Next Page: 10000

          

Fidschi Inseln: Webcam auf Castaway Island / Fiji

 Cache   
none
          

Compte rendu du Conseil des ministres du 6 novembre 2019

 Cache   
Ouverture de la pêche aux trocas à Uturoa, Tumaraa, Taputapuatea et Tahaa   Le troca est un coquillage introduit en Polynésie française depuis 1957, qui est protégé par une interdiction de pêche permanente sauf pendant les campagnes de pêche autorisées par le Pays. Cette année, suite aux demandes formulées par les municipalités concernées, la pêche aux trocas sera donc ouverte dans les communes suivantes : Uturoa, Tumaraa, Taputapuatea et Tahaa. Sous l’égide des comités de surveillance des espèces animales marines et d’eau douce, la période de pêche est prévue du 11 novembre au 6 décembre 2019 inclus et la vente des coquilles du 7 au 31 décembre 2019 au plus tard. Seuls les pêcheurs issus des communes concernées respectivement et recensés auprès des Comités de surveillance et de gestion seront autorisés à pêcher, et ce dans la limite du quota attribué à leur commune et selon les conditions définies par les comités. Les coquilles, vidées, nettoyées et séchées, dont la taille est comprise entre 8 et 11 cm,  seront proposées à la vente à des négociants. La plupart d’entre elles seront destinées à l’export et finiront en boutons de vêtement. La récolte prévisible pour cette campagne de pêche de trocas est plafonnée à 155 tonnes pour une valeur marchande estimée à près de 30 millions Fcfp pour les populations concernées.   Sept projets d’investissement d’entreprises soutenus par le Pays   Dans le cadre de sa politique de soutien à l’investissement, le Pays a instauré deux dispositifs d’aide aux entreprises : La première mesure porte sur une aide à l’équipement des petites entreprises (AEPE) afin de les accompagner dans leur projet de création ou de développement de leur activité ; Le second dispositif instaure une aide pour la création et la revitalisation des petits commerces et des restaurants (APCR) afin de les accompagner dans leur projet d’amélioration de l’attractivité de leurs points de vente ou de restauration en Polynésie française. Le Conseil des ministres a autorisé l’attribution de 20 320 000 Fcfp d’aides financières afin de soutenir 7 entreprises pour un investissement total de 71 384 346 Fcfp. Ce soutien du Pays permettra la création de 13 emplois dans différents secteurs d’activités tels que la restauration, le commerce alimentaire de proximité, la création graphique, la miroiterie, la maintenance navale, l’affrètement de marchandises ou l’excursion nautique.        Logement : point d’étape et perspective des actions partenariales locales et nationales   Le ministre du Logement et de l’aménagement du territoire a fait un point d’étape sur l’actualité du secteur de l’habitat et notamment le lancement de l’élaboration de la stratégie habitat du 11 octobre dernier qui a mobilisé plus d’une centaine de personnes : les présidents du Pays, de l’Assemblée de Polynésie française et du syndicat pour la promotion des communes de Polynésie française, le Haut-commissaire de la République, les élus de l’assemblée, des membres du gouvernement, de nombreux maires et élus municipaux, les représentants des socioprofessionnels du secteur, de la société civile et des associations.   Les travaux d’études d’élaboration de la stratégie habitat sont désormais engagés jusqu’à la fin de l’année 2020 et vont se dérouler dans chaque archipel pour un diagnostic de la situation de l’habitat, des priorités qui en découlent et convenir du cadre de la politique publique de l’habitat et de sa programmation pluriannuelle pour la période 2020 – 2030.   Par ailleurs, le ministre a tenu à faire un point sur les actions partenariales développées ces deux dernières années avec les principaux partenaires nationaux du secteur de l’habitat, de l’aménagement et de la ville, mais aussi avec le chargé de mission Outre-mer à Matignon et les ministères nationaux en charge du logement, de l’action et des comptes publics et des outre-mer. Des relations professionnelles régulières sont désormais bien établies avec l’Union Sociale pour l’Habitat, le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), avec la Fédération nationale SOLIHA œuvrant dans le domaine de la rénovation de l’habitat privé et la lutte contre l’habitat précaire ainsi qu’avec le groupe « Action Logement » en matière de financement du logement des salariés dans le cadre du Plan logement outre-mer. Ces échanges réguliers ont été l’occasion de mieux faire connaître les initiatives prises et les actions concrètes de partenariat utiles à la Polynésie française. Ainsi plusieurs missions d’appui et de rencontres au plan local sont prévues d’ici à la fin de l’année : Un appui technique de la fédération SOLIHA (11 au 28 novembre) dans le domaine de la rénovation du parc de logements privés, cœur de métier de cette fédération nationale regroupant 150 structures locales adhérentes spécialisées, en métropole et en outre-mer. Cette mission vise à partager des retours d’expériences et échanger sur la situation de l’habitat privé en Polynésie et sur les mesures à prendre en matière de traitement de l’habitat privé dégradé. La poursuite de l’élaboration d’un plan de lutte contre l’habitat indigne (12 au 29 novembre) programmée avec le CGEDD. Soraya Daou, en charge des questions d’habitat indigne au CGEDD interviendra dans le cadre de travaux techniques sur les approches de traitement de l’insalubrité et d’habitabilité de l’habitat. Un séminaire d’appui technique au programme de rénovation urbaine (début décembre 2019) Ce séminaire organisé en partenariat entre le Syndicat Mixte du Contrat de Ville et la DHV, avec le soutien de l’Ecole de la Rénovation Urbaine (entité fédérée au sein de l’USH) porte sur la gestion des projets de rénovation urbaine à l’attention des services et établissements du Pays, des communes et de l’Etat, ainsi que des partenaires associatifs. La visite du président du Groupe Action Logement : Bruno Arcadipane a tout récemment confirmé l’intérêt d’un partenariat avec la Polynésie française dans le cadre de la mise en place du « Plan d’Investissement d’Avenir - PIV » mobilisant 9 milliards d’euros au plan national, dont 1,5 milliards en outre-mer pour financer le logement des salariés. La Polynésie française est partie prenante du plan logement outre-mer.     Voyage de préparation des candidates à Miss France 2020   Un point sur le soutien et le partenariat de la Polynésie française à l’organisation du voyage de préparation des candidates au concours de Miss France 2020, qui se tiendra en décembre prochain, a été présenté en Conseil des ministres. Ce partenariat fait suite à l’élection de Vaimalama Chaves, Miss Tahiti 2018, au titre de Miss France 2019. La convention de partenariat a été signée le 1er octobre dernier avec le comité Miss France, Air Tahiti Nui (transporteur officiel), le groupe Intercontinental – Polynésie française (hébergeur officiel) ainsi que Tahiti Tourisme. Les 30 candidates arriveront le soir du dimanche 17 novembre à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, avec l’équipe technique du comité Miss France ainsi que des médias français, soit une délégation de 75 personnes. Ils séjourneront en Polynésie française jusqu’au 26 novembre. Une conférence de presse est prévue le lundi 18 novembre, de 10 h à midi, à la Présidence de la Polynésie française. A cette occasion, le comité Miss France présentera les candidates lors d’un défilé ouvert au public. Les candidates à l’élection de Miss France participeront aussi à une soirée caritative organisée par l’association « Les Marraines de Tahiti », prévue le 19 novembre à l’hôtel l’InterContinental Tahiti. Il s’agit ainsi de surfer sur le succès de Miss France pour accompagner la visibilité de la destination sur le marché métropolitain. Pour cela un programme mettant en valeur la diversité culturelle des îles, la beauté des paysages et de l’environnement ainsi que la particularité océanique de Tahiti et ses Îles a été concocté. Les candidates et les médias pourront ainsi apprécier des prestations de danses pa’umotu à l’arrivée, de danses marquisiennes durant leur séjour à Tahiti ainsi que de ‘ori Tahiti. Des activités culturelles et de sensibilisation à l’environnement seront aussi organisées. Durant leur séjour les candidates seront évaluées sur leur prestance, leur culture générale et leur condition physique. Le voyage sera couvert par 9 médias qui produiront des images et articles sur la préparation des candidates ainsi que la destination.   