à l'AFP, sous couvert de l'anonymat, de leur prudence.</p><p>"Le scepticisme prévaut", a concédé le premier tandis que pour le second, l'accord de paix "n'est certainement pas parfait".</p><p>Mais pour ces diplomates et plus largement les dirigeants de la région impliqués dans des efforts de paix depuis près de cinq ans, un accord imparfait vaut mieux que pas d'accord du tout.</p><p>"Nous demeurons préoccupés par le niveau d'engagement des parties à cet accord", a ainsi mis en garde le groupe de la "Troika", qui réunit la Norvège, le Royaume-Uni et les Etats-Unis - parrains historiques de l'indépendance du pays et importants bailleurs de fond.</p><p>Et le groupe de demander aux leaders sud-soudanais un "changement d'attitude", faute de quoi l'accord "ne sera pas en mesure d'apporter la paix que le peuple du Soudan du Sud mérite".</p><p>Beaucoup plus optimiste, Xu Jinghu, la représentante spéciale du gouvernement chinois pour les Affaires africaines, a voulu voir dans l'accord de paix "une pratique exemplaire de solution africaine à un problème africain par des Africains".</p><p>Un sentiment qui ne trouvait guère d'écho parmi les Sud-Soudanais interrogés jeudi par l'AFP.</p><p>"L'accord de paix est signé et c'est mieux que pas d'accord du tout, mais je ne pourrai féliciter les parties que si elles le mettent en oeuvre", a ainsi témoigné Mary Nyoka, une enseignante à Juba, échaudée par l'échec du précédent accord de paix (2015) et les violations d'innombrables cessez-le-feu.</p><p>Susy Williams était pour sa part tout à fait pessimiste: "Je ne pense pas qu'il y ait le moindre espoir".</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Afrique

          Choléra au Zimbabwe: 25 morts selon un nouveau bilan, pénurie de médicaments      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Harare (AFP) - L'épidémie de choléra au Zimbabwe a fait 25 morts, selon un dernier bilan officiel du ministère de la Santé jeudi qui fait état d'une pénurie de médicaments.</p><p>Le bilan annoncé mercredi avait fait état de 21 décès.</p><p>Depuis le début de l'épidémie en septembre, "le nombre de morts est de 25", a déclaré le ministre de la Santé, Obadiah Moyo, à la presse."Le nombre de cas a augmenté de 600 pour atteindre 3.766".</p><p>La situation est compliquée par la résistance à deux antibiotiques, ainsi qu'au manque de médicaments, de fluides intraveineux et de vêtements de protection, selon un rapport conjoint du ministère zimbabwéen de la Santé et de l'OMS, qui dénonce des égouts bouchés et un approvisionnement en eau "erratique".</p><p>"Des médicaments appropriés devraient être achetés d'urgence une fois que les raisons de la résistance (aux médicaments) ont été établies", souligne le rapport.</p><p>Dans un communiqué distinct publié jeudi, l'OMS a souligné que l'épidémie "se propageait rapidement à Harare", qui compte plus de 2 millions d'habitants.</p><p>"Quand le choléra frappe une métropole comme Harare, on doit travailler rapidement pour stopper la maladie avant qu'elle n'échappe à tout contrôle", a déclaré le directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, Matshidiso Moeti.</p><p>Selon l'OMS, des cas de choléra ont été confirmés dans six des dix provinces du Zimbabwe, dont Harare.</p><p>Parti du quartier de Glen View dans la capitale, le choléra s'est rapidement propagé à d'autres secteurs de Harare, contraignant les autorités à décréter un état d'urgence sanitaire.</p><p>Les rassemblements publics dans la capitale ont été interdits, une décision qui intervient alors que le principal parti d'opposition, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), doit réunir samedi ses partisans pour symboliquement investir son chef, Nelson Chamisa, comme président "légitime" du pays.</p><p>Le chef de l'Etat sortant, Emmerson Mnangagwa, avait été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle du 30 juillet mais M. Chamisa, son principal rival, a dénoncé des fraudes massives.</p><p>Le choléra est "une excuse" pour interdire le rassemblement de samedi, a estimé jeudi le MDC. </p><p>En raison de l'épidémie, l'université du Zimbabwe à Harare, la plus grande du pays, a annoncé le report de la cérémonie de remise des diplômes prévue vendredi.</p><p>Les épidémies de choléra sont fréquentes au Zimbabwe, où les systèmes de distribution et d'assainissement des eaux sont souvent déficients.</p><p>En 2008, au moins 4.000 personnes étaient mortes du choléra au Zimbabwe.L'épidémie avait éclaté en pleine crise économique, qui avait forcé de nombreux hôpitaux publics à fermer faute de médicaments et de membres du personnel, partis à l'étranger.</p><p>Le président Mnangagwa, qui a succédé en novembre 2017 à Robert Mugabe, resté au pouvoir pendant près de quatre décennies, a promis de relancer l'économie moribonde et d'améliorer les services publics.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Afrique

          Cagridev - Aimée Power      Cache   Translate Page      
Type: 
Vie
Lien Photo: 

          Cagridev - Aimée Power      Cache   Translate Page      
Type: 
Vie
Lien Photo: 

          Blinded by Xenophobia      Cache   Translate Page      

Talking to refugees from Syria, Iraq, Congo, and other troubled countries in the Greek island of Chios almost two years ago brought me close to tears several times. They told me about life under war-torn countries or living under abusive, authoritarian regimes, and about the almost unimaginable hardship they had endured to flee, often with the hope of providing a new future for their children. With my sadness, also came anger, at those who persecuted them and those in receiving countries who failed to recognize their humanity.   

The refugees I talked to invariably expressed their fear of xenophobic attacks. In Athens, I visited refugee families who were afraid to leave home. Racially-motivated attacks were on the rise when I was there. Refugees felt isolated and wished for a chance to integrate into European societies. Many felt very keenly the hostility some of their new Greek neighbors felt towards them, including a tendency to scapegoat them for problems like crime and unemployment.

I could not but think of Greece when I heard of the August 18 attack against Venezuelans in the border town of Pacaraima. Residents attacked Venezuelans living on the street, burnt their few possessions, and forced about 1,200 of them back into Venezuela. The police looked on and did nothing to stop the attack.

In Boa Vista, the capital of Roraima state, Venezuelans living in shelters or on the street said some people insult them from passing cars.

While the federal government has made significant efforts to respond to the inflow of people desperate for food, basic health care, and freedom, it needs to do much more to integrate Venezuelan refugees into society, including providing access to education. The government also needs to speed up its program to voluntarily relocate them to other states. But first, Brazilian authorities should take decisive action against xenophobic attacks. Prosecutors should file charges against those who use violence against Venezuelans and urge police’s internal affairs department to punish officers who fail to perform their duty.

There is not just hate in Roraima. Many locals share their food with Venezuelans and others have opened their homes. This is our chance, as a country, to show our compassion.


          Affaire Commisimpex : la cour d'appel de Paris tranche en faveur de ... - Alwihda Info      Cache   Translate Page      

Alwihda Info

Affaire Commisimpex : la cour d'appel de Paris tranche en faveur de ...
Alwihda Info
La société Commisimpex doit payer la somme de 10.000 euros à l'Etat congolais, au titre des dommages et intérêts. Ainsi en a décidé la cour d'Appel de Paris dans l'arrêt rendu le 6 septembre dernier, dans l'affaire qui opposait la République du Congo à ...

et plus encore »

          World: The Aid in Danger Monthly News Brief - August 2018      Cache   Translate Page      
Source: Insecurity Insight
Country: Afghanistan, Central African Republic, Democratic People's Republic of Korea, Democratic Republic of the Congo, India, Lebanon, Mali, Myanmar, Nigeria, occupied Palestinian territory, Somalia, South Sudan, Syrian Arab Republic, Uganda, Viet Nam, World, Yemen, Zimbabwe

Security Incidents and Access Constraints

Africa

Central African Republic

01 August 2018: In Alindao town, Basse-Kotto prefecture, unspecified assailants killed an aid worker from a local NGO. His motorcycle was found heavily burned nearby. No further details available. Source: United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA) and AWSD

06 August 2018: In Bria town, Haute-Kotto prefecture, the international non-governmental organisation (INGO) Médecins Sans Frontières (MSF) reopened its Bria base and has begun to gradually reintroduce its medical support for the city. Source: aBangui

08 August 2018: In Kaga-Bandoro region, Nana-Grébizi prefecture, an unspecified humanitarian team was robbed three times by unidentified perpetrators while traveling between Dekoa and KagaBandoro villages. Source: ACLED

09 August 2018: In Kaga-Bandoro region, Nana-Grébizi prefecture, another team of humanitarian workers from an unspecified organisation were robbed by armed men while driving on the road between Dekoa and Kaga-Bandoro. No further details specified.
Source: ACLED

11 August 2018: In Kaga-Bandoro region, Nana-Grébizi prefecture, a Red Cross team was robbed by unidentified armed men while traveling between Kaga-Bandoro city and Grevai town. Source:
ACLED

25 August 2018: In Bria town, Haute-Kotou prefecture, two national staff members of an unspecified aid organisation were killed during clashes between anti-Balaka militants and members of the Rassemblement Patriotique pour le Renouveau de Centrafique (RPRC), and eleven other people were injured. It is unknown whether the injuries included aid workers. Source: AWSD

Democratic Republic of the Congo

02 August 2018: In North Kivu province, seven local UN workers were kidnapped when their convoy of vehicles was stopped by armed men just east of Masisi centre. Only the Congolese nationals were kidnapped, while their drivers and vehicles were let go. On August 03, two of the seven kidnapping victims were released, having been seriously assaulted, and a ransom was put out for the remaining staff members.
Source: AWSD

08 August 2018 (Date of article): In North Kivu province, militia violence poses a major challenge for aid workers who have been attempting to vaccinate any and all individuals who may come into contact with someone who has the Ebola virus. Sources: Al Jazeera, Devex and The Guardian

09 August 2018: In Rutshuru town, North Kivu province, militants from the Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) attacked a group from the Norwegian NGO Norwegian Refugee Council (NRC), kidnapping six of the aid workers before releasing them again later the same day. Source: ACLED

19 August 2018: In Tanganyika province, Katanga state, four members of the Red Cross were kidnapped by a group of Hapa Na Pale Mayi Mayi militants. Source: ACLED