Tournage du jeu « La Carte aux trésors » en Polynésie   Un voyage de repérage a été organisé du 18 au 26 août derniers. Ce déplacement de la société Adventure Line, producteur de l’émission, a permis d’identifier les sites et prises de vues pour le tournage de l’émission prévu d’ici la fin de l’année. La production a été satisfaite de ce premier déplacement avec des techniciens de France 3 et la chaîne se réjouit pour sa part de pouvoir diffuser cette émission à l’antenne au printemps 2020. Dans le jeu la « Carte Aux Trésors », 2 candidats s’affrontent au cours de 4 énigmes pour tenter de décrocher un trésor. Ces 4 énigmes permettent de faire 4 focus sur la zone de jeu déterminée. Pour se déplacer les 2 candidats ont à leur disposition un hélicoptère et doivent se faire aider par la population locale. L’émission se déroule en 3 parties chronométrées et, lors des phases de jeux, l’émission est rythmée par des reportages sur la région visitée. En termes d’audience et d’impact audiovisuel, la « carte aux trésors » représente une moyenne de 3 millions de téléspectateurs plaçant l’émission comme le programme le plus performant de la case « mercredi 21 heures » sur France 3. L’émission est présentée par l’animateur Cyril Féraud. C’est un public familial qui constitue la majorité des téléspectateurs avec également une bonne audience sur la tranche des 10-24 ans.   A émission exceptionnelle, dispositif exceptionnel, une zone de jeu immense est ainsi prévue pour présenter au public un large aperçu de l’archipel de la Société et faire découvrir les charmes, la culture et les spécificités de ses différentes îles. L’équipe se compose de 26 personnes venant de métropole (animateur, candidats, cadreurs vidéo, ingénieurs du son, ingénieurs vision, logisticien, direction de production et chargés de production, rédacteur en chef et auteur, régisseur général) et de 11 personnes recrutées en Polynésie (fixeur, régisseurs, maquilleuse, pilotes, techniciens, pilote bateau et matelot). Les équipes sont transportées par Air Tahiti Nui, partenaire exclusif de l’émission. Les 3 hélicoptères sont loués à Tahiti Nui Helicoptères, les transferts inter-îles étant effectués par Air Tahiti. Ce partenariat participera grandement à la visibilité et la promotion de la destination en métropole. Les voyagistes français confirment que ce type de production participe à l’augmentation des demandes de réservation. Compte tenu des audiences de l’émission, de sa notoriété, il s’avère qu’à l’issue des diffusions les régions mises en valeur ont constaté à la fois une hausse des fréquentations des sites web consacrées à la zone visitée, une hausse des demandes d’information auprès des sites présentés dans l’émission, une hausse des réservations et visites sur les sites touristiques concernés et une hausse des réservations hôtelières.     Mission d’accueil et d’information de Tahiti Tourisme – Fare Manihini   Le département des opérations locales du Tahiti Tourisme a évolué en direction des opérations locales en fin d’année 2017, considérant l’importance du marché local et pour permettre au groupement d’assurer au mieux ses missions telles que : accueillir, orienter et informer les visiteurs, promouvoir la destination en Polynésie française, animer la vie locale tout au long de l’année par la création, production ou le soutien à l’organisation d’événement, sensibiliser la population au tourisme et animer les comités du tourisme. La direction des opérations locales est constituée d’une directrice et de 9 agents, dont 1 sur Raiatea. Pour sa mission d’accueil, d’orientation et d’information, le Tahiti Tourisme dispose de 4 points d’accueil et d’information. Au total ce sont près de 45 000 visiteurs qui se seront rendus dans les différents points d’information. Les Américains composent la majorité de ses visiteurs, suivis des métropolitains, des autres européens et des résidents avec près de 3 500 visiteurs. Le comptoir de la gare maritime, à Papeete, était installé depuis 2016, permettant d’informer et d’orienter le flux touristique en partance, ou en provenance, de Moorea. Dans le cadre de la construction de nouveau terminal de croisière, les services d’accueil et d’information sont maintenant assurés sous un chapiteau provisoire situé en face de l’épi nord du quai des paquebots. Le comptoir de l’aéroport de Tahiti-Faaa est quant à lui installé depuis 2018 pour répondre à l’augmentation du flux de passagers liée à l’arrivée des nouvelles compagnies. Depuis l’ouverture, près de 3 300 touristes se sont rendus à ce guichet d’informations. Le bureau de Raiatea est, lui, localisé à la gare maritime d’Uturoa. Compte tenu du volume de touristes accueillis, Tahiti Tourisme a souhaité se doter d’un outil permettant de donner aux touristes et à la population un niveau de confort optimal. C’est la raison pour laquelle Tahiti Tourisme a repris le bail de l’ancienne agence Socredo Tiare située sur le front de mer de Papeete, au niveau du quartier du commerce. Ainsi, ce sont 146m² qui seront dédiés à l’accueil et à l’information touristique sur la base d’un design mêlant modernité et traditions. D’une part, la culture et le patrimoine seront mis en avant avec l’exposition permanente d’œuvres réalisés par les élèves du Centre des Métiers d’Art avec qui Tahiti Tourisme souhaite développer un partenariat à long terme. D’autre part, des produits locaux seront également exposés. L’espace sera réparti en deux grandes zones : la partie avant, composées de 3 espaces, dédiée à l’accueil des touristes a été conçue pour que les personnes à mobilité réduite puissent y accéder facilement, un premier espace d’accueil incluant un desk en bois local et nacres derrière lequel les touristes trouveront l’ensemble des informations disponibles et par un second espace de détente pourvu de fauteuils dans lesquels les touristes pourront se détendre et profiter du Wifi offert et un troisième espace « boutique » dans lequel les produits dérivés de la marque Tahiti Et Ses Îles seront vendus (parapluies, mugs, gourdes réutilisables…).  La partie arrière du local ne sera pas accessible au public mais offrira au personnel de Tahiti Tourisme dédié aux opérations locales un espace de travail optimisé. Les travaux devraient démarrer ce mois-ci pour une durée de 3 mois environ, avec une livraison prévue en janvier 2020. Le coût des travaux, mobilier compris, est estimé à 45 millions Fcfp. Ils seront financés sur fonds propres par Tahiti Tourisme.     Subvention de fonctionnement pour le Comité polynésien des maisons familiales rurales   Le Conseil des ministres a octroyé une subvention d’un montant de 87 millions Fcfp au comité polynésien des maisons familiales rurales (CPMFR) au titre de l’année 2019 pour ses dépenses de fonctionnement. Créé en 1980, le CPMFR, qui fonctionne également sous le régime d’une association de type loi 1901 est, en tant qu’entité fédératrice des huit maisons familiales rurales (MFR), chargé du suivi administratif, financier et pédagogique. En effet, il a notamment pour objet de favoriser une approche globale des questions relatives aux formations dispensées dans les classes de 4e, 3e, CAPA, selon un rythme approprié par alternance. Il apporte également un appui logistique aux MFR. Il définit et met en oeuvre, en partenariat avec les MFR, la politique de recrutement, de formation et d'encadrement pédagogique des moniteurs. Le comité est, par ailleurs, l’interlocuteur privilégié de l’union nationale des MFR, d’éducation et d’orientation. Constituées en association, les (MFR) comptent huit structures de formations réparties sur l’ensemble de la Polynésie française à savoir, 4 structures sur Tahiti et 1 structure sur les îles de Huahine, Tahaa, Hao et Rurutu. Elles sont directement financées par l’Etat sur la base de leur quota d’élèves fixé à 480, en application de la convention quinquennale 9 juillet 2009 relative au fonctionnement des maisons familiales rurales (MFR) de Polynésie française. Ainsi, entre 2016 et 2019, la population scolaire des MFR s’est élevée en moyenne à 441 élèves. Pour l’année 2018, la subvention de l’Etat s’est élevée à 211 337 211 Fcfp pour le fonctionnement des MFR et 47 020 974 Fcfp pour les bourses des élèves, soit un montant total de 258 358 185 Fcfp.   