          Reprise des travaux sur l’érosion de Ngamakosso      Cache   Translate Page      

Les ouvriers de la société China road and bridge (CRBC) s’activent depuis une semaine à traiter l’érosion de Ngamakosso qui inquiète les populations riveraines. Plus d’une entreprise commise au traitement de ce trou béant n’a pas pu stopper sa progression.  Après plusieurs années d’incertitude, les populations de Ngamakosso qui assistaient impuissantes à l’avancée du ravin semblent voir le bout du tunnel. Le début de la reprise des travaux dans le ravin augure peut être un avenir radieux pour ce quartier menacé de disparaître à cause de  la progression vertigineuse de ce gouffre. Les travailleurs de la société commise à cette tâche s’attelent de prime à bord au terrassement, afin de faciliter l’entrée des engins dans le trou. Ils cassent, en passant, les poches de collecteur en béton et abandonnées par une […]

Cet article Reprise des travaux sur l’érosion de Ngamakosso est apparu en premier sur Vox Congo.


          L’OMS annonce la vaccination contre la fièvre jaune à Pointe-Noire      Cache   Translate Page      

La représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Congo, Fatoumata Binta Diallo a indiqué le 13 septembre à Brazzaville que la campagne de vaccination contre la fièvre jaune était sur le point de commencer à Pointe-Noire.  « Tout est déjà mis en place pour que l’on puisse lutter contre la fièvre jaune dans la localité de Pointe-Noire. Les vaccins sont déjà là et prochainement la compagne de vaccination commencera. Nous devons continuer à mener la sensibilisation pour que les gens puissent avoir des comportements sains et continuer à assainir l’environnement pour éviter ce vecteur et arrêter sa circulation », a fait savoir Fatoumata Bintou Diallo au sortir de son entretien avec la ministre des Affaire sociales et de l’action humanitaire, Antoinette Dinga Dzondo. La […]

Cet article L’OMS annonce la vaccination contre la fièvre jaune à Pointe-Noire est apparu en premier sur Vox Congo.


          DAPHNÉ      Cache   Translate Page      
Nommée artiste féminine d’Afrique Centrale en 2016, elle a depuis sorti son tube Calée et enchaine les concerts et les récompenses aux quatre coins de l’Afrique. Elle vient à Kinshasa entourée d’artistes locaux pour un concert bouillant.
Institut français-Halle de la Gombe

          AFRICAN MUSIC FORUM      Cache   Translate Page      
Organisé par le label de production international Bomayé Musik en partenariat avec l’Institut Français de Kinshasa, l’African Music Forum est un événement professionnel majeur du continent, tourné vers l’économie des musiques actuelles en RDC et en Afrique. Tout au long du Forum : - Des conférences à thème, ateliers d’échange et de formation - Des speed-meetings L’occasion pour les artistes et acteurs du milieu musical congolais de présenter leur travail devant des professionnels internationaux. - Des espaces de créations multiculturelles - Trois soirées de concerts Des prestations scéniques d’artistes locaux et internationaux pour le grand public et les professionnels du secteur.
INSTI

          Mort de Méric: jusqu'à 12 ans requis pour une agression d'une "sauvagerie inadmissible"      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Paris (AFP) - Pour une agression d'une "sauvagerie inadmissible", l'accusation a requis jeudi des peines de 7 et 12 ans contre deux ex-skinheads jugés aux assises pour des coups mortels portés à l'antifasciste Clément Méric en 2013.</p><p>"Vous n'êtes pas jugés parce que vous étiez skinheads, tatoués et militants, vous êtes jugés pour les actes que vous avez commis", a lancé l'avocat général, Rémi Crosson du Cormier, aux accusés.</p><p>La défense a, elle, fustigé un réquisitoire qui "parle beaucoup de politique", notamment quand il décrit des "amateurs de discours de haine", accusés d'un crime qui avait choqué l'opinion et fait de Clément Méric une icône antifasciste.</p><p>"Dès que la politique entre dans le prétoire, la justice en sort", a prévenu Me Antoine Maisonneuve.Avant lui, Me Julien Fresnault a appelé les jurés à se concentrer sur les faits: "des violences réciproques" dans un contexte de tension où "les torts sont partagés".</p><p>Dans la matinée, l'avocat général a demandé la peine la plus lourde à l'encontre d'Esteban Morillo, 25 ans, qui a reconnu être l'auteur des coups fatals à Clément Méric et encourt jusqu'à 20 ans de réclusion pour coups mortels portés en réunion et avec une arme.</p><p>Sept ans ont été demandés pour son co-accusé Samuel Dufour, 25 ans, porteur, selon l'accusation, d'un poing américain ou de bagues, une "arme par destination".</p><p>Une peine plus légère, de quatre ans dont deux avec sursis, a été requise contre Alexandre Eyraud, 29 ans, arrivé plus tard dans la rixe mais dont "la seule présence" a favorisé "l'action collective", selon le magistrat.</p><p>Ce 5 juin 2013, Clément Méric, étudiant de 18 ans et militant antifasciste, s'est écroulé sur le bitume de la rue Caumartin, lors d'une rixe violente et brève entre militants d'extrême gauche et skinheads d'extrême droite, après une rencontre fortuite dans une vente privée de vêtements de la marque Fred Perry.</p><p>"Cette sauvagerie est parfaitement inadmissible", a martelé l'avocat général, décrivant "une bataille voulue qui aurait pu être évitée" si les skinheads n'avaient pas choisi, en sortant du showroom, d'aller "droit" sur les jeunes antifascistes qui patientaient dans la rue "à 29 mètres" de là.Clément Méric, qui se remettait d'une leucémie, ne représentait "aucun danger" pour eux, a-t-il affirmé.</p><p></p><p>- "Gloubi-boulga" -</p><p></p><p>Au contraire, la défense a décrit la "peur" qui monte dans les rangs des skinheads, interpellés par "les rouges" qui les traitent de "nazis" et "préviennent qu'il vont les attendre à dix en bas".</p><p>Que se passe-t-il dans la rue?Qui donne le premier coup?Dans son bref réquisitoire, l'avocat général n'a pas cherché à reprendre un à un les éléments d'un dossier où témoins et expertises se contredisent.Il s'est attaché à convaincre les jurés du caractère collectif du crime, la circonstance aggravante de "la réunion" permettant juridiquement de lier les accusés. </p><p>"Le groupe a été le moteur de la violence le 5 juin 2013.Qu'aurait été Morillo seul?Rien.Qu'aurait été Dufour seul?Rien", a-t-il martelé.Le crime "causé par la violence de l'un est favorisé par l'action des autres": M. Dufour notamment, en "empêchant" les camarades de Clément Méric de venir à son secours, et qu'il demande de condamner pour "complicité de coups mortels" et non comme co-auteur.</p><p>Des affirmations qui font bondir les avocats de Samuel Dufour: "Je ne me résous pas au gloubi-boulga juridique: Dufour ne frappe pas Méric, mais Dufour a une arme.Morillo n'a pas d'arme mais il frappe Méric.Vous mélangez et ça devient: les deux ont porté des coups mortels avec arme et en réunion", a déploré Antoine Vey.</p><p>"Mais vous ne pouvez pas condamner Dufour pour ce qu'il n'a pas fait!Il n'a jamais frappé Méric", a-t-il tonné.</p><p>Dans cette affaire, a rappelé Patrick Maisonneuve, "on ne saura jamais qui a donné le premier coup" et personne "ne peut avoir de certitude" quant à la présence d'une arme.Mais ce qui est certain, c'est que son client, Esteban Morillo a "assumé ses responsabilités" en "reconnaissant immédiatement avoir porté les coups mortels, à mains nues".</p><p>Quant à Alexandre Eyraud, que personne n'a vu donner le moindre coup, les avocats ont plaidé l'acquittement.</p><p>Le verdict est attendu vendredi.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Une

          Le gouvernement allemand reste divisé sur le chef controversé du renseignement      Cache   Translate Page      
Description: 

<p>Berlin (AFP) - Les partis du gouvernement d'Angela Merkel ne sont pas parvenus jeudi à s'accorder sur le sort du chef du renseignement intérieur accusé de relations troubles avec l'extrême droite, un différend qui menace la stabilité de la coalition.</p><p>Les dirigeants des partis au pouvoir ont décidé de reporter à mardi leurs discussions, a annoncé un porte-parole du ministère de l'Intérieur à l'issue d'une réunion de crise d'environ deux heures à la chancellerie.</p><p>Outre Angela Merkel, qui préside l'Union Chrétienne-démocrate (CDU), étaient présents la patronne des sociaux-démocrates Andrea Nahles et le chef des conservateurs bavarois, le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer.</p><p>Le porte-parole a fait état d'une "bonne discussion, sérieuse, menée dans l'objectif d'une poursuite de la collaboration" gouvernementale.</p><p>Avant la réunion, le parti social-démocrate (SPD), sans lequel la chancelière ne peut gouverner, avait réclamé la tête de Hans-Georg Maassen, le patron de l'Office fédéral de protection de la Constitution, chargé notamment de la lutte contre les mouvances extrémistes violentes.</p><p>Critiqué depuis une semaine pour avoir minimisé les débordements de manifestations à caractère raciste et lancé une charge contre la cheffe du gouvernement, Hans-Georg Maassen, soutenu par M. Seehofer, est également soupçonné d'avoir transmis au parti d'extrême droite AfD des informations confidentielles, selon une enquête de la télévision publique ARD.</p><p>Au cours d'une rencontre le 13 juin avec le député Stephan Brandner, il a transmis des éléments chiffrés concernant des suspects islamistes et sur le budget des services de renseignement, affirme ce média jeudi, citant l'élu en question.Ces données, selon ARD, étaient alors encore classées confidentielles.M. Maassen a formellement démenti jeudi. </p><p></p><p>- "Merkel doit agir" -</p><p></p><p>Cette affaire intervient quelques heures après que son supérieur hiérarchique, le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer lui-même en conflit depuis des mois avec la chancelière, lui a publiquement renouvelé sa "confiance". </p><p>Une décision révoltante pour les sociaux-démocrates qui exigent d'Angela Merkel un limogeage.</p><p>"Pour la direction du SPD, il est absolument clair que des mesures doivent être prises.Merkel doit agir maintenant", a affirmé le secrétaire général de ce parti Lars Klingbeil.</p><p>Le SPD juge qu'en cette période d'essor de l'extrême droite avec des manifestations ponctuées de violences et de saluts nazis, l'Office fédéral de protection de la Constitution doit se montrer irréprochable.</p><p>Cette affaire pourrait donc de nouveau déstabiliser la fragile coalition gouvernementale formée en mars après six mois de négociations et qui a failli s'écrouler au début de l'été en raison d'un conflit Merkel-Seehofer.</p><p>Le SPD, laminé aux dernières législatives et peinant toujours à relever la tête dans les sondages, reste tiraillé sur le fait de faire du patron du renseignement allemand un casus belli.</p><p></p><p>- Auditions parlementaires -</p><p></p><p>Ainsi le chef des jeunes sociaux-démocrates, Kevin Kühnert, milite pour que son parti claque la porte du gouvernement si M. Maassen devait rester.A l'inverse, une autre cadre, Eva Högl, a exclu un tel scénario.</p><p>Selon des sources de l'agence de presse allemande DPA, il "n'est pas exclu" que l'intéressé finisse par présenter sa démission. </p><p>M. Maassen est accusé depuis des semaines par une partie de la classe politique et des médias allemands de faire le jeu de l'extrême droite. </p><p>Mais il est vraiment dans la tourmente depuis le 7 septembre pour avoir démenti l'existence des "chasses collectives" d'étrangers dénoncées par la chancelière Angela Merkel après de récentes manifestations à caractère raciste à Chemnitz, dans l'est.Il avait aussi assuré qu'une vidéo à ce sujet était une fausse vidéo, alors que cette dernière était bien réelle. </p><p>Mercredi soir, il s'est expliqué à huis clos devant deux commissions parlementaires et la famille conservatrice d'Angela Merkel lui a apporté son soutien. </p><p>Ses rapports troubles avec l'extrême droite avaient déjà été montrés du doigt début août dans un livre.Une ancienne militante de l'AfD, Franziska Schreiber, avait affirmé qu'à plusieurs reprises M. Maassen avait rencontré des dirigeants de ce parti, leur prodiguant des conseils pour éviter d'être placés sous la surveillance de son service.</p><p>L'AfD a fait une entrée historique au parlement après les législatives de septembre 2017, se nourrissant des craintes suscitées par l'arrivée de plus d'un million de demandeurs d'asile depuis 2015.</p><p></p>