Développement de la Grande Plaisance   Le ministère du Tourisme entend développer le secteur de la Grande Plaisance en Polynésie. Dans cette perspective, l’une des premières actions de 2019 de Tahiti Tourisme a été le jumelage avec le Yacht Club de Monaco ainsi que leur participation conjointe au Yacht Show de Singapour en mars dernier. Tahiti Tourisme a ainsi mis en œuvre ses actions de développement de la visibilité dans ce secteur avec les événements suivants : participation au Monaco Yacht Show du 25 au 28 septembre, participation au séminaire charter de l’International Yacht Broker Association le 9 octobre, et présentation des résultats de l’étude d’impact économique de la Grande Plaisance 2019. Organisé en Principauté de Monaco, le Monaco Yacht Show présente, chaque année, plus de 100 superyachts uniques et exceptionnels construits par les plus grands chantiers navals au monde et accueille les acteurs majeurs du yachting.   En septembre, l’industrie du yachting s’est réunie aussi à Monaco où une quarantaine de nouveaux lancements sont dévoilés en première mondiale chaque année. 600 sociétés exposantes et partenaires participent à l’événement. Cette année, Tahiti Et Ses Iles a disposé pour la première fois d’un stand sur le salon professionnel de la Grande Plaisance, partagé avec la marina Port Denarau de Fidji. Tahiti Tourisme a en effet décidé de s’allier à la marina Port Denarau, elle-même soutenue par Tourism Fiji, afin de promouvoir la région pacifique auprès des Superyachts. Etant donné l’attention générée par la coupe du monde de rugby au Japon cette année, les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ainsi que l’America’s Cup en Nouvelle-Zélande en 2021, la coopération s’avère essentielle afin de pouvoir proposer aux Superyachts un itinéraire régional complet. Le 9 octobre, Tahiti Tourisme a aussi participé au séminaire charter de l’International Yacht Broker Association (IYBA), en Floride. Ce séminaire a également été l’opportunité pour Tahiti Tourisme de sensibiliser les professionnels de ce secteur à l’importance de la préservation des ressources marines et à la protection des espèces végétales et animales.  Les Coral Gardeners se sont joints à Tahiti Tourisme dans cette démarche de sensibilisation, en mettant l’accent sur la préservation des récifs coralliens. De nombreux propriétaires de Superyachts ainsi que les clients charter sont très sensibles à cette cause, et cette intervention permettra de positionner la destination comme un exemple en la matière. La réalisation d’une étude sur les retombées économiques de la Grande Plaisance en Polynésie française était aussi l’une des priorités de Tahiti Tourisme pour 2019. Avec l’aide d’un comité de pilotage constitué de l’ISPF (Institut de la statistique de la Polynésie française), du service du tourisme, de Tahiti Tourisme et de membres du Cluster Superyacht, l’agence londonienne The Superyacht Agency a été sélectionnée fin 2018 pour réaliser cette étude. Deux aspects sont abordés dans l’étude : d’une part l’impact économique consistant en un questionnaire envoyé à une base de 325 superyachts. L’étude livrée en juin 2019 démontre que chaque année, la cinquantaine de Superyachts qui visitent les eaux polynésiennes génèrent un peu plus de 2,8 milliards Fcfp de retombées économiques, soit environ 2,8 millions Fcfp par visiteur (1 100 visiteurs en moyenne par an). En comparaison, un touriste « terrestre » dépense un budget moyen de 270 000 Fcfp en Polynésie française. Un second questionnaire sur la perception de la destination a été envoyé à un échantillon de professionnels internationaux du secteur composé principalement de capitaines, de propriétaires de yachts, de manager de yachts et de courtiers en charter. Cette enquête permettra notamment à la destination d’ajuster sa stratégie de promotion et de développement de la Grande Plaisance au niveau local. A titre d’exemple, pas moins de 120 superyachts ont exprimé à ce jour leur intérêt de se rendre en Nouvelle-Zélande pour l’America’s Cup : il s’agit d’une véritable  opportunité pour Tahiti Et Ses Iles qui se situent sur leur route.   La Polynésie restitue les terres de Rurutu et Rimatara   Historiquement, aucune procédure de revendication des terres n’a été mise en place dans les îles de Rurutu et Rimatara. Ainsi, en l’absence de délivrance de titre foncier au profit des habitants de ces îles, les biens fonciers de Rurutu et Rimatara sont considérés comme des « biens sans maître » intégrés au patrimoine du Pays.   Les habitants de Rurutu et Rimatara doivent donc nécessairement recourir à la procédure de reconnaissance de propriété notamment par prescription acquisitive trentenaire. Or cette procédure s’avère souvent très longue et coûteuse, celle-ci passant nécessairement par une procédure devant la justice rendant fréquemment indispensable le recours à un avocat.   C’est ainsi pour pallier ce « vide juridique historique », qu’il est proposé l’instauration d’une procédure exceptionnelle et temporaire spécifique aux îles de Rurutu et Rimatara tendant à la délivrance de titres de propriété.   Le projet de loi du Pays visant à organiser le titrement de certaines terres sises à Rurutu et Rimatara, archipel des Australes, Polynésie française permettra la cession à titre gratuit de biens relevant du domaine privé de la Polynésie française, en dehors de toute action en revendication de propriété devant le tribunal foncier.   Ce projet permettra à terme de rendre 1 882 parcelles cadastrales couvrant une superficie de 14 194 434 m² à Rurutu et 844 parcelles cadastrales couvrant une superficie totale de 4 422 800 m² à Rimatara.    Organisation de formations destinées aux professionnels du secteur primaire   L’année dernière, la Chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) a organisé dans les cinq archipels de la Polynésie le séminaire « vers une amélioration de l’efficacité du mouvement participatif », lequel a permis d’identifier les besoins en matière de formation des professionnels. Plusieurs thématiques de formation ont été retenues comme prioritaires par les agriculteurs. La CAPL a mis en place la première session de formations au quatrième trimestre de cette année, en sélectionnant deux thématiques par archipel qui seront dispensées  dans les trois îles comptabilisant le plus d’agriculteurs et pêcheurs lagonaires inscrits au registre de l’agriculture et de la pêche lagonaire. Dispensée à titre onéreux sur la base des tarifs fixés par la chambre, chaque session accueille 12 stagiaires. Les tarifs appliqués sont de l’ordre de 2000 Fcfp pour les titulaires de carte professionnelle et de 10.000 Fcfp pour les non titulaires de carte professionnelle. La durée de chaque formation sera de 24 heures, étalée sur 3 à 4 jours.   Formations à la transformation Les formations porteront sur la transformation des fruits et légumes, des produits de la pêche et de la cocoteraie. Les participants découvriront de nouvelles possibilités pour transformer et valoriser leurs produits. (Inscription auprès de Food&CookLab)   Île Dates Transformation des fruits et légumes Rurutu 28, 29 et 30 Octobre Tahaa 05, 06 et 7 Novembre Tubuai 05, 06 et 07 Novembre Raiatea 08, 09 et 11 Novembre Huahine 13, 14 et 15 Novembre Ua Pou 18, 19 et 20 Novembre Rimatara 19, 20 et 21 Novembre Nuku Hiva 03, 04 et 05 Décembre Hiva Oa 06 ap-m, 07, 09 et 10 mat Décembre     Transformation des produits de la pêche Fakarava 02, 04 et 05 Novembre Rangiroa 07, 08 et 09 Novembre Kaukura 02, 03 et 04 Décembre     Transformation des produits issus du cocotier Kaukura 28, 29 et 30 Novembre Rangiroa 09, 10 et 11 Décembre Fakarava 12, 13 et 14 Décembre   Formations à la gestion de l’exploitation et de groupement agricole    Les formations portent sur les outils pour améliorer la gestion de son exploitation, et assurer un fonctionnement efficace d’un groupement agricole. (Inscription auprès du CFPA de Opunohu - Moorea)     Île Dates Tahaa 28 au 31 Octobre Raiatea 4 au 7 Novembre Hiva Oa du 25 au 29 Novembre Ua Pou 2 au 6 Décembre Nuku Hiva 9 au 13 Décembre                 Formations à l’agriculture biologique   Les formations portent sur l’agriculture biologique, les techniques et les démarches pour devenir agriculteurs bio. (Inscription auprès du CFPA de Opunohu - Moorea)     Île Dates Rimatara 25 au 28 Novembre Rurutu 2 au 6 Décembre Tubuai 9 au 13 Décembre       Complément à la liste des produits utilisés en agriculture biologique exonérés de droits et taxes à l’importation   La volonté du gouvernement est de développer et de promouvoir l’agriculture biologique pour assurer à la population une alimentation plus saine et de qualité. En complément des aides financières consenties aux agriculteurs engagés dans une démarche d’agriculture biologique, le Conseil des ministres a souhaité exonérer de droits et taxes à l’importation certains produits utilisables dans ce mode de production Bio. La liste des produits importés utilisés en agriculture biologique a ainsi été complétée par de nouveaux insecticides et herbicides composés d’extraits de végétaux afin d’inciter le remplacement de pesticides chimiques par d’autres, moins nocifs à la fois pour l’utilisateur et l’environnement. Près d’une vingtaine de catégories de produits biologiques (semences, engrais, pesticides, insecticides, herbicides, matériels…) proposés dans les commerces sont d’ores et déjà exonérés de droits et taxes à l’importation, afin d’en baisser le coût d’achat pour les agriculteurs.   Convention avec l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO)   La Polynésie française possède des produits du terroirs et des savoir-faire uniques qu’il faut valoriser et protéger. Des logos ajoutés sur l’emballage aident le consommateur à identifier ces produits originaux ou de qualité. Un projet de loi du Pays est en cours d’adoption, visant à instaurer en Polynésie française, pour les produits agricoles, forestiers, de l’artisanat traditionnel ou alimentaires et les produits de la mer, trois signes d’identification de la qualité et de l’origine, appellation d’origine, indication géographique, et label qualité supérieure » équivalent du  « label rouge » en métropole par exemple. Au titre du soutien de l’Etat pour le développement de l’agriculture en Polynésie française, des discussions ont été engagées avec l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) afin d’arrêter les principes d’une collaboration avec les services techniques du ministère de l’Economie verte. En ce sens, le Conseil des ministres a approuvé un projet de convention-cadre fixant 4 axes prioritaires d’intervention : Conseil juridique sur la démarche « signe de qualité » menée par la Polynésie française Veille juridique sur les marchés extérieurs à la Polynésie française, des produits disposant de signes de qualité officialisés  (le seul produit concerné actuellement est le monoï de Tahiti) Expertise et proposition d’actualisation du signe de qualité « appellation d’origine » existant pour le monoï de Tahiti Appui à la création de « signes de qualité » de type AOP/IGP sur les filières Vanille de Tahiti (AOP), Rhum (IGP) et autres filières à fort potentiel, tel que notre huile de coco vierge, le miel ou encore le tamanu.     Noël des solidarités le 7 décembre dans les Jardins de Paofai   Sur proposition du ministre de la Famille et des Solidarités, en charge de l’égalité des chances, la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE) organisera en décembre prochain, le « Noël des solidarités ». Cet événement sera ouvert à tous, dans les jardins de Paofai, le samedi 7 décembre, de 12h30 à 17h30.   En 2017 l’évènement a rassemblé près de 750 enfants placés en foyers et familles d’accueil et, en 2018, ce sont plus de 1500 enfants qui ont répondu présents pour ce rassemblement.La DSFE réitère donc cette année l’opération Noël des Solidarités, sous la thématique du développement durable et de l’éducation au respect de notre fenua. Les enfants seront accompagnés par leurs familles ou des accompagnateurs (accueillant familial agréé, encadrant institutionnel, familles d’accueil tiers, feti’i). Des activités adaptées seront proposées par tranche d’âge. Pour les 0 à 6 ans : manèges, ateliers de maquillage, ateliers créatifs, jeux de pêche aux canards, jeux de balles, ateliers créatifs, bouée gonflable, cible de football géante, bubble foot sur l’espace du « beach soccer », pouponnière. Pour les 7 à 12 ans : ateliers de maquillage, atelier de tawashi, ateliers créatifs, stand de « ‘aumoa », jeu de piste, activités de sensibilisation sur la préservation de l’environnement, tatouage pailleté éphémère, stand d’onglerie. Pour les 13 à 21 ans : stand de boxe anglaise, d’escrime, de boxe thai « vahine », d’onglerie, de MMA, de ju jit su, de slackline, de fitness et de parcours du combattant proposé et animé par le RSMA. De plus, une animation continue sera programmée sur la scène centrale. Il y sera présenté des tours de magie, de clown, de chant, des prestations de danse hip-hop/jazz, avec l’orchestre du Conservatoire artistique de Polynésie française et un groupe de musique. L’organisation de cette manifestation est possible grâce à la mobilisation d’un grand nombre d’acteurs de la société polynésienne, tant du secteur privé que de la société civile.   Présentation du plan pour la paix  « Nuna’a Ma’ohi ‘Aihau, Polynésiens artisans de paix » La ministre de la Famille et des solidarités a présenté en Conseil des ministres le plan pour la paix baptisé « Nuna’a Mao’hi ‘Aihau, Polynésiens artisans de paix ». Le but est de remettre au cœur de la société des valeurs telles que la dignité, la famille, la qualité des relations humaines et du cadre de vie, l’équité et la paix. Pour atteindre cet objectif, le plan « Nuna’a Mao’hi ‘Aihau, Polynésiens artisans de paix » se déploie selon les orientations stratégiques suivantes : Un plan d’urgence sociale pour la dignité de tous. Il s’agit d’actions visant à répondre aux besoins urgents des personnes en situation de vulnérabilité afin de leur permettre, par un accompagnement adapté, de prendre ou reprendre leur vie en main et apporter, eux aussi, leur contribution active et personnelle à la vie de la société. Un plan de développement humain pour déployer le plein potentiel de chaque vie humaine et ancrer les racines du peuple polynésien dans ses valeurs et son identité. Des besoins de repères se font durement sentir dans l’éducation des enfants et dans la construction confiante de l’avenir des jeunes avec un besoin urgent d’équité et de solidarité pour les personnes discriminées. Ce plan sera mis en place par une importante campagne de communication et de formation et par des événements porteurs. Un plan pour l’égalité des chances afin de lutter contre toute discrimination, parce que l’égalité des chances qui progresse peu à peu a besoin d’être promue avec force pour être effective partout et tout le temps. Trop de personnes souffrent encore de discriminations les empêchant de prendre la place qui leur revient au sein de la société. Un plan de bonne collaboration avec les acteurs sociaux dont l’objectif est de recentrer leurs tâches vers leur cœur de métier, le suivi et l’accompagnement des familles dans leur diversité. Cet axe implique une réorganisation, une optimisation de la formation des professionnels et un développement des partenariats.  Agir en interministérialité pour une mise en œuvre optimale des politiques publiques. L’importance de la collaboration entre les ministères et entre les services est réaffirmée pour répondre de façon la plus adéquate et la plus complète possible aux besoins des Polynésiens. Cette feuille de route comporte plusieurs actions qui demandent l’intervention conjuguée des compétences respectives de différentes entités. Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
          