Visuel miniature: 
Visuel: 
Pays: 
Monde

          We finally know how Jeff Bezos will spend his billions      Cache   Translate Page      
TwitterFacebook

The richest person ever has decided to spread the love.

On Jeff Bezos' Twitter on Thursday, the Amazon billionaire shared a statement announcing the creation of his new charitable organization: the Bezos Day One Fund.

As Bezos' wealth ballooned, many have wondered what he was planning to do with all that cash. Despite the fact that philanthropy is one way to justify the otherwise criminal income disparity that Jeff Bezos' fervent faith in capitalism enables, it seemed, oh, uncouth, that Bezos hadn't stepped up in the same way as some of his fellow billionaires. 

Now, we have movement. Bezos will initially invest $2 billion of his $150 billion U.S. dollars into existing homelessness charities and in the development of early childhood education centers via the Fund. Read more...

More about Amazon, Charity, Jeff Bezos, Billionaires, and Tech

          Republic of Congo appeals court releases opposition leader      Cache   Translate Page      
A Republic of Congo court has freed opposition leader Paulin Makaya, who had been under house arrest in Brazzaville since 2015.
          Dangerous Cobalt Mines in Congo Pose Challenges for Big Tech      Cache   Translate Page      
Tech companies are trying to clean up the way they source​ cobalt,​ a key ingredient in batteries for smartphones​, laptops and electric cars​. The mineral is often dug by hand under hazardous conditions in the Democratic Republic of Congo​. Photo: Alexandra Wexler/The Wall Street Journal
          Dangerous Cobalt Mines in Congo Pose Challenges for Big Tech      Cache   Translate Page      
Tech companies are trying to clean up the way they source​ cobalt,​ a key ingredient in batteries for smartphones​, laptops and electric cars​. The mineral is often dug by hand under hazardous conditions in the Democratic Republic of Congo​. Photo: Alexandra Wexler/The Wall Street Journal
          GCORR IN THE NEWS: Congo United Methodists Seek to Eradicate Tribalism      Cache   Translate Page      
By Judith Osongo Yanga Sept. 5, 2018 | KINDU, Congo (UMNS) Article posted on umnews.org Tribalism is no stranger to the Democratic Republic of the Congo, home to 80 million [...]
          Le docteur Mukwégé sera fait docteur Honoris Causa par l'ULiège      Cache   Translate Page      
Le docteur Denis Mukwégé sera fait Docteur Honoris causa par l'Université de Liège. Une belle récompense pour ce gynécologue qui lutte contre les violences faites aux femmes au Congo, où la situation ne s'améliore pas...
          We finally know how Jeff Bezos will spend his billions      Cache   Translate Page      
TwitterFacebook

The richest person ever has decided to spread the love.

On Jeff Bezos' Twitter on Thursday, the Amazon billionaire shared a statement announcing the creation of his new charitable organization: the Bezos Day One Fund.

As Bezos' wealth ballooned, many have wondered what he was planning to do with all that cash. Despite the fact that philanthropy is one way to justify the otherwise criminal income disparity that Jeff Bezos' fervent faith in capitalism enables, it seemed, oh, uncouth, that Bezos hadn't stepped up in the same way as some of his fellow billionaires. 

Now, we have movement. Bezos will initially invest $2 billion of his $150 billion U.S. dollars into existing homelessness charities and in the development of early childhood education centers via the Fund. Read more...

More about Amazon, Charity, Jeff Bezos, Billionaires, and Tech

          André Gide i Stalin      Cache   Translate Page      

(1 vídeo) André Gide va ser un intel·lectual proper a la Unió Soviètica en els anys trenta. Però de seguida es desenganyà dels “èxits” de l’estalinisme. Després d’un viatge a la “pàtria del socialisme” escrigué dues obres que confirmaven la seva ruptura amb la burocràcia que anà consolidant el seu monopoli sobre el poder desfent-se de bona part de la vella guàrdia leninista, els homes i dones que havien fet la Revolució al costat de Lenin i Trotski. (Miquel López Crespí)


André Gide


Per Miquel López Crespí, escriptor


El dietari d’André Gide Diari. Anys 1914-1928, publicat per Edicions 62 en la seva prestigiosa col·lecció “Les millors obres de la literatura universal” (Barcelona, 1993) és molt diferent, en referència a la visió del món i del paper de l’intel·lectual dins la societat de Kafka.

Aquest diari, que també ens permet aprofundir en l’ànima i la lluita de l’escriptor per obrir-se pas en el complicat món de la literatura, serveix igualment per a tenir una visió global del món que va tocar viure a André Gide. En totes les pàgines del Diari, Gide, l’autor de Corydon, fa sentir la seva veu apassionada en la defensa, per exemple, dels soldats francesos que moren en la Primera Guerra Mundial. Gide ens parla sovint dels excessos de l’alt comandament militar que porten els joves a una mort inútil i que podria haver estat evitada. Són apunts que denoten una condemna ben ferma del militarisme. A totes les pàgines del Diari es palesa la presència d’un home combatiu, revoltat contra les injustícies del món que l’encercla. Potser a causa dels problemes que tengué per la seva condició d’homosexual? És ben possible. Per l’ampla condemna social amb que va ser acollida la novel·la Corydon, publicada el 1924? És mal d’especificar. També ho podem incloure entre les causes del seu esperit atent i revoltat.

És evident que Gide és un escriptor que utilitza tota la seva intel·ligència, les armes de què disposa, en aquest cas la ploma, per combatre molts dels aspectes més sagnants de la societat capitalista contemporània, de les nefastes conseqüències, per a les poblacions autòctones, de l’imperialisme franco-belga al Congo i al Txad. Si repassam el seu Viatge al Congo (1927) i Tornada del Txad (1928), trobarem uns relats plens de vida on Gide critica el comportament de les grans companyies capitalistes a les colònies europees establertes a l’Àfrica.

André Gide va ser un intel·lectual proper a la Unió Soviètica en els anys trenta. Però de seguida es desenganyà dels “èxits” de l’estalinisme. Després d’un viatge a la “pàtria del socialisme” escrigué dues obres que confirmaven la seva ruptura amb la burocràcia que anà consolidant el seu monopoli sobre el poder desfent-se de bona part de la vella guàrdia leninista, els homes i dones que havien fet la Revolució al costat de Lenin i Trotski. Aquests llibres eren Retour de l’URSS i Retouches à mon retour de l’URSS. Malgrat aquest atac frontal al sistema estalinista, Gide manté una ferma posició contra el feixisme i de suport a la República Espanyola alhora que participa en campanyes d’activa solidaritat amb els militants del POUM perseguits pels estalinistes a l’estat espanyol. Gide manté molts fronts de combat. Contra la beateria dominant catòlica i la falsa moral burgesa, contra un munt de sectors conservadors i sovint falsament progressistes que l’ataquen per les seves inclinacions sexuals. Recordem també que durant una llarga època es va trobar immers en un conflicte religiós i místic que possiblement mai va solucionar de forma definitiva. Fruit d’aquest combat va ser aconseguir, per exemple, que el Vaticà inclogués la majoria de les seves obres a l’Índex. Atacat pels estalinistes, demonitzat pels catòlics, rebutjat per una bona part del món cultural francès, Gide és un home conflictiu i alhora un ferm lluitador en defensa de les idees que considera justes. Ningú no pot dubtar que el seu tarannà polèmic el portà a crear-se nombrosos enemics. Però, el que el més important, el Diari ens mostra, com hem dit una mica més amunt, un escriptor colpit per l’impacte brutal de la Primera Guerra Mundial. No és un dietari polític, cal fer-ne l’advertència. És un diari, com el de Kafka, com el de Virgínia Woolf, com el de Pessoa i tants d’altres escriptors, que parla, amb estil clar i bell, de literatura, dels problemes de l’escriptor del segle XX, de les dificultats del creador, de les traduccions que fa, dels projectes que vol portar endavant... Per a Gide, com per a tants d’altres creadors, la literatura és una forma de vida, una manera d’estar en el món, de sentir-se humanament viu. En el Diari trobam una preocupació constant pels amics que el front es va engolint, i moren de qualsevol manera, en batalles sense sentit que l’alt comandament planifica sense pensar mai en les vides que es perden. Gide parla en algunes de les pàgines del Diari dels grans desastres, de les matances causades per les imprevisions d’aquest alt comandament, del drama dels refugiats.... Són detalls que mai no trobarem en el diari de Kafka, per exemple. Gide sap combinar molts bé els diversos trets de la seva personalitat. Si un lector llegeix els dietaris de Kafka i de Gide alhora, comparant el que diuen els dos autors, podrà notar la diferència abissal que tenen els dos grans escriptors en parlar de la mateixa època. En algun moment, però, podem trobar situació anímica idèntica; és quan parlen del problema de la creació, del món interior de l’escriptor. Però tot canvia en el moment d’enfocar el món exterior, la realitat que els encercla. Una experiència prou útil és, com indicava abans, fer la lectura de tots dos diaris alhora. Crec que és una experiència summament enriquidora per al lector que la vulgui fer.