Operations in Afghanistan: Household Division Fatalities

 Cache   
The East Kent Branch honour and respect the dedicated service and sacrifice of all service personnel who have served on Operation HERRICK.
 
We mourn the deaths of all service personnel who have died while serving in Afghanistan since the start of operations in October 2001. A full list of names of the dead can be found on the Ministry of Defence website - CLICK HERE.
 
The Ministry of Defence also publishes casualty figures for Operation HERRICK. These figures are updated monthly, two weeks in arrears. To see that detail, CLICK HERE.

Household Division Fatalities

This page records the names of those members of the Household Division who sadly find themselves upon those lists:
     

Lance Corporal Duane Groom of The Queen's Company, 1st Battalion Grenadier Guards who was killed in action on Friday 14 September 2012 when his vehicle struck an Improvised Explosive Device in the Nahr-e Saraj district of Helmand Province.


Guardsman Karl Whittle of The Queen's Company, 1st Battalion Grenadier Guards who died in Queen Elizabeth Hospital on 7 September 2012 having sustained gunshot wounds when his checkpoint was attacked by insurgents in the Nahr-e Saraj District of Helmand Province on 14 August 2012.

Guardsman Jamie Shadrake of the 1st Battalion Grenadier Guards who died of gunshot wounds on Friday 17 August 2012 when his checkpoint was attacked by insurgents in the Nahr-e Saraj District of Helmand province.

Guardsman Craig Andrew Roderick and Guardsman Apete Saunikalou Ratumaiyale Tuisovurua of the 1st Battalion Welsh Guards, who along with Warrant Officer Class 2 Leonard Perran Thomas of the Royal Corps of Signals, were killed on Sunday 1 July 2012 in a small arms fire incident at Checkpoint Kamparack Pul in the Nahr-e Saraj district of Helmand province.

Lance Corporal James Thomas Duane Ashworth from the 1st Battalion Grenadier Guards was killed in Afghanistan on Wednesday, 13 June 2012. He was the 14th Grenadier Guardsman to have been awarded the Victoria Cross.

Lance Corporal Lee Thomas Davies, 1st Battalion Welsh Guards, who along with Corporal Brent John McCarthy, Royal Air Force, was killed by small arms fire while deployed as part of a Police Advisory Team to attend a meeting at the local Afghan Uniform Police headquarters near Patrol Base Attal in the Lashkar Gah district of Helmand province on Saturday, 12 May 2012.

Guardsman Michael Roland, 1st Battalion Grenadier Guards, was fatally wounded during an exchange of small arms fire whilst deployed with his company on a three-day operation to disrupt insurgent activity in a contested area in the north of Nahr-e Saraj district on Friday, 27 April 2012.

Colour Sergeant Alan Cameron (Senior) from 1st Battalion Scots Guards died on 31 March 2011 as a result of wounds he received in Afghanistan on Wednesday, 13 April 2010.

Major Matthew James Collins and Lance Sergeant Mark Terence Burgan from 1st Battalion Irish Guards were killed by an improvised explosive device after returning from an operation in support of an Afghan National Army Company alongside C Company of the Danish Battle Group to disrupt insurgent activity and search compounds of interest in the Nahr-e Saraj District of Helmand Province in Afghanistan on Wednesday, 23 March 2011.