          Apartamento novo 55 m² 2 dormitórios uma suíte Vila Guarani      Cache   Translate Page      
435000
Apartamento - 55 m² novo, localizada a 1500 metros do Metrô Conceição, 2 dormitórios uma suíte, vaga para 1 carro, sala para 2 ambientes, cozinha americana, local ventilado, excelente localização.Localizado à 5,5 Km do Aeroporto de Congonhas, 2,0...
2 dormitórios 2 banheiros 55 m2 7.909 BRL/m²
Wed, 05 Sep 2018 16:45:44 +0200
          #queens - grgagrapes      Cache   Translate Page      
❣️Presitage or Just Still Doing Me 💁🏾‍♀️Different Look👀 With a Lil Twist,Creativity🤓, & Full of Only POSITIVE ENERGY❣️✌🏾🤣 💅🏾😎 😜- Grgagrapes ❣️ #Remix #livingmybestlife❤️ #natural #look #imbackbitches #imbackandimbetter #fun #energisedsoul #Queens #Princesses #Graceful #Gratitude #Faith #Love #Selflove #Mabina #Royaltydancers #Bambamboogie #Irish #Congolese #Danca #Model #Child #Of #God #Black #African #Beauity #treatyourself #NotRobots😍😘
          Projet d'assassinat d'un opposant congolais: deux Français inculpés      Cache   Translate Page      
Lyon - Deux Français d'une cinquantaine d'années, soupçonnés d'avoir projeté l'assassinat d'un opposant congolais, ont été inculpés à Lyon (centre-est), a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.Les deux hommes, nés en 1961 et...
          Sur les Grands-Lacs africains, la guerre du poisson a commencé      Cache   Translate Page      
La course-poursuite dure depuis 20 minutes. Une vedette de la marine ougandaise fend les eaux sombres du lac Edouard afin d'appréhender un groupe de pirogues motorisées qui tentent de s'échapper vers les eaux territoriales congolaises. "Arrêtez...
          Projet d'assassinat d'un opposant congolais: deux Français inculpés (Romandie)      Cache   Translate Page      
Lyon - Deux Français d'une cinquantaine d'années, soupçonnés d'avoir projeté l'assassinat d'un opposant congolais, ont été inculpés à Lyon (centre-est), a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.Les deux hommes, nés en 1961 et...


Next Page: 10000

Site Map 2018_01_14
Site Map 2018_01_15
Site Map 2018_01_16
Site Map 2018_01_17
Site Map 2018_01_18
Site Map 2018_01_19
Site Map 2018_01_20
Site Map 2018_01_21
Site Map 2018_01_22
Site Map 2018_01_23
Site Map 2018_01_24
Site Map 2018_01_25
Site Map 2018_01_26
Site Map 2018_01_27
Site Map 2018_01_28
Site Map 2018_01_29
Site Map 2018_01_30
Site Map 2018_01_31
Site Map 2018_02_01
Site Map 2018_02_02
Site Map 2018_02_03
Site Map 2018_02_04
Site Map 2018_02_05
Site Map 2018_02_06
Site Map 2018_02_07
Site Map 2018_02_08
Site Map 2018_02_09
Site Map 2018_02_10
Site Map 2018_02_11
Site Map 2018_02_12
Site Map 2018_02_13
Site Map 2018_02_14
Site Map 2018_02_15
Site Map 2018_02_15
Site Map 2018_02_16
Site Map 2018_02_17
Site Map 2018_02_18
Site Map 2018_02_19
Site Map 2018_02_20
Site Map 2018_02_21
Site Map 2018_02_22
Site Map 2018_02_23
Site Map 2018_02_24
Site Map 2018_02_25
Site Map 2018_02_26
Site Map 2018_02_27
Site Map 2018_02_28
Site Map 2018_03_01
Site Map 2018_03_02
Site Map 2018_03_03
Site Map 2018_03_04
Site Map 2018_03_05
Site Map 2018_03_06
Site Map 2018_03_07
Site Map 2018_03_08
Site Map 2018_03_09
Site Map 2018_03_10
Site Map 2018_03_11
Site Map 2018_03_12
Site Map 2018_03_13
Site Map 2018_03_14
Site Map 2018_03_15
Site Map 2018_03_16
Site Map 2018_03_17
Site Map 2018_03_18
Site Map 2018_03_19
Site Map 2018_03_20
Site Map 2018_03_21
Site Map 2018_03_22
Site Map 2018_03_23
Site Map 2018_03_24
Site Map 2018_03_25
Site Map 2018_03_26
Site Map 2018_03_27
Site Map 2018_03_28
Site Map 2018_03_29
Site Map 2018_03_30
Site Map 2018_03_31
Site Map 2018_04_01
Site Map 2018_04_02
Site Map 2018_04_03
Site Map 2018_04_04
Site Map 2018_04_05
Site Map 2018_04_06
Site Map 2018_04_07
Site Map 2018_04_08
Site Map 2018_04_09
Site Map 2018_04_10
Site Map 2018_04_11
Site Map 2018_04_12
Site Map 2018_04_13
Site Map 2018_04_14
Site Map 2018_04_15
Site Map 2018_04_16
Site Map 2018_04_17
Site Map 2018_04_18
Site Map 2018_04_19
Site Map 2018_04_20
Site Map 2018_04_21
Site Map 2018_04_22
Site Map 2018_04_23
Site Map 2018_04_24
Site Map 2018_04_25
Site Map 2018_04_26
Site Map 2018_04_27
Site Map 2018_04_28
Site Map 2018_04_29
Site Map 2018_04_30
Site Map 2018_05_01
Site Map 2018_05_02
Site Map 2018_05_03
Site Map 2018_05_04
Site Map 2018_05_05
Site Map 2018_05_06
Site Map 2018_05_07
Site Map 2018_05_08
Site Map 2018_05_09
Site Map 2018_05_15
Site Map 2018_05_16
Site Map 2018_05_17
Site Map 2018_05_18
Site Map 2018_05_19
Site Map 2018_05_20
Site Map 2018_05_21
Site Map 2018_05_22
Site Map 2018_05_23
Site Map 2018_05_24
Site Map 2018_05_25
Site Map 2018_05_26
Site Map 2018_05_27
Site Map 2018_05_28
Site Map 2018_05_29
Site Map 2018_05_30
Site Map 2018_05_31
Site Map 2018_06_01
Site Map 2018_06_02
Site Map 2018_06_03
Site Map 2018_06_04
Site Map 2018_06_05
Site Map 2018_06_06
Site Map 2018_06_07
Site Map 2018_06_08
Site Map 2018_06_09
Site Map 2018_06_10
Site Map 2018_06_11
Site Map 2018_06_12
Site Map 2018_06_13
Site Map 2018_06_14
Site Map 2018_06_15
Site Map 2018_06_16
Site Map 2018_06_17
Site Map 2018_06_18
Site Map 2018_06_19
Site Map 2018_06_20
Site Map 2018_06_21
Site Map 2018_06_22
Site Map 2018_06_23
Site Map 2018_06_24
Site Map 2018_06_25
Site Map 2018_06_26
Site Map 2018_06_27
Site Map 2018_06_28
Site Map 2018_06_29
Site Map 2018_06_30
Site Map 2018_07_01
Site Map 2018_07_02
Site Map 2018_07_03
Site Map 2018_07_04
Site Map 2018_07_05
Site Map 2018_07_06
Site Map 2018_07_07
Site Map 2018_07_08
Site Map 2018_07_09
Site Map 2018_07_10
Site Map 2018_07_11
Site Map 2018_07_12
Site Map 2018_07_13
Site Map 2018_07_14
Site Map 2018_07_15
Site Map 2018_07_16
Site Map 2018_07_17
Site Map 2018_07_18
Site Map 2018_07_19
Site Map 2018_07_20
Site Map 2018_07_21
Site Map 2018_07_22
Site Map 2018_07_23
Site Map 2018_07_24
Site Map 2018_07_25
Site Map 2018_07_26
Site Map 2018_07_27
Site Map 2018_07_28
Site Map 2018_07_29
Site Map 2018_07_30
Site Map 2018_07_31
Site Map 2018_08_01
Site Map 2018_08_02
Site Map 2018_08_03
Site Map 2018_08_04
Site Map 2018_08_05
Site Map 2018_08_06
Site Map 2018_08_07
Site Map 2018_08_08
Site Map 2018_08_09
Site Map 2018_08_10
Site Map 2018_08_11
Site Map 2018_08_12
Site Map 2018_08_13
Site Map 2018_08_15
Site Map 2018_08_16
Site Map 2018_08_17
Site Map 2018_08_18
Site Map 2018_08_19
Site Map 2018_08_20
Site Map 2018_08_21
Site Map 2018_08_22
Site Map 2018_08_23
Site Map 2018_08_24
Site Map 2018_08_25
Site Map 2018_08_26
Site Map 2018_08_27
Site Map 2018_08_28
Site Map 2018_08_29
Site Map 2018_08_30
Site Map 2018_08_31
Site Map 2018_09_01
Site Map 2018_09_02
Site Map 2018_09_03
Site Map 2018_09_04
Site Map 2018_09_05
Site Map 2018_09_06
Site Map 2018_09_07
Site Map 2018_09_08
Site Map 2018_09_09
Site Map 2018_09_10
Site Map 2018_09_11
Site Map 2018_09_12
Site Map 2018_09_13