Guardsman Christopher Davies, from the 1st Battalion Irish Guards, serving with Combined Force Nahr-e Saraj (North), was killed when he was hit by small arms fire while conducting a patrol in Nahr-e Saraj (North), Helmand province, on Wednesday, 17 November 2010.

Lance Sergeant Dale Alanzo McCallum of 1st Battalion Scots Guards, serving as part of Combined Force Lashkar Gah, was killed by small arms fire in the Lashkar Gah district of Helmand province on Sunday, 1 August 2010.

Lance Corporal Stephen Daniel Monkhouse from 1st Battalion Scots Guards, who along with Corporal Matthew James Stenton from The Royal Dragoon Guards, was killed by small arms fire, north of Lashkar Gah Afghanistan, on Wednesday, 21 July 2010.

Guardsman Michael Sweeney from 1st Battalion Coldstream Guards was killed as a result of an explosion that happened in the Babaji district of central Helmand province on Thursday, 1 April 2010.

Lance Corporal of Horse Jonathan Woodgate from the Household Cavalry Regiment, serving as part of the Brigade Reconnaissance Force, was killed by a grenade attack on the afternoon of Friday, 26 March 2010.

Lance Sergeant David 'Davey' Walker, of 1st Battalion Scots Guards, was killed as a result of enemy fire in northern Nad' Ali on 18 February 2010.

Lieutenant Douglas Dalzell, of 1st Battalion Coldstream Guards, was killed as a result of an explosion during Operation MOSHTARAK in the Babaji area of Nahr-e-Saraj in central Helmand on Thursday, 18 February 2010.

Lance Sergeant Dave Greenhalgh, from 1st Battalion Grenadier Guards, was killed when his vehicle was struck by an improvised explosive device, near Lashkar Gah, Helmand province, on Saturday, 13 February 2010.

Lance Corporal Darren Hicks from 1st Battalion Coldstream Guards was killed as a result of an explosion in the Babaji district of central Helmand province, Afghanistan on Thursday, 11 February 2010.

Acting Sergeant John Paxton Amer of 1st Battalion Coldstream Guards died from wounds sustained as a result of an explosion that happened in the Babaji area of central Helmand province on 30 November 2009.

Warrant Officer Class 1 Darren Chant, Sergeant Matthew Telford and Guardsman James Major, all of the 1st Battalion The Grenadier Guards, along with Acting Corporal Steven Boote and Corporal Nicholas Webster-Smith, both of the Royal Military Police were killed as a result of gunshot wounds sustained in an attack at a police checkpoint in the Nad e-Ali district of Helmand province on Tuesday, 3 November 2009.

Lance Corporal James Hill of 1st Battalion Coldstream Guards was killed as a result of an explosion near Camp Bastion in Helmand Province on Thursday, 8 October 2009.

Guardsman Jamie Janes, of the 1st Battalion Grenadier Guards, was killed as a result of an explosion that happened whilst on a foot patrol near to Nad e-Ali district centre in central Helmand province on Monday, 5 October 2009.

Guardsman Christopher King, of 1st Battalion Coldstream Guards, was killed following an improvised explosive device explosion in the Nad e-Ali district, Helmand province, on 22 July 2009.

Lance Corporal Dane Elson from the 1st Battalion Welsh Guards was killed in Afghanistan on 5 July 2009.

Lieutenant Colonel Rupert Thorneloe MBE, Commanding Officer of the 1st Battalion Welsh Guards, who along with Trooper Joshua Hammond of the 2nd Royal Tank Regiment was killed by an explosion whilst on convoy along the Shamalan Canal, near Lashkar Gah, in Helmand province, Afghanistan, on Wednesday, 1 July 2009.

Major Sean Birchall, from the 1st Battalion Welsh Guards, was killed in by an explosion whilst on patrol in Basharan, near Lashkar Gah, in Helmand province, Afghanistan on 19 June 2009.

Lieutenant Mark Lawrence Evison of 1st Battalion Welsh Guards died of wounds sustained in Afghanistan at Selly Oak Hospital in Birmingham on 12 May 2009.

Lance Sergeant Tobie Fasfous from 1st Battalion Welsh Guards was killed in Afghanistan on 28 April 2009.

Trooper James Munday, from D Squadron, the Household Cavalry Regiment (HCR), was killed in southern Afghanistan on 15 October 2008.

Trooper Ratu Sakeasi Babakobau of the Household Cavalry Regiment was killed in Helmand, Afghanistan, on 2 May 2008.

Guardsman David Atherton from the 1st Battalion Grenadier Guards was killed in southern Afghanistan on Thursday, 26 July 2007.

Guardsman Daryl Hickey from the 1st Battalion Grenadier Guards was killed in southern Afghanistan on Thursday, 12 July 2007. Gdsm Hickey was part of a fire team providing covering fire as others in his platoon assaulted a Taliban position.

Guardsman Neil 'Tony' Downes was killed on Saturday, 9 June 2007 when his vehicle was hit by an explosion on a patrol with the Afghan National Army close to the town of Sangin in Helmand province, Afghanistan.

Guardsman Daniel Probyn from 1st Battalion the Grenadier Guards died on Saturday, 26 May 2007 following an overnight operation in Garmsir, southern Afghanistan.

Guardsman Simon Davison, 1st Battalion Grenadier Guards was killed by small arms fire in the town of Garmsir on Thursday, 3 May 2007.

Lance Corporal Sean Tansey from The Life Guards was killed in an accident at a UK military base in Northern Helmand province on the afternoon of Saturday, 12 August 2006.

Second Lieutenant Ralph Johnson, who along with Captain Alex Eida and Lance Corporal Ross Nicholls was killed following an incident involving insurgent forces in northern Helmand Province on the morning of Tuesday, 1 August 2006.

          

Zaproszenie na Seminarium Naukowe

 Cache   

 

Chieftains of the Nigeria Football Federation, including its President, Amaju Melvin Pinnick, have been discharged and acquitted on all counts of alleged corruption charges in a case brought by the defunct Special Presidential Investigation Panel, SPIP. The panel, headed by Okon Obono-Obla who is now on the run to avoid prosecution by the Independent Corrupt […]

          

Indonesia Masih Dalam Daftar Black List Tokyo MOU Porst State Control

 Cache   

Jakarta, Gotoseajobs.com -. PORT STATE CONTROL (PSC)
Port State control (PSC) merupakan Lembaga/ organisasi yang berfungsi melakukan pengawasan terhadap kapal kapal asing yang memasuki wilayah pelabuhan untuk memastikan bahwa kondisi kapal kapal tersebut layak dan dioperasikan sesuai dengan standar Internasional dalam hal keselamatan dan keamanan serta pencegahan pencemaran lingkungan maritim.


Indonesia sebagai salah satu anggota International Maritime Organization (IMO) tergabung dalam Asia Pacific Memorandum of Understanding on Port State Control, yang dikenal dengan nama TOKYO MOU yang beranggotakan 20 Negara, yaitu negara negara yang secara geografis terletak dikawasan Asia - Pacific. 20 Negara tersebut adalah : 

Australia, Canada, Chile, China, Fiji, Hong Kong (China), Indonesia, Japan, Republic of Korea, Malaysia, Marshall Islands, New Zealand, Papua New Guinea, Peru, Philippines, Russian Federation, Singapore, Thailand, Vanuatu dan Viet Nam.


Setiap Tahun TOKYO MOU menerbitkan Laporan Tahunan mengenai Aktifitas Port State Control dikawasan Asia Pacific (Annual Report on Port State Control in the Asia - Pacific Region).


Dalam melaksanakan aktifitasnya melakukan fungsi pengawasan ke kapal kapal, tidak ada kaitannya dengan kondisi politik suatu negara. 

PSC selalu mengacu pada instrumen yang jelas sebagai dasar dalam melakukan inspeksi, Instrumen tersebut adalah :

− Konvensi Internasional tentang Load Lines, 1966;

− Protocol of 1988 kaitannya dengan Konvensi Internasional tentang LoadLines, 1966, dan amandemennya;

− Konvensi Internasional for Safety of Life at Sea, 1974, dan Amandemennya;

− Protocol of 1978 kaitannya dengan Konvensi Internasional for the Safety of Life at Sea, 1974;

− Protocol of 1988 kaitannya dengan Konvensi Internasional for the Safety of Life at Sea, 1974;

− Konvensi Internasional for the Prevention of Pollution from Ships 1973, dimodifikasi oleh Protocol of 1978 yang berkaitan dengannya, dan amandemennya;

− Konvensi Internasional tentang Standards for Training, Certification and Watchkeeping for Seafarers,
1978, dan Amandemennya;

− Convention on the International Regulations for Preventing Collisions at Sea, 1972;

− Konvensi Internasional tentang Tonnage Measurement of Ships, 1969;

− Merchant Shipping (Minimum Standards) Convention, 1976 (ILO Convention No. 147);

− Maritime Labour Convention, 2006;

− Konvensi Internasional tentang Control of Harmful Anti-fouling Systems on Ships, 2001;

− Protocol of 1992 to amend the International Convention on Civil Liability for Oil Pollution Damage, 1969;

− Konvensi Internasional untuk Control and Management of Ships' Ballast Water and Sediments, 2004.


Dari SUMMARY OF PORT STATE INSPECTION DATA 2016 – 2018, tercatat bahwa dari 659 kapal berbendera Indonesia yang di inspeksi oleh Port State, 58 diantaranya ditahan oleh port state / Detention. Excess factor sebesar 1.3 %. 

Sehingga Annual Report on Port State Control in the Asia-Pacific Region 2018 yang diterbitkan oleh TOKYO MOU, telah menempatkan Indonesia dalam kategori BLACK LIST, kalah jauh dibandingkan dengan negara tetangga kita Malaysia, dari 571 kapal berbendera Malaysia yang di inspeksi oleh Port state, hanya 14 kapal yang ditahan oleh Port State, dengan Excess factor sebesar minus 1.05 % telah menempatkan Malaysia dalam kategori Whitelist, sementara itu Indonesia dengan sangat agresif berwacana ingin menjadi POROS MARITIM DUNIA.


Sungguh miris, bagaimana mungkin Indonesia menjadi POROS MARITIM DUNIA apabila Indonesia masih berada dalam kategori Blacklist. 

Rasanya sangat jauh panggang dari api.
Indonesia berada pada kategori Blacklist oleh Tokyo MOU merupakan gambaran umum kondisi  Pelayaran Indonesia dimata dunia.


Sah sah saja Jika Indonesia berwacana ingin menjadi Poros Maritim dunia, tidak ada yang salah dengan wacana tersebut namun harus diikuti dengan tindakan yang nyata dalam menyiapkan sumber daya manusia yang mumpuni serta komitmen yang kuat dari pemerintah dan pelaku usaha/ pemangku kepentingan  untuk dapat mewujudkan keinginan tersebut. 

Dengan situasi dan  kondisi dunia Pelayaran Indonesia saat ini, apa mungkin ? ( Rudy Kumesan )


          

Dámsky pulóver s.Oliver 14.911.61.6984 94G0 - 49,99 €

 Cache   
thumb

Dámsky pulóver s.Oliver  má široké farebné pruhy a okrúhly výstrih, neformálne spadnuté plecia a rovný regular  strih. Pulóver je vyrobený z kvalitnej pleteniny s podielom vlny. Celková dĺžka pulovra vo veľkosti 36 je cca 64 cm.

Materiál: 60% polyakryl, 29% polyamid, 8% vlna, 3% elastan  / s.OLIVER 14.911.61.6984 94G0


          

Dámsky šál s.OLIVER 39.911.91.6094 9400 - 29,99 €

 Cache   
thumb

Dámsky šál  s.Oliver vyrobený z jemného materiálu v sivej farbe zdobený po celej ploche má ozdobné umelé perly. Šál má hrany zviazané ozdobným švom, trojuholníkový tvar a rozmer cca. 205 x 90 cm .

Vrchný materiál : 100% polyakryl  / Model: s.OLIVER 39.911.91.6094 9400


          

Marco Banderas Nudo

 Cache   
Da Nuru Massage.com
(Attenzione Nudo Integrale)























































































































Zdravstveni alarm, ko ne veš, ali se boš izvlekel ali ne, lahko človeku pošteno premeša seznam prioritet in spremeni pogled na življenje. »Živimo zdaj. Prav to minuto, prav to sekundo. Zdaj!« je pred dobrimi tremi leti razglašal Bruce Dickinson, pevec glasbene zasedbe Iron Maiden, ko mu je po mesecih kemoterapije in obsevanja uspelo premagati raka na grlu v tretjem stadiju. Ko je trepetal za življenje, mu je ves čas ob strani stala in ga negovala žena Paddy Bowden, a ko je bil Bruce spet zdrav, se je guliver/cover images Po 30 letih je ljubezni konec. FOTO: guliver/cover images njuna 30-letna zveza izpela. Dolgoletna zakonca sta se lani po tihem razšla, Bruce pa je novo srečo in vnovičen življenjski elan dobil v objemu 15 let mlajše učiteljice joge Leane Dolci. Pol svojega življenja je 61-letni rocker preživel s Paddy, ki mu je povila sinova Austina in Griffina ter hčerko Kio, jesen svojega življenja pa je legendarni heavymetalec sklenil preživeti z oboževalko. »Leana že 10 let spremlja Iron Maiden, v zadnjem letu pa se je zelo zbližala z Bruceom in tudi že spoznala njegove otroke,« je izdal vir in dodal, da je Paddy zdaj nekje v Južni Ameriki, saj se je želela od vsega nekoliko odmakniti in si vzeti čas zase. 50 milijonov bo Paddy bogatejša po ločitvi. Temelji življenja so se Bruceu pošteno zamajali za božič leta 2015, ko so mu zdravniki med rutinskim pregledom na jeziku odkrili dve rakavi tvorbi. Bolezen je bila v tretjem stadiju, toda kljub zloveščim napovedim se rocker ni vdal in pol leta pozneje je slavil zmago nad rakom, svojo izkušnjo je bralcem posredoval tudi v avtobiografiji. Iskreno in brez ovinkarjenja je pisal o svoji bolezni, zaradi katere je začel še bolj ceniti življenje, le poglavja o svoji družini ni delil s svetom. »Po tem ni nikakršne potrebe. Marsikdo verjame, da pranje umazanega perila v javnosti prodaja knjige in viša naklado, a jaz ne želim biti del tega,« je dejal pevec, ki se že od nekdaj na vse pretege trudi svojo zasebnost in družinsko življenje skrivati pred medijsko radovednostjo. Morda tudi zaradi instagram Z Leano menda živita v Parizu. FOTO: instagram tega vest o njegovem razhodu s Paddy tako dolgo ni prišla na plan. Vseeno se mu je zdaj vsaj toliko razvezal jezik, da je priznal, da živi s svojim novim dekletom, menda v Parizu. Dickinson je očitno že obrnil nov list v svojem življenju, vseeno pa ne on ne Paddy še nista zagnala ločitvenega kolesja. Če bosta vendar vložita ločitvene papirje, pa se bo morda razbesnela borba za premoženje, v kateri bi zvezdnik lahko izgubil polovico svojega premoženja, ki je ocenjeno na približno 100 milijonov evrov.  facebook Leana je delala tudi kot novinarka in intervjujala glasbene skupine. FOTO: facebook
Pevec zgubil glavo, morda bo tudi milijone - Delo
Pevec zasedbe Iron Maiden zapustil ženo in zaživel s 15 let mlajšo oboževalko - RTV Slovenija
Vsi prispevki (3) »
          

GHD celebrates 10 years in Papua New Guinea

 Cache   

GHD celebrated a milestone 10 year anniversary of its Papua New Guinea (PNG) office this month.

The events highlighted GHD’s achievements in PNG so far, and thanked clients and employees for their support.

Even though GHD has been undertaking projects in the country since 1967, its local office was set up 10 years ago starting with just two employees. The company now has six full-time employees along with an additional 37 GHD employees working in Port Moresby to deliver the PNG Transport Sector Support Program 2 for the Australian Department of Foreign Affairs and Trade and the Government of PNG.

Chairman Rob Knott led a delegation of senior leaders from Australia to Port Moresby to celebrate the occasion with employees and clients.

Rob shared that "coming back to see the PNG office represents an emotional return for me where the vision of having a PNG office had been realised well beyond expectations."

May Ngui, Canberra Region General Manager, said, "We see this PNG office as central to our broader strategic role in the Indo-Pacific. Our growing team can and will be a vibrant and energised centre of capability for our local geotechnical team and for on-the-ground project management of a wide range of work."

GHD is well established in the Indo-Pacific region with offices in PNG, Fiji, New Zealand, Philippines, Guam and Saipan, with services spanning the global markets of water, energy and resources, environment, property and buildings, and transportation


          

France's Top 14 criticised after treatment of star Fijian Leone Nakawara

 Cache   
Racing 92 lock Leone Nakwara’s no-show to training since the Rugby World Cup is one story this week that could have major consequences.

          

Beast added to Barbarians

 Cache   
JOHANNESBURG. — Makazole Mapimpi and Tendai ‘’Beast’’ Mtawarira are among the four Springboks to be added to the Barbarians squad for their November internationals. The pair is joined by Bok teammates Lukhanyo Am and Herschel Jantjies in the squad that will take on Fiji, Brazil and Wales as part of the invitational side’s tour. Jantjies, […]
          

A gap in the market for RugbyX? USA Sevens Head Coach Mike Friday gives his verdict.

 Cache   
After being approved by World Rugby earlier this year, RugbyX made its debut at the O2 arena last Tuesday. Masterminded by Fiji’s former gold medal-winning coach Ben Ryan, this new smaller 5-a-side, full contact version of rugby went down a treat. Fans at the O2 were treated to two sessions of high energy, edge of...
          

Accor appoints Kerrie Hannaford as vice president commercial for Accor India and South Asia

 Cache   
Hannaford is currently working as the area director of sales and marketing at Accor New Zealand, Fiji and French Polynesia leading the sales, marketing and distribution. In 2007 Hannaford was appointed to head sales, distribution and revenue management for Australia and then moved to New York City as the v-p of global sales for North America.
          

Babyhood 小汽車座便器 藍

 Cache   

價格: 599

商家: Yahoo奇摩超級商城 - 麗兒采家.


          

Fiji 9

 Cache   

Fiji 9


          

Selfiji iz kabine za probu (23 fotografije)

 Cache   
Selfjii iz kabine za probuSelfjii iz kabine za probuMnoge djevojke prilično često odlaze u kupovinu u potrazi za donjim rubljem, haljinama i sličnim stvarima. Osim toga, odlikuje ih posebna ljubav prema selfijima, pa odlazak u kabinu za probu i snimanja desetak fotografija za njih nije nikakav problem. 14+
          

World Champion Springboks bolster BaaBaas

 Cache   

South African Rugby World Cup superstars Lukhanyo Am, Makazole Mapimpi, Tendai “Beast” Mtawarira and Herschel Jantjies will be in action for the Barbarians when they take on Fiji for the Killik Cup at Twickenham, Brazil in Sao Paolo and Wales at the Principality Stadium as part of the invitational side’s November international tour. The Barbarians […]

The post World Champion Springboks bolster BaaBaas appeared first on Welsh Rugby Union | Wales & Regions.


          

(*)Affordable, 4 cabin, MØN391 danish design

 Cache   

Price:-$64,500 Location:-VOMO Island Fiji -Ninette Matthisson > ‎Sailing Liveaboards for Sale(*)Affordable, 4 cabin, MØN391 danish design$64,500VOMO Island FijiClassic long keel, Deep center cockpit, year 1986, Danish design MØN391, Loa 40f, 4 cabins/sleeps 8, Price 58.000 EUR, Head 1, Location Fiji, Vuda Marina, Availability now.https://www.nautilusyachtmanagement.com/listing/mon-391-cc Click to view original and contact seller

The post (*)Affordable, 4 cabin, MØN391 danish design appeared first on AYB Associated Yacht Brokers.


          

2018 Fiji $1 Silver Coca-Cola Bottle Cap 6g Colorized Proof with Tin

 Cache   
$29.95
End Date: Wednesday Dec-4-2019 11:42:25 PST
Buy It Now for only: $29.95
Buy It Now | Add to watch list

          

2020 Fiji Silver $2 - Avengers Logo - Colorized - PF70 UC FR - NGC Coin - RARE

 Cache   
$495.00
End Date: Saturday Dec-7-2019 13:52:57 PST
Buy It Now for only: $495.00
Buy It Now | Add to watch list

          

06/23/2020 - Lake Mary Council Coffee Club

 Cache   
Prvi IQ Party – Žurka koja će se pamtiti appeared first on Kulturni kišobran.




Next Page: 10000

© Googlier LLC, 